Attention Peinture Polluante

Envie de changer la couleur des murs de votre salon, de la cuisine ou de la chambre des enfants ? Misez sur les peintures naturelles : elles préservent votre santé et respectent l’environnement.

Les pots de polluants

Avant d’acheter une peinture, lisez bien les étiquettes. Fuyez celles qui affichent trop de précautions d’emploi : « Utiliser dans des zones ventilées », « Ne pas fumer », « Ne pas manger »…

Les peintures les plus toxiques sont les synthétiques à l’huile (les glycérophtaliques). Elles contiennent des solvants, des éthers de glycol et des pigments contenant des métaux toxiques (cadmium, chrome, plomb) qui peuvent irriter la peau, les yeux, les voies respiratoires et digestives, ou entraîner des lésions du foie et des reins.

Certaines peintures contiennent plus de trois cents produits chimiques ! « Après l’application du produit, les éthers de glycol continuent à se diffuser dans l’air intérieur pendant plusieurs mois. De plus, les pinceaux pour ces peintures se nettoient au white-spirit, un produit d’origine pétrochimique très inflammable qui peut provoquer des atteintes du système digestif » explique 20minutesLes peintures à l’eau ou acryliques(60 % des ventes), bien qu’elles renferment encore souvent des éthers de glycol en guise de solvants, sont moins toxiques que celles à l’huile(jusqu’à cent fois moins de composés organiques volatils).

Autre avantage sur les glycérophtaliques, les pinceaux se nettoient à l’eau du robinet.

Les peintures au naturel

On les trouve plus facilement dans les magasins de bricolage.

Sont-elles performantes ? Un peu plus chères que les synthétiques, elles ne fixent pas les salissures et tiennent bien sur la durée. Microporeuses, elles laissent les murs respirer, ce qui permet de mieux réguler le taux d’humidité des pièces. Résultat : elles ne cloquent pas et ne s’écaillent pas. Mates, satinées ou brillantes, elles s’appliquent aussi facilement que les peintures classiques et donnent le même fini lisse.

Que renferment-elles ? De d’huile de lin associée à l’huile de bois pour le liant (contre du polyuréthane pour les peintures synthétiques), de la caséine de lait, du kaolin ou de la poudre de marbre, des pigments à base de terre de Sienne, d’ocre ou d’oxydes de fer, et des solvants comme les huiles essentielles d’agrumes ou l’essence de térébenthine balsamique tirée de la résine de certains conifères. L’élasticité est obtenue avec du latex issu de l’hévéa ou de la gomme arabique. Les conservateurs sont des extraits de romarin ou de bergamote, réputés pour leur action anti-moisissures. Avec ces produits, on peut peindre sans s’intoxiquer ni dégrader l’environnement.

Sont-elles parfaitement tolérées ? un seul bémol pour les essences d’agrumes : certaines personnes peuvent y être allergiques. Dans ce cas, ventilez fortement la pièce durant l’utilisation ou privilégiez les peintures sans solvant. La plus neutre des peintures est blanche, mate et à base d’eau. Quitte à y ajouter un colorant pour obtenir la teinte désirée.

Comment les reconnaître ? Il n’existe pas de labels écologiques, mais vous identifierez les peintures 100 % naturelles grâce à leurs emballages où sont indiqués clairement tous les ingrédients (parmi les marques les plus courantes.

A noter : la peinture à la chaux assainit les surfaces à son contact, est sans odeur et rapide à sécher.

Peut-on se fier aux labels ?

Deux écolabels officiels, « NF Environnement » et « Écolabel européen », délivrés par l’Afnor (Association française de normalisation), sont attribués aux peintures synthétiques les moins polluantes. Les grandes marques proposent certains de leurs produits avec ces labels. Ceux-ci ne sont pas pour autant écologiques, mais ils sont moins dangereux que les autres.

Pour être labellisés, ils ne doivent pas renfermer de « substances classées comme très toxiques, toxiques, cancérigènes, mutagènes et toxiques vis-à-vis de la reproduction ». Leur teneur en solvants est plus faible afin de réduire la pollution de l’air. Les pigments nocifs à base de métaux lourds (plomb, arsenic, cadmium, mercure) sont interdits, pour éviter la pollution de l’eau.

Ces produits répondent à certaines caractéristiques pour protéger l’environnement tout au long de leur cycle de vie (production, distribution, utilisation, devenir après usage). Mais on est loin du risque zéro : les conservateurs entrant dans leur composition peuvent renfermer des substances toxiques ou très toxiques pour la santé ou dangereuses pour l’environnement, dans la limite néanmoins des 0,1 % de la composition totale du produit.

Bricolage et peinture : ce qu’il faut savoir !

  • Si vous êtes enceinte, ne manipulez pas des produits de bricolage. Cela peut mettre le fœtus au contact des composants
  • Repeignez la chambre de bébé plusieurs semaines avant sa venue et avec une peinture écologique.
  • Portez des gants, et ce, quel que soit le type de peinture utilisée.
  • Peignez toujours avec les fenêtres ouvertes,
  • Évitez l’application au pistolet car elle émet un aérosol des composés de peinture qui pénètre facilement dans les bronches,
  • Ne repeignez pas des radiateurs (sauf avec une peinture écologique) : l’émission des COV (Composés organiques volatils) augmente sur une source de chaleur.
  • Ne brûlez pas de bois peint dans une cheminée.

Non aux produits chimiques !

Largement utilisés dans les produits de bricolage, les COV (Composés organiques volatils) englobent plusieurs centaines de composés chimiques, dont les éthers, les formaldéhydes, les solvants… Le benzène, notamment, est particulièrement dangereux car il est cancérigène. La plupart des peintures à base de solvant synthétique contiennent jusqu’à 60 % de COV.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Informations sur les champs obligatoiresMandatory field information

Veuillez noter que les réponses aux cases munies d’un astérisque sont obligatoires et nécessaires au traitement de votre demande. L’absence de réponse à un champ obligatoire est susceptible de compromettre le bon traitement de votre demande.

Les informations personnelles portées sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par la société BEN TOUCH DIGITAL Société A Responsabilité Limitée – 5 rue Gutenberg - 49130 LES PONTS DE CE. Nous ne traiterons ou n’utiliserons vos données que dans la mesure où cela est nécessaire pour assurer le traitement de vos demandes et pouvoir vous recontacter. Conformément à la loi informatique et liberté du 6 janvier 1978 modifiée et au règlement européen 2016/279 du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, de portabilité et d’effacement de vos données ou encore de limitation du traitement. Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant. Vous pouvez sous réserve de la production d’un justificatif d’identité valide exercer vos droits en contactant BEN TOUCH DIGITAL Société A Responsabilité Limitée – 5 rue Gutenberg - 49130 LES PONTS DE CE.

Enfin, nous vous informons de l’existence de la liste d’opposition au démarchage téléphonique Bloctel, sur laquelle vous pouvez vous inscrire (https://conso.bloctel.fr/).

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?