Retraite Financer Amenagement Logement

A la retraite depuis peu, vous souhaitez adapter votre logement afin d’y rester le plus longtemps possible : réorganiser l’accessibilité de certaines pièces, comme votre chambre que vous voudriez déplacer au rez-de-chaussée, ou faire installer un monte-escalier, adapter votre salle de bain qui risque de devenir dangereuse en cas de perte de mobilité… Pour mener à bien votre projet, vous aller devoir trouver des financements, car il ne vous est pas possible de tout payer avec votre retraite.

Quelles sont les travaux à prioriser ? Quelles aides vous sont ouvertes ? Quels financements peuvent vous être octroyés maintenant que vous êtes à la retraite ? Voici quelques pistes pour alimenter votre réflexion.

Quels travaux prioriser pour adapter son logement ?

L’adaptation de votre logement passe par quelques interventions pour le rendre plus sécurisant et mieux adapté à certaines difficultés que vous rencontrez ou pourriez rencontrer l’âge avançant. La priorité consiste à prévenir les risques de chute en limitant les marches, rebords, et zones mal éclairées ou glissantes, et de vous assister dans votre mobilité.

Dans votre salle de bain : nous recommandons l’installation d’une douche à l’italienne avec un siège de douche mural. Entrer et sortir d’une baignoire ou devoir éviter un rebord sont autant de risques qui s’ajoutent au sol glissant d’une pièce d’eau.

Si votre habitation comporte plusieurs étages, il s’agira de rendre votre chambre à coucher plus accessible. Soit il vous est possible de la déménager au rez-de-chaussée, soit il vous faudra installer un monte-escalier. Votre mobilité diminuant, ou votre vue faiblissant, les escaliers représentent un danger réel.

Pour limiter encore les risques de chute, le changement du revêtement de sol pour une matière antidérapante et la modification des éclairages pour éviter les zones sombres peuvent encore améliorer la sécurité de votre logement.

Pour vous aider à garder le plus longtemps possible votre autonomie, de petites modifications peuvent être utiles comme l’ajout de barres d’appui dans les toilettes et la pose de volets roulant automatisés.

Quelles aides pour l’adaptation de votre logement ?

Ces travaux vont représenter un coût plus ou moins important en fonction de l’état initial de votre logement. Heureusement, il existe des aides pour soutenir votre projet, qui varieront en fonction de votre qualité de propriétaire ou de locataire.

Il s’agit notamment :

  • de la nouvelle subvention mise en place par Action Logement pour adapter les salles de bain des salariés et retraités (dès octobre 2020, maximum 5000 €),
  • des aides de l’Assurance retraite (« kit prévention »),
  • de l’Agence National de l’Habitat (ANAH)
  • de certaines collectivités territoriales, qui peuvent être cumulables,
  • de crédits d’impôts valables sur certaines dépenses réalisée pour de l’équipement.

Pour en savoir plus, vous pouvez prendre contacte avec l’un des 21 Centres d’Information et de Conseil en Aides Techniques (CICAT) répartis sur le territoire. Ils vous donneront renseignements et conseils en toute neutralité, sans intérêt commercial.

Comment financer ses travaux quand on est à la retraite ?

Par anticipation juste avant la retraite ou au début de celle-ci, ou même plus tard lorsqu’ils sont devenus vraiment nécessaires, la réalisation de ces travaux peut être également financée à crédit. En effet, aujourd’hui, les banques privilégient la stabilité d’un revenu fixe à un revenu potentiellement plus important mais aléatoire.

Ainsi, il est possible de contracter un prêt travaux qui consiste en réalité en un crédit à la consommation. Avec un plafond maximal fixé à 75 000 €, il peut prendre deux formes principales :

  • un prêt personnel. La somme empruntée peut être affectée selon vos besoins aux postes de dépenses que vous aurez choisis. Aucun justificatif servant à prouver le financement exclusif de vos travaux d’adaptation du domicile ne vous sera demandé.
  • un prêt affecté. L’emprunt est totalement lié à votre projet. Vous devrez donc fournir à l’organisme prêteur des justificatifs, comme les factures des entreprises ayant réalisé les travaux. En revanche, les taux d’intérêt sont généralement moins élevés que ceux d’un prêt personnel.

