Selon l’OMS, chaque année, 3,8 millions de personnes meurent prématurément de maladies imputables à la pollution de l’air à l’intérieur des habitations. La question de l’air sain au sein de la maison est donc très sérieuse. Quelques gestes de précautions sont à prendre pour ne pas respirer un air pollué.

L’ aération

L’aération quotidienne est essentielle afin de conserver un air sain et respirable dans une maison. Il est notamment vivement recommandé d’aérer au moins 10 minutes par jour. Même en hiver, il est important d’ouvrir quelques minutes les fenêtres pour renouveler l’air. Bien ventiler sa maison facilite notamment la diminution de l’humidité dans l’air et améliorer la performance de votre chauffage.

Éviter les produits chimiques

Les produits ménagers industriels contiennent plus de polluants que les produits simples (vinaigre blanc, bicarbonate de soude). Certains laissent des composés organiques volatils dans l’air qui sont néfastes pour la santé. De même que les produits ménagers, les bougies parfumées et sprays désodorisants sont à éviter le plus possible, ils ne font que rajouter de la pollution intérieure.

La chasse à la poussière et aux acariens

La poussière et les acariens peuvent être responsables d’allergies respiratoires. Pour éliminer la poussière en profondeur, rien de tel que l’aspirateur. Passez-le sur les moquettes, sur les textiles, bref partout ! Surtout n’oubliez pas d’ouvrir les fenêtres pendant le dépoussiérage. Pour éviter l’accumulation de la poussière dans certains endroits, n’entasser pas d’affaires ou de vêtements. Rangez au maximum dans les placards. Pour ce qui est des acariens, procédez au lavage de vos draps, serviettes et housse de couette à 60° au moins une fois par semaine. Afin d’empêcher leur prolifération, ne laissez pas l’humidité s’installer et conservez une température entre 17°C et 19°C.

Éviter les moisissures

Les moisissures peuvent être la cause de problèmes liés à des difficultés respiratoires ou des allergies. Prenez soin d’identifier l’origine des moisissures : est-ce un souci de ventilation ? Est-ce causé par un dégât des eaux ?
Une fois l’origine connue, il faut procéder au nettoyage. Pulvérisez un mélange d’eau et de vinaigre blanc ou de bicarbonate de soude afin d’éliminer les taches noires. En revanche, n’associez jamais les deux ensemble, puisque l’effet s’annulera. Rincez puis laissez sécher. Même s’il est important d’éliminer complètement les moisissures, il est encore plus urgent de connaître leur provenance pour supprimer définitivement leur cause.

L’entretien de la ventilation

Une ventilation bien entretenue conserve le maximum de ses performances. Elle permet l’évacuation de l’air vicié et assure son renouvellement. Une ventilation simple flux ou double flux contribue donc à la bonne qualité de l’air intérieur. Sans entretien, il est possible que l’humidité s’installe ou que l’appareil consomme plus d’énergie car encrassé. Simple nettoyage de la grille ou remplacement du filtre, vous pouvez procéder au nettoyage vous-même ou faire appel à un professionnel.

[Conseil du pro] La Ventilation Ecopur pour l’habitat (VEH) propose un système de ventilation qui régule le taux d’humidité et empêche ainsi les moisissures et acariens de proliférer.

Article rédigé par Camille E. en mai 2019.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

logo tendance-travaux blanc ActualitésÀ proposLexiqueEmploiNous contacter

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?