« Les petits coins », impossible d’y couper. Raison de plus pour ne pas négliger leur #déco et faire de cette pièce un endroit confortable où l’on aura plaisir à revenir !

Le choix du « trône »

Les toilettes suspendues ou classiques

Très tendance ces dernières années, les WC suspendus sont de plus en plus utilisés dans les nouvelles constructions. En effet, ils facilitent le nettoyage du sol, sont réglables et peuvent donc être fixés à la hauteur désirée (très pratique pour les personnes handicapées et les enfants). De plus, ils sont aussi plus esthétiques que les toilettes classiques.

Les toilettes classiques sont faciles à monter en suivant quelques étapes. Attention à ne pas oublier de couper l’arrivée d’eau avant de procéder à l’installation : le raccordement à l’évacuation, la fixation dans le sol à l’aide de vis, le raccordement d’eau avec un flexible, la pose d’un robinet pour le réglage de la chasse d’eau et enfin la fixation de la lunette (à personnaliser selon votre style).

Les WC broyeurs

Le WC broyeur est un WC classique mais avec une évacuation spécifique car elle comprend un moteur qui détruit les déchets. Il marche à l’électricité et peut être placé sous la chasse d’eau ou être directement relié à la cuvette.

Les toilettes sèches

Pour des WC écolos, les toilettes sèches sont la solution. Elles n’ont pas besoin d’eau pour fonctionner et ce fait, il y a pas besoin de fosse septique. Cependant, avoir un coin jardin est vivement recommandé pour créer une aire de compostage.

Le principe est de mélanger aux matières organiques et au papier toilette des végétaux secs, comme la sciure de bois par exemple. Leur installation est très simple car il suffit d’un seau placé (de préférence en acier ou en inox) sous un caisson en bois au-dessus auquel on fixe une cuvette de toilette. Une fois le seau plein, on le vide dans l’aire de compostage. Ajoutez une petite louche et un bac pour accueillir les végétaux secs : vous voilà équipés pour tenter l’aventure !

Les accessoires

Pour des toilettes hyper stylées, ne lésinez pas sur les accessoires. Choisissez les coordonnés pour un effet encore plus déco. Pour des WC confortables, il vous faut :

Un abattant de toilette

Il en existe de toutes les couleurs et de toutes les matières. Il y en a même qui s’éclairent à l’aide d’ampoules à LED !

Pour éviter les disputes à propos de la lunette des toilettes, choisissez-la automatique, comme ça plus de problème !

Pour les fans de technologie, optez pour des abattants japonais. Ce sont des abattants multifonctions, à panneau de contrôle latéral ou à télécommande. Ils viennent remplacer l’abattant existant sur la cuvette pour transformer les toilettes en WC lavant. Solution pratique et hygiénique mais onéreuse.

Une brosse, une poubelle, un porte-rouleau et de quoi ranger le PQ

Pour moderniser un peu vos petits coins, rangez le PQ dans une jolie corbeille ou détournez un rangement mural en tissu initialement prévu pour les chaussures et rangez chaque rouleau dans un compartiment. Le must est de prendre un papier toilette assorti à vos accessoires !

Sortez des sentiers battus avec un porte-rouleau original. Comme pour les abattants, il en existe de toutes les formes et de toutes les couleurs. Soyez créatifs !

Un « sent-bon »

Plutôt que prendre un désodorisant classique qui n’est pas toujours discret, optez pour une bougie parfumée, cela donnera un petit côté cosy à vos petits coins.

De quoi se laver les mains, un miroir et une serviette d’invité

Si vous disposez d’un lave-mains dans vos toilettes, installez quelques objets de déco comme un joli porte-savon ou une jolie bouteille de savon liquide. Accrochez une patère pour votre serviette. Un petit miroir est toujours bien apprécié des invités pour se refaire une beauté.

Un petit coin lecture et jeux

Quoi de plus sympa que d’offrir à vos invités de quoi se divertir pendant qu’ils sont occupés ? Installez une petite étagère avec quelques livres, magasines, mots croisés et sudoku. Avoir un exemplaire des livres « où est Charlie » de Martin HANDFORD ou des livres du même genre, cela ravira vos plus jeunes invités.

L’éclairage

Privilégiez un éclairage habituel avec une lumière blanche. Evitez les ampoules de couleurs où les lumières trop tamisées.

Jouer avec le sol et les murs

Les petits coins sont la seule pièce de la maison où vous pouvez vraiment vous « lâcher » niveau papier peint, carrelage et tapisserie. Tout est permis !

La peinture ardoise

Que vous peigniez seulement un pan de mur ou la pièce entière, la peinture tableau noire permettra à vos invités ou à votre famille de laisser des petits messages. Pensez à laisser une boite de craies !

Le papier peint

Qu’il représente des grilles de mots croisés, des articles de journaux, des citations d’auteurs, une bibliothèque ou un ciel nuageux, le papier peint se décline à l’infini. A vous de choisir celui qui vous correspondra le mieux.

Les stickers et vinyles adhésifs

Une citation, un paysage, un bouquet de fleurs ou à motifs graphiques : les stickers et vinyles adhésifs permettent de décorer à l’infini. Ils s’installent et se remplacent en un clin d’œil. Ils peuvent se placer sur les murs ou customiser votre cuvette de toilette.

Le carrelage

Qu’il soit au mur ou au sol, le carrelage joue avec les styles et les tendances. Il se décline dans toutes les couleurs et dans toutes les formes.

Voilà, vous êtes maintenant équipés pour faire de vos petits coins un endroit sympa et confortable. Osez la fantaisie, c’est permis !

[Focus] En construction, les nouvelles normes imposent un certain espace et un aménagement spécifique pour les handicapés et personnes à mobilité réduite. Les toilettes deviennent ainsi un véritable espace et une pièce à part entière.

[Conseil du pro] Afin d’éviter toute #infiltration d’humidité, pensez à vérifier l’isolation de vos murs, y compris de vos toilettes. Technitoit, n°1 Français de la rénovation de l’habitat, est là pour vous conseiller. Pensez-y !

A éviter : accrochez des tableaux partout. La raison est simple : si vous n’êtes que locataire, vous allez vous retrouver avec plein de trous dans le mur qu’il faudra reboucher avec plus ou moins de brio juste avant l’état des lieux. Le risque est de perdre quelques dizaines d’euros sur sa caution. Pensez-donc à ne pas trop en faire…cela pourrait vous coûter cher !

Article rédigé par Loren Carette

Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

logo tendance-travaux blanc
ActualitésÀ proposLexiqueEmploiNous contacter

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?