Toutefois, parmi les conditions d’obtention des crédits fixées par les organismes fiables se trouve la limite de la capacité d’emprunt, généralement plafonnée à 33% d’endettement. Or si vous être propriétaire avec un prêt immobilier encore en cours pour quelques années et peut-être d’autres crédits à la consommation qui vous auront aidé à financer un projet ou à sortir d’une impasse, un nouvel emprunt risque d’impacter de façon trop importante votre taux d’endettement. Pour y remédier, une solution existe : le rachat de crédit pour retraités.

Le rachat ou regroupement de crédits consiste dans la mise en place d’un emprunt unique qui rassemble toutes vos créances : prêts immobiliers, crédits à la consommation, dettes familiales, personnelles ou fiscales… D’une part, cela facilite grandement la gestion de votre budget : vous avez désormais une mensualité unique. C’est l’organisme de financement qui se charge de rembourser vos créanciers. D’autre part, cette mensualité peut être baissée jusqu’à -60% par rapports aux anciennes cumulées. Comment est-ce possible ? Vous allez pouvoir choisir la durée de l’emprunt. Plus celui-ci sera long, ce qui entraine une augmentation du coût global, plus les mensualités seront faibles.

Comment financer concrètement l’adaptation du logement avec un rachat de crédits ?

Comme le conseille Partners Finances, spécialiste du rachat de crédits depuis plus de 20 ans et leader du marché, vous allez pouvoir demander l’octroi d’une trésorerie complémentaire lors de la mise en place du prêt de substitution. Il ne s’agit pas d’un crédit supplémentaire, mais d’une somme faisant partie intégrante du regroupement de crédits. La somme empruntée devra correspondre à un montant proportionnellement raisonnable du prêt, mais son remboursement sera intégré à votre mensualité.

L’idéal est donc ici aussi de se faire accompagner par un partenaire de confiance pour obtenir les meilleurs conseils. Vous pouvez faire une simulation en ligne. En fournissant les informations les plus exactes possible, vous transmettez à un analyste les données nécessaires pour qu’un conseiller vous rappelle rapidement avec une réponse de principe. Celui-ci vous accompagne tout au long de vos démarches et, à la manière d’un courtier classique, s’occupe de la négociation avec les banques. Se tourner vers un organisme de courtage fiable en rachat de crédits vous garantit une prise en charge sérieuse et des taux intéressants du fait de leur réseau de partenaires bancaires. Si la banque est l’organisme financeur, ceux-ci vous aident à rassembler les pièces nécessaires à la création de votre dossier et les frais de commission sont à la charge de la banque qui octroie le prêt.

Les conseils d’expert de Partners Finances

Ne réglez jamais par avance des frais de dossier (ceux-ci ne sont dus qu’une fois le prêt accordé) et ne fournissez pas d’originaux parmi les documents qui vous seront demandés pour la création du dossier. Si un organisme vous les réclame, il y a de fortes chances qu’il s’agisse là d’une démarche frauduleuse. De même, les simulations sont gratuites et sans engagement.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Informations sur les champs obligatoiresMandatory field information

Veuillez noter que les réponses aux cases munies d’un astérisque sont obligatoires et nécessaires au traitement de votre demande. L’absence de réponse à un champ obligatoire est susceptible de compromettre le bon traitement de votre demande.

Les informations personnelles portées sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par la société BEN TOUCH DIGITAL Société A Responsabilité Limitée – 5 rue Gutenberg - 49130 LES PONTS DE CE. Nous ne traiterons ou n’utiliserons vos données que dans la mesure où cela est nécessaire pour assurer le traitement de vos demandes et pouvoir vous recontacter. Conformément à la loi informatique et liberté du 6 janvier 1978 modifiée et au règlement européen 2016/279 du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, de portabilité et d’effacement de vos données ou encore de limitation du traitement. Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant. Vous pouvez sous réserve de la production d’un justificatif d’identité valide exercer vos droits en contactant BEN TOUCH DIGITAL Société A Responsabilité Limitée – 5 rue Gutenberg - 49130 LES PONTS DE CE.

Enfin, nous vous informons de l’existence de la liste d’opposition au démarchage téléphonique Bloctel, sur laquelle vous pouvez vous inscrire (https://conso.bloctel.fr/).

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?