isolation à 1 euro

Grâce à des aides financières, il est possible de bénéficier d’une isolation des combles à tout petit prix. De quoi permettre aux plus modestes de réduire leurs dépenses énergétiques à moindre coût, avec une nouvelle isolation. Pourtant, de plus en plus d’entreprises sans scrupules en profitent pour assurer un démarchage féroce, laissant place à de belles arnaques.

L’isolation à 1 €, c’est quoi ?

Les pouvoirs publics ont mis en place plusieurs dispositifs liés à la Loi sur l’Énergie, afin d’aider les particuliers et les professionnels à réaliser des économies d’énergie. Parmi eux, les plus fréquemment utilisés pour financer les travaux d’isolation sont les Certificats d’Économie d’Énergie (CEE) financés par les fournisseurs d’énergie et de carburants comme EDF, Engie, Total ou encore Auchan. Grâce à ces aides, les particuliers les plus modestes peuvent alors profiter d’une prise en charge de leurs travaux, pour ne payer que 1 euro symbolique.

Les déconvenues de l’isolation à 1 €

Ces dernières semaines, les cas d’arnaques à l’isolation à 1 € ne cessent de fleurir dans les médias. Les consommateurs se renseignent et le Ministère de l’Économie et des Finances a même publié une actualité incitant à la vigilance.

En effet, des entreprises ont profité de ce système pour démarcher abusivement les particuliers. En se servant des offres d’isolation à 1 €, certains pratiquent de la vente abusive, allant jusqu’à harceler par téléphone les particuliers ayant complété leurs coordonnées sur un simulateur web, par exemple. Les coordonnées sont ensuite revendues à des installateurs, malgré leur inscription sur Bloctel. D’autres encore se font passer pour des organismes publics pour démarcher.

Ces entreprises annoncent alors pouvoir intervenir très rapidement, en quelques jours seulement, sans connaître la maison, avec pour seule information la surface à isoler. En cherchant à réaliser toujours plus de profits, ces entreprises peu scrupuleuses réduisent les coûts et la qualité au strict minimum. Avec ce type d’intervention, l’habitation peut être sujette aux risques d’incendies, à l’humidité et aux dégradations sur le long terme.

Outre les malfaçons, certaines sociétés malveillantes vont profiter de cette intervention pour gonfler les surfaces à isoler et ainsi obtenir des aides plus importantes via les certificats d’économie d’énergie (CEE). En abordant les aides financières, elles vont aussi proposer des crédits à la consommation pour appuyer le financement des travaux.

Nos conseils pour ne pas se tromper

Avant de vous engager dans les travaux d’isolation

La première étape va consister à vérifier la fiabilité de l’entreprise. Pour cela, vérifiez son existence en recherchant son n° SIREN. Demandez à l’artisan et à l’entreprise de vous fournir son attestation du label Reconnu Garant de l’Environnement (RGE), indispensable pour bénéficier des aides financières. Vous pouvez également vous rendre sur le site faire.fr pour vérifier s’il a bien reçu le label RGE.

Comparez les offres et les propositions. Prenez contact avec plusieurs professionnels pour comparer les devis. Vérifiez bien le détail des prestations proposées. Une visite préalable est indispensable pour établir un devis détaillé puisque le professionnel doit préciser la surface d’isolant à poser ainsi que le type et l’épaisseur de l’isolation, en adéquation avec le bâtiment.

Ce même professionnel doit également veiller aux installations électriques. Les réseaux circulent bien souvent dans les combles et lors de sa visite, l’artisan pourra vérifier leur bon état avant la mise en place de l’isolant. Un câble sans gaine de protection ou un spot encastré peuvent s’avérer très dangereux, surtout recouvert d’isolant !

La ventilation est aussi un point important qu’il convient de vérifier. Le professionnel va alors vérifier si la maison rencontre des problèmes de moisissures ou encore l’état de la ventilation mécanique contrôle (VMC). Si celle-ci est bouchée à cause de l’isolation, un phénomène de condensation peut se créer.

Les points à vérifier pendant les travaux

Pour être efficace, l’isolation doit être d’une épaisseur suffisante et assez importante. Demandez confirmation à l’installateur de l’épaisseur soufflée ou de celles des rouleaux selon le type d’isolant posé. N’hésitez pas à vérifier lorsque l’isolation a été installée, avant même le départ de l’artisan. Des réglettes fournies par les fabricants peuvent vous y aider.

L’autre point à ne pas négliger lors des travaux est l’accès à vos combles. Lors de la mise en place de l’isolant, la trappe d’accès ne devra pas être ensevelie. Un cadre isolant adapté doit être positionné pour permettre d’assurer la continuité de l’isolation sur l’ouverture. Pensez simplement à ouvrir la trappe avant le départ de l’installateur pour vérifier.

[Conseil du pro] En cas d’interrogations, contactez l’Adil (Agence départementale d’information sur le logement) ou le conseiller FAIRE de votre département.

Article rédigé par Marie D. en février 2020

2 Commentaires
  1. agnes dore Il y a 12 mois

    travaux isolation exterieur mal effuecter quoi faire

  2. ecaterina lasne Il y a 6 mois

    Isolation à 1 euros vide sanitaire mal faites qui est tombée. Arnaque sans solution !

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?