choisir une menuiserie

Pour réaliser des économies d’énergie, c’est décidé, vous allez changer vos fenêtres ! Mais votre cœur balance entre de lumineuses baies coulissantes en aluminium, d’authentiques menuiseries en bois, ou de ravissantes fenêtres en bois-alu.

Voici donc un petit récapitulatif des avantages et inconvénients de ces 3 types de menuiseries, toutes classées dans le haut de gamme.

Le choix esthétique

Qu’il s’agisse du bois ou de l’alu, ces 2 matériaux ont pour intérêt commun leur esthétisme. La noblesse et la chaleur du bois, matériau traditionnel et naturel convient aussi bien aux maisons modernes qu’aux rénovations. Les essences proposées doivent être «dures» et denses pour améliorer la robustesse naturelle du bois. Un bois dur désigne généralement le bois des feuillus et se différencie du bois tendre, qui provient souvent de résineux ou d’arbres conifères.
Dans une menuiserie bois-alu, vous trouverez le bois positionné à l’intérieur pour un aspect authentique. En face extérieure, grâce à sa rigidité, l’aluminium apporte sa finesse et sa résistance aux intempéries à la structure pour une grande surface de vitrage.

À noter que l’aluminium offre un choix important de teintes grâce aux peintures thermos-laquées ou anodisées rendant notamment la surface insensible aux rayures.

Le choix technique

baie vitrée aluminium

baie vitrée coulissante aluminium

L’aluminium présent à l’extérieur confère à la menuiserie une grande solidité et une très bonne résistance aux intempéries (pluie, vent, froid). Contrairement à certaines rumeurs, il ne rouille pas. Il est parfaitement stable : il ne change pas de dimension, ne se craquelle pas, ne joue pas. Toutes ses performances sont pérennes.
Il est ainsi idéal pour des fenêtres de grande taille ou des baies coulissantes. De plus, il demande peu d’entretien tout au long de sa longue durée de vie. Enfin, grâce à la finesse des profilés, les fenêtres en aluminium laissent passer 15% de lumière en plus. Toutefois ses performances thermiques ne sont pas ses qualités premières.
L’inconvénient de l’entretien du bois (peinture, lasure) est certes réel mais souvent surestimé. En compensation, les performances naturelles du bois et donc l’isolation lui permettent de gagner en efficacité thermique.

Attention cependant à l’assemblage des fenêtres bois-alu ; les différences de rigidité dans le temps pourraient occasionner des défauts de fonctionnement. Il faut donc être vigilant sur la qualité du bois et le traitement de cette problématique dans sa fabrication.

Le choix financier

Vous le constaterez rapidement sur les devis, l’avantage est au bois ! L’aluminium viendra ensuite en seconde position alors que le combiné bois-alu, compte tenu de la complexité de sa réalisation, sera le plus onéreux. Mais ce podium ne doit pas être le seul guide dans votre choix final. En plus de l’esthétique et des qualités intrinsèques des produits, il faudra aussi tenir compte les considérations environnementales.

Le choix de raison

Bien que ces 2 matériaux soient considérés comme recyclables, le bois présente l’avantage d’une meilleure énergie grise. La quantité d’énergie nécessaire au cycle de vie de ce matériau ( la production, l’extraction, la transformation, la fabrication, le transport, la mise en œuvre, l’utilisation, l’entretien et à la fin le recyclage) est plus intéressante.. En effet, le bois est un matériau qui, en plus d’être renouvelable, pousse dans la nature tout en absorbant le CO2. La transformation du minerai en aluminium requiert beaucoup plus d’énergie donc de rejets en carbone.
Autre considération, la plupart des traitements appliqués sur la fenêtre en bois ne sont pas toujours naturels (fongicide, hydrofuge et insecticide). Renseignez-vous bien auprès du fabricant à ce sujet.

En plus de toutes ces spécificités, comparez les caractéristiques des vitrages car finalement, si les menuiseries bois-alu sont plus chères, elles peuvent parfois présenter des performances équivalentes à ses concurrentes, mais ces dernières étant équipées en triple vitrage !

[Focus] Technitoit vous propose une gamme complète de fenêtres de toit pour la rénovation de vos combles. N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations.

À éviter : remplacer ses fenêtres sans adapter son système de ventilation. En améliorant l’isolation du bâtiment, cela peut provoquer de l’humidité, avec des conséquences importantes sur le bâti.

Article rédigé par Pascal F. en nov 2012 et corrigé en juillet 2018.

Tags:
2 Commentaires
  1. Patrick Lefort Il y a 1 année

    Il est vrai que l’isolation n’est pas la qualité première de l’aluminium. Cependant, ses performances isolantes peuvent être nettement améliorées avec un système de rupture de pont thermique. Il est également à noter que l’aluminium est incombustible et ne dégage pas de fumée toxique lors d’un incendie.

  2. […] leurs propriétés isolantes pouvant devenir obsolètes au fil du temps. Bien souvent, une fenêtre vieillissante peut être source de condensation et ainsi laisser passer l’humidité dans la maison. En […]

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

logo tendance-travaux blanc ActualitésÀ proposLexiqueEmploiNous contacter

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?