séparer terre et gravier

Vous avez toujours rêvé d’avoir un jardin bien délimité et facile à entretenir ? Exit la terre qui déborde sur l’allée en gravier ou le gazon qui s’éparpille dans les massifs. Une astuce simple et pratique consiste d’ailleurs à poser des bordures pour configurer judicieusement votre extérieur. Pour en savoir davantage, découvrez les différentes manières d’utiliser les bordures pour séparer efficacement la terre et le gravier.

Pourquoi privilégier les bordures pour aménager son jardin ?

Une bordure de jardin revêt plusieurs fonctions. En plus de séparer le gazon et l’allée ou encore la terre et le gravier, elle apporte une plus-value à l’ensemble de l’aménagement extérieur. Vous pouvez ainsi créer de très jolis sentiers, délimiter la partie dédiée aux massifs ou aux plantes rampantes. Ainsi, la bordure de jardin reste une excellente alternative aux bacs, aux panneaux ou aux costières. Vous constaterez d’ailleurs que l’entretien d’une bordure en acier Corten s’avère assez simple pour séparer la terre et le gravier dans votre jardin.

Ce type de bordure se fixe via des piquets d’ancrage. Il s’agit en effet d’une version basique, sans retour ni semelle. D’aspect rigide, les bordures en acier Corten conviennent aux configurations droites ou tout simplement pour encadrer les différents espaces. Il suffit de les assembler bout à bout afin de bien séparer notamment la terre et le gravier.

Quelles plantes pour agrémenter les bordures de jardin ?

Vous pouvez sublimer votre jardin en décorant les bordures avec des plantes à longue floraison. À ce propos, le choix se révèle extrêmement large, notamment avec l’hélichryse au feuillage persistant. Cette plante trouve ainsi sa place dans un jardin de gravier. Sinon, vous pouvez planter de l’hysope aux fleurs décoratives près des bordures de jardin. Le buis, la lavande, la germandrée ou encore le géranium rustique subliment également un extérieur aménagé avec de jolies bordures. N’oubliez pas le thym qui fleurit de mai à juillet et qui émet un arôme des plus agréables.

bordure jardin terre gravier

Opter pour des bordures végétales : bonne ou mauvaise idée ?

Outre les bordures en acier Corten, en terre cuite, en planches de pin ou en béton, vous pouvez aussi vous tourner vers des bordures végétales. Ces dernières délimiteront les différentes parties de votre jardin et seront de bons séparateurs entre terre et gravier. Pour ce faire, choisissez des plantes vivaces touffues ou rases : œillets, aubriètes, campanules naines… Autrement, les sous-arbrisseaux taillés courts (chèvrefeuille, buis, santolines…) offrent un excellent rendu. En tout cas, ces plantes font parfaitement office de bordures. Le plus important est qu’elles retiennent la terre. Celle-ci ne se déversera pas sur vos belles allées en gravier. En plus, elles font valoir le contenu des massifs.

Contrairement aux bordures en béton, en acier Corten ou en terre cuite, les bordures végétales doivent être entretenues régulièrement. Il faut les surveiller et les tailler pour éviter que les plantes ne s’étendent trop. Pour rappel, la taille des sous-arbrisseaux s’effectue idéalement en mars. Quant au buis, il convient de le rafraîchir en septembre. Dans tous les cas, vous devez disposer d’une cisaille, d’un cordeau ou d’un taille-haie.

Quels matériaux pour réaliser des bordures de jardin ?

Vous l’aurez compris, les bordures non végétales s’avèrent plus pratiques. Le plus difficile sera de choisir parmi les différents matériaux qui s’offrent à vous.

L’acier Corten

Ce matériau brut se compose d’une matière recouverte d’une couche protectrice dénommée « patine ». L’acier Corten est reconnaissable par sa couleur qui s’apparente à celle du métal rouillé. D’ailleurs, pensez à vous renseigner au préalable sur la possibilité d’y appliquer de la peinture antirouille avant toute utilisation. Ainsi, les bordures en acier Corten sont prisées pour leur solidité, leur durabilité et leur résistance face aux intempéries et aux rayons UV. Mieux encore, elles ne requièrent aucun entretien spécifique.

