Avec les jours qui raccourcissent et les températures qui baissent, on pense souvent à tort que l’automne signe le début d’un jardin en pause. Au contraire, il est encore possible de planter quelques fleurs ou encore de repenser l’organisation de son jardin pour les beaux jours. C’est également l’occasion de remettre en question sa manière de traiter les nuisibles : avez-vous déjà pensé à utiliser les fleurs et les plantes comme répulsifs dans votre jardin ?

Quelles sont les plantes et fleurs répulsives ?

Il existe deux catégories de répulsifs au sein du potager : ceux qui vont repousser les nuisibles et les faire fuir et ceux qui vont attirer les insectes, afin de les éloigner des légumes. Décryptage des différentes plantes et fleurs conseillées pour un jardin plus naturel :

  • Contre les pucerons: il faut privilégier le souci, qui les éloignera de vos légumes. La capucine se trouve être aussi très efficace pour attirer les pucerons, afin de les détourner des autres éléments du jardin. Le persil, la ciboulette et l’origan sont aussi à associer avec certains légumes pour le même effet.
  • Contre les fourmis: La tanaisie et la mélisse officinale représentent des plantes redoutables pour lutter contre les fourmis.
  • Contre les limaces et escargots : ces rampants pourront ne pas apprécier la présence de la bourrache, du thym et de la menthe pouliot dans votre potager.
  • Contre les nématodes (vers ronds) : les œillets d’Inde sont à planter aux pieds de certains légumes.
  • Pour attirer les insectes pollinisateurs: il est conseillé de planter de la bourrache et de la lavande.

La plupart de ces fleurs et plantes sont à semer entre avril et mai, mais il est encore possible de planter le souci et la lavande à l’automne, qui s’adapteront très vite au climat.

Comment associer ces plantes avec les légumes de son jardin ?

Chaque fleur ou plante comporte des propriétés et doit être associée avec soin avec certains légumes. Les capacités répulsives des œillets d’Inde fonctionnent bien avec les plantations de tomates, choux et épinards. La capucine s’emploie avec de nombreux légumes, tels que la betterave, le concombre, le haricot vert ou alors la salade pommée. Les plantes aromatiques (sauge, thym, romarin) sont aussi efficaces lorsqu’elles sont plantées avec le chou brocoli, la courgette ou le haricot vert.

Et si on les utilisait aussi dans l’alimentation ?

Bien sûr, les plantes aromatiques représentent des ingrédients majeurs dans la composition d’une recette de cuisine. Avec une touche de romarin, vous donnerez facilement du goût à votre poulet ou vos pommes de terre. Faciles à cultiver, elles peuvent même se planter en balconnières, à côté de plants de tomates cerises, par exemple.

Il est possible d’intégrer certaines fleurs mentionnées ci-dessus dans son alimentation. En effet, le souci et la capucine sont tout à fait comestibles en salade. Elles apporteront goût et couleurs à votre plat. Enfin, la lavande en infusion possède des vertus relaxantes.

[Conseil du pro] Les plantes et les fleurs embelliront votre potager, tout en apportant de la couleur. Pour que la valorisation de votre maison soit complète, ne laissez pas ternir la façade de votre habitation. Vous pouvez agir en faisant appel à des professionnels pour nettoyer et protéger votre façade, tout en lui redonnant de la couleur.

 Article rédigé en septembre 2018 par Camille Esneault.

 

Sources :

https://www.rustica.fr/articles-jardin/associer-legumes-plantes-fleurs-contre-maladies-parasites,286.html

https://www.un-jardin-bio.com/5-fleurs-utiles-au-potager/

Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

logo tendance-travaux blanc ActualitésÀ proposLexiqueEmploiNous contacter

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?