Comment diluer la peinture ?

Vous souhaitez repeindre une de vos pièces ? Un meuble que vous avez retapé ? Ou simplement un pan de mur extérieur de votre maison ? Sachez qu’il est nécessaire, voire obligatoire, de diluer votre peinture quand la mention « viscosité » ou « dilution » est affichée sur le pot ou dans le site du fabricant. Mais parfois, dans des cas particuliers, diluer peut réduire notre consommation et donc nous allège des dépenses. Si vous souhaitez également obtenir une couche plus transparente ou plus claire de la couleur, alors il est impératif de diluer la peinture.

Le matériel utilisé pour la peinture

Pour peindre, le matériel dont on a besoin est très classique. L’équipement basique pour la peinture est constitué : d’un bac à peinture, de pinceaux, de rouleaux, d’un escabeau, d’enduit, d’une bâche pour protéger le sol, d’une combinaison de peintre et enfin de diluants.

Les types de peinture et leurs diluants

Selon la quantité de diluant utilisé, vous obtiendrez des nuances de votre choix par rapport à la couleur de la peinture. L’eau est utilisée comme diluant pour les peintures à l’eau. Le diluant synthétique est utilisé pour les peintures alkydes. Le White Spirit est utilisé pour les peintures glycérophtaliques. Le diluant cellulosique est utilisé pour les peintures cellulosiques. Il existe des diluants qui sont écolos-friendly, pour remplacer les solvants polluants comme le White Spirit si vous tenez à préserver l’écologie.

Les étapes pour diluer la peinture

La dilution de la peinture n’est pas anodine. De ce fait, il existe des étapes à suivre minutieusement pour aboutir à un résultat satisfaisant.

Équipez-vous des matériels de protection

Pour des questions de sécurité et de santé, il est important de veiller à ce que nos mains et nos yeux soient bien protégés. Pour cela, enfilez des gants de protection en caoutchouc, des lunettes de sécurité et des vêtements que vous n’utiliserez plus. Ce protocole est surtout nécessaire surtout pour les diluants chimiques. À cause du composant chimique, il est également indispensable de bien aérer la maison en ouvrant toutes les portes et les fenêtres.

Ouvrez le pot de peinture

L’ouverture du pot de peinture doit se faire avec minutie et avec beaucoup de précautions. Si l’ouverture du couvercle du pot est bâclée, ce dernier risque d’être endommagé et le pot ne sera plus opérationnel pour une deuxième utilisation.

Mélangez la peinture

C’est dans cette étape que le bâton servira pour mélanger. Il existe des bâtons spécialisés en vente dans les magasins pour mélanger la peinture et le diluant. Pour obtenir un bon mélange très déterminant pour la finition de votre peinture, la longueur du bâton doit excéder la hauteur du pot.

Respectez le dosage pour la dilution

Les proportions des diluants nécessaires varient en général de 5 à 20 % de la quantité de la peinture à utiliser. Mais il faut toujours lire l’instruction affichée sur le pot, car chaque fabricant, chaque peinture et chaque diluant détiennent leur propre dosage. Pour un dosage bien précis, il est recommandé d’utiliser des contenants gradués. Si vous n’êtes pas à l’aise avec les unités de mesure des liquides, référez-vous à un tableau de conversion en litre. Vous assurerez ainsi un juste dosage des différents liquides à mélanger. 

Diluez la peinture

Une fois que la peinture et son diluant ont bien été mesurés, commencez le mélange. Pour une bonne assimilation, ajoutez la moitié du diluant dans un premier temps. Ensuite, mélangez avant d’ajouter la deuxième quantité du diluant. Cette méthode progressive est vraiment recommandée surtout pour une grande quantité de peinture.

étapes de dilution de la peinture

Nos conseils pour la peinture à l’eau

Comme précisé précédemment, l’eau est le diluant utilisé pour la peinture à l’eau. Elle est utilisée comme solvant, à la différence des diluants pour peinture à l’huile. La toxicité des produits chimiques qui se trouvent dans la peinture à l’huile et dans les diluants utilisés n’est plus à préciser.