L’acier galvanisé

Les experts en aménagement extérieur optent également pour les bordures en acier galvanisé pour séparer la terre et le gravier. Ce matériau permet en effet de réaliser des bandes souples qui s’adaptent à toutes sortes de formes géométriques : angles, épingles, courbes… Elles viennent ainsi délimiter les parterres, les allées piétonnes ou carrossables ainsi que les massifs. De plus, les bordures en acier galvanisé ne polluent pas les sols. Elles maintiennent le taux d’humidité de la terre, limitant les arrosages intempestifs.

L’aluminium brut

Les bordures en aluminium brut sont plus légères, donc faciles à manipuler et à transporter. En plus, ce matériau ultrarésistant se démarque par sa qualité anti-abrasive. Autrement dit, vos bordures en alu ne nécessitent pas d’entretien spécifique. Elles permettent de structurer les espaces verts tout en apportant une touche de modernité. Tout comme l’acier galvanisé, l’aluminium brut s’adapte à diverses configurations. Ce matériau peut en effet former des bordures droites, courbées ou en épingle.

Les rondins

Les rondins de bois peuvent aussi faire office de bordures de jardin. Ils permettent de délimiter la terre de la partie en gravier. Toutefois, attendez un mois avant de planter des végétaux à proximité des rondins.

Les briques et les pavés

Simples et pratiques, les briques, les pavés et les dalles se transforment aussi en bandes de roulements. Ces dernières s’avèrent très efficaces pour délimiter les différents espaces du jardin. Ainsi, les graviers ne s’éparpilleront pas sur la pelouse ni la terre sur les petits chemins en graviers.

Les chutes de scierie

Vous pouvez même transformer les chutes de scierie en bordure de jardin. Cette solution est assez facile à mettre en œuvre. Les bordures peuvent, qui plus est, couvrir de grandes longueurs.

L’osier tressé en plessis

L’osier tressé figure parmi les plus anciennes bordures existantes. En tout cas, cette matière requiert un entretien spécifique puisqu’elle est vivante. Pensez à tailler soigneusement vos bordures. Quoi qu’il en soit, l’osier peut durer plus de dix ans.

Que faire en cas de différence de niveau entre la pelouse et le chemin en graviers ?

Dans certains cas, la différence de niveau entre la pelouse et les graviers est trop importante. Bien évidemment, le remblayage n’est pas la solution la plus judicieuse. Le mieux serait d’installer une bordure de type volige apparente en acier Corten ou en aluminium. En plus de l’aspect esthétique, ces matériaux retiennent les pierres et évitent à la terre de se mélanger aux graviers.

En revanche, il faudra prévoir une hauteur minimale de 1,5 fois celle du lit de pierre de finition. Dans le cas des bordures en acier Corten, il convient d’enterrer le 1/3 de leur hauteur. Cette règle ne s’applique pas forcément aux bordures en aluminium. Dans tous les cas, privilégiez de hautes bordures pour que les différents espaces soient mis en valeur.

Comment créer une bande de propreté dans votre jardin ?

La bande de propreté se révèle indispensable en cas de fortes pluies. Ainsi, les éclaboussures de terre ne viendront pas salir votre maison. La création d’une bande de propreté s’effectue en plusieurs étapes.

Commencez par décaisser la terre sur une profondeur d’au moins 20, voire 30 cm. Déposez les drains afin de préserver les fondations de votre résidence. Cela permet aussi de stopper les remontées d’humidité. S’ensuit la dépose d’un lit de concassé et du géotextile.

L’étape suivante consiste à installer la bordure qui délimitera la pelouse et les graviers. Déposez enfin les pierres de finition définitives. Concernant les pierres de finition, le choix s’avère très large entre les galets blancs, gris ou noirs. Pensez à agencer les galets décoratifs pour obtenir un effet berge de rivière. Autrement, les cailloux blancs ornent les alentours des massifs de plantes. Ils servent de paillage minéral qui vise à limiter la prolifération des adventices.

Quant aux graviers, ils se déclinent également en de nombreux coloris. Vous trouverez des graviers et des pierres décoratives auprès des enseignes de jardinerie ou de bricolage. Ceux qui recherchent d’importantes quantités peuvent se tourner vers les carrières. Sinon, les copeaux d’ardoise feront office de belles bandes de propreté. Dans tous les cas, vous pouvez planter un massif le long de la bande de propreté.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?