image d'une thermographie extérieure de maison

On a tous vu ces films de science fiction, ces séries policières américaines ou reportages de guerre où des hommes portent des lunettes infrarouges qui permettent de voir dans le noir et notamment de repérer les objets ou formes humaines grâce au dégagement de leur chaleur. Eh bien, cette technologie, issue de la recherche militaire, développée il y plus de 30 ans est à l’origine de la thermographie utilisée aujourd’hui dans le bâtiment.

Le Principe

La thermographie est définie par l’AFNOR (l’Association française de normalisation) comme la « technique permettant d’obtenir, au moyen d’un appareillage approprié, l’image thermique d’une scène observée dans un domaine spectral de l’infrarouge».

Plus simplement, la thermographie consiste à rendre “visible” le rayonnement infrarouge émis par chaque corps (objets et êtres vivants). Le principe de la Thermographie infrarouge repose sur le phénomène physique selon lequel chaque corps dont la température est supérieure au zéro absolu émet un rayonnement électromagnétique. Les objets très chauds émettent des rayonnements visibles, alors que les objets plus froids n’émettent que des infrarouges, invisibles à l’œil nu, d’où l’intervention de la caméra infrarouge.

Le Matériel

caméra infrarouge, thermographique, thermiqueLa caméra thermique, aussi appelée caméra infrarouge, retranscrit le flux thermique sous forme de gradient de température, appelé courbe de MRTD (Minimum Resolvable Temperature Difference)

Il existe 2 types de caméras : sans capteur infrarouge non refroidi et avec un capteur infrarouge non refroidi (meilleur marché que l’autre type, mais souffre de performances inférieures.)Les mesures se réalisent à distance, sans contact et donc sans perturber le fonctionnement des installations.

La Thermographie aérienne infrarouge

Cette technique permet de visualiser les déperditions énergétiques des toitures des habitations.
Lorsque votre toit est chaud (rouge), cela veut dire qu’une partie importante de l’énergie dépensée pour chauffer votre logement est perdue dans l’atmosphère.

Le degré de déperdition se visualise par différentes couleurs qui donnent une indication précise des pertes thermiques.

Beaucoup de départements ont réalisé des thermographies aériennes. Vous pouvez ainsi consulter (à titre gratuit ou payant) le résultat de votre thermographie notamment sur Albi, Angers, Bordeaux, Brives, Cholet, Colmar, Colombes, Le Havre, Nice, Nîmes, Montbeliard, Montpellier, Orléans, Périgueux, …

La Thermographie appliquée au Bâtiment

Les mesures de thermographie infrarouge sont réalisées en {façade et à l’intérieur du bâtiment.
Le rayonnement infrarouge rendu ainsi visible, il est possible d’effectuer un diagnostic thermique extrêmement précis pour faire apparaître les anomalies comme les défauts d’étanchéité des ouvrants, la présence de ponts thermiques, l’absence de calorifugeage des tuyauteries.

La thermographie est ainsi un des éléments principaux pour la réalisation du diagnostic de performances énergétiques mais celui-ci donne une image du logement à un moment donné sans préciser les travaux nécessaires pour une meilleure performance énergétique. Le conseil d’un technicien thermicien est donc nécessaire pour évaluer les travaux à réaliser.

Il existe ainsi des subventions pour vous aider à financer cet audit thermique. Renseignez-vous auprès des espaces Info-Énergie ou de l’Ademe.

[Focus] Le diagnostic effectué, vous pourrez faire appel à nos conseillers pour évaluer les travaux à réaliser, l’isolation des combles, de la sous-toiture ou des murs extérieurs (ITE), le remplacement de vos menuiseries (PVC ou Alu, double ou triple vitrage), et éventuellement pour finir changer votre mode de chauffage pour réaliser encore plus d’économie d’énergie.

[Conseil du pro] Les caméras thermiques peuvent se louer à des particuliers. C’est une bonne solution pour réaliser son autodiagnostic à moindre coût. Il existe aussi le détecteur de fuites thermiques (à partir de 50€) qui permet de faire une première estimation des fuites d’air. Toutefois, renseignez-vous bien avant de faire votre propre diagnostic, les conséquences d’une erreur ou d’un oubli pourraient finalement être préjudiciables.

En photo :  une caméra thermique Testo

A EVITER : négliger les sols

La perte de chaleur peut provenir des sols de votre maison : pensez à orienter l’appareil vers les bases des murs et l’ensemble des sols. La thermographie pourra révéler des « zones froides », qui s’expliquent le plus souvent par des infiltrations d’air, mais parfois par des remontées capillaires (remontées d’humidité par les murs), à vérifier avec un hygromètre.

Avant que ces remontées capillaires ne fassent trop de dégâts dans votre maison (apparitions de moisissures, de champignons qui entraînent à termes des problèmes de santé tels que rhinites chroniques, allergies, asthme…), contactez des spécialistes.

Les techniciens Technitoit peuvent traiter ce problème : prenez rendez-vous pour un devis gratuit.

Article rédigé le 23 avril 2012, mis à jour par G. Lethenet le 18 avril 2014.

Tags:
3 Commentaires
  1. fenetre pvc Il y a 6 années

    L’article vraiment intéressant, merci pour le partage et le blog est pas mal.

  2. Brico Dico Il y a 4 années

    Merci pour toutes ces informations très utiles, c’est vrai qu’il est difficile de savoir d’où provient la perte de chaleur. J’ai fait appel à un spécialiste de la région (je n’ai pas le choix de la personne pour mes travaux) qui maintien que ce n’est pas dû aux fenêtre alors que je n’ai pas de double vitrage et que celles-ci ferment mal. Je me demandai si ces personnes n’avaient pas des objectifs de vente, car elle veut faire isoler les murs qui sont très épais (ancien fort) et très vieux. Si vous avez quelques suggestions je suis preneuse. Merci d’avance pour votre aide.

    • PascalF Il y a 4 années

      L’épaisseur des murs n’a pas vraiment d’importance, car si celui-ci est en pierre il aura effectivement une forte inertie (capacité à maintenir une température) qui l’été permettra de garder la fraîcheur (sauf par temps de canicule prolongée) et l’hiver ne sera pas vraiment efficace en isolation (puisque la pierre retient fortement les basses températures). Un isolant performant est donc vivement conseillé en plus de nouvelles fenêtres à double vitrage pour les façades ensoleillées (triple vitrage au nord).

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

logo tendance-travaux blanc
ActualitésÀ proposLexiqueEmploiNous contacter

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?