Souvent utilisé pour décorer une pièce ou pour rénover des murs abîmés par exemple, le lambris a la réputation d’être un peu démodé, voire carrément dépassé et de rétrécir les pièces. Mais nous allons voir quelques astuces pour lui redonner un coup de jeune et de frais et ainsi donner du volume et dynamiser votre pièce.

Le lambris est un revêtement en bois utilisable sur les murs et sur le plafond. Il a un fort pouvoir isolant contre le froid et l’humidité. Il en existe de plusieurs sortes, en PVC, en stuc ou bien en marbre…  Comment lui redonner une seconde jeunesse ? Cela passe par quelques étapes :

Une bonne préparation

C’est une étape indispensable si vous voulez que la peinture adhère au support.

Tout d’abord il vous faudra bien poncer le lambris si celui-ci est vernis, dans le cas contraire ce n’est pas la peine. L’utilisation d’une ponceuse électrique est conseillée mais vous pouvez le faire manuellement. Equipez-vous de masques et lunettes de protection. N’oubliez pas d’aérer la pièce.

Une fois le lambris décapé, dépoussiérez-le à l’aide d’un chiffon puis nettoyez-le avec une éponge ou un tissu humide et de la lessive. Laissez sécher complètement et passez à l’étape suivante.

Application d’une sous-couche

Si votre support est déjà peint, la sous-couche n’est pas obligatoire. Dans le cas contraire, c’est indispensable pour que la peinture accroche et que la porosité du bois se réduise.

La sous-couche s’applique comme une peinture, c’est-à-dire qu’elle peut être appliquée au rouleau sur la surface et au pinceau pour les coins. Laissez bien sécher avant de procéder à la dernière étape.

Peindre le lambris

Il existe des peintures spéciales lambris où la sous-couche n’est pas obligatoire. Mais il vous faudra quand même passer au moins deux couches de peinture. Utilisez un rouleau à poils longs pour plus d’adhérence (ou à poils moyens) si pas de sous-couche ou un pistolet à peinture. Attention, celui-ci est très pratique mais demande plus de peinture que le rouleau.

Le matériel indispensable pour repeindre le lambris

Il vous faudra :

  • Des bâches en plastique ou du papier journal pour le sol
  • Du scotch spécial pour protéger les plinthes
  • Une paire de lunettes de protection et un masque
  • Une ponceuse électrique ou du papier de verre
  • Une brosse ou un pinceau à réchampir si le bois n’est pas lisse et qu’il y a des zones difficiles d’accès
  • De la lessive, une éponge et des chiffons non pelucheux
  • Un pinceau pour dégager les angles
  • Un rouleau à poils longs (ou à poils moyens) si pas de sous-couche ou un pistolet à peinture
  • Une baguette pour mélanger la peinture

Vous connaissez maintenant toutes les astuces pour repeindre du lambris. Alors à vos pinceaux !

[Conseil du pro] En ponçant légèrement la première couche de peinture, la deuxième couche sera beaucoup plus lisse et le résultat final n’en sera que meilleur.

[Focus] Technitoit, n°1 Français de la rénovation de l’habitat, propose toutes sortes de solutions pour améliorer votre logement. N’hésitez pas à demander un conseiller.

A éviter : ne pas dépoussiérez après que la lambris soit décapé. Cette étape est primordiale si vous ne voulez pas gâcher la suite !

Article rédigé par Loren Carette.

Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

logo tendance-travaux blanc
ActualitésÀ proposLexiqueEmploiNous contacter

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?