Généralement, il existe trois sortes de peinture à l’eau.

La peinture à l’eau acrylique

Le liant qui se trouve dans cette première catégorie de peinture à l’eau est une résine acrylique. On peut compter de nombreux avantages quant à l’utilisation de cette peinture à l’eau. En plus d’être pratiquement inodore, elle sèche très rapidement. Le nettoyage du matériel utilisé se fait simplement avec de l’eau. Ce type de peinture à l’eau est adéquat pour l’intérieur et pour l’extérieur.

La peinture vinylique

Le liant se trouvant dans cette catégorie de peinture à l’eau est une résine vinylique. Elle possède les mêmes avantages que les peintures à l’eau, mais sa finition est la plus proche de celle de la peinture à l’huile. Elle peut être aussi utilisée pour l’extérieur et l’intérieur. Le résultat sera toujours positif.

La peinture alkyde

La peinture alkyde est très récente. Elle est composée de résines alkydes qui sont en solution dans de l’eau. Son utilisation est très fluide à cause de sa texture assez molle. Une heure sera suffisante pour que cette peinture sèche. Par rapport aux autres peintures à l’eau, on peut dire que son rendu est le plus proche de celui de la peinture à l’huile, sans avoir à subir la toxicité de cette dernière. C’est pour cette raison qu’on peut l’utiliser pour peindre l’extérieur et l’intérieur.

Comment calculer la quantité de peinture pour peindre votre maison ?

Peindre les murs de votre maison est l’un des travaux de bricolage les plus faciles à réaliser. Il y a peu de gens qui peuvent dire qu’ils n’ont jamais fait ça dans leur vie.

Mais, comme pour tous les travaux de ce type, il est important de commencer par se procurer la bonne quantité de matériel afin de ne pas se retrouver soudainement sans et de ne pas avoir trop de restes.

Apprendre à calculer la bonne quantité de peinture à acheter peut également être utile si vous décidez de faire appel à un peintre pour le travail, sachant que dans ce cas, vous devrez ajouter le coût de la main-d’œuvre au coût du matériel.

Avant de commencer à mesurer, vous devez également tenir compte du type de surface du mur. Une surface rugueuse peut nécessiter jusqu’à 10 % de peinture en plus qu’une surface lisse.

Mesurez la surface à peindre

Supposons que nous voulions peindre les murs et le plafond d’une seule pièce, nous devons tout d’abord calculer les mètres carrés de la surface à peindre.

Imaginons que la pièce mesure 5×6 mètres sur 4 mètres de hauteur : la pièce aura 30 mètres carrés de plafond, auxquels il faudra ajouter les mètres carrés de murs.

Pour les calculer, on additionne la longueur de tous les murs et on multiplie par la hauteur. N’oubliez pas que la surface des ouvertures doit être soustraite du total des murs.

En additionnant la surface du plafond et la surface des murs, nous aurons le nombre de mètres carrés à peindre. Une fois que nous avons obtenu les mètres carrés, nous pouvons connaître la quantité de peinture nécessaire pour le travail.

Calculer la quantité de peinture nécessaire avec le rendement

Pour ce faire, il est nécessaire de diviser la surface par une valeur qui, dans le jargon technique, est appelée « rendement » et indique combien de mètres carrés peuvent être couverts avec un litre de peinture.

Cette valeur varie naturellement en fonction du type de peinture (à l’huile ou à l’eau) et de la marque du produit, et peut être trouvée sur l’emballage ou sur la fiche technique.

En moyenne, on peut dire qu’avec un litre de peinture on peut couvrir :

  • 7 à 12 mètres carrés de surface si les murs sont lisses
  • 6 à 10 mètres carrés si les murs sont bruts.

À ces valeurs, il est conseillé d’ajouter un supplément de 10% à titre de réserve.

Comme il est toujours préférable d’arrondir, car les erreurs sont toujours possibles, surtout pour les non-experts, au lieu d’acheter 10% de peinture en plus, vous pouvez aussi choisir de ne pas exclure les interstices des portes et des fenêtres du calcul des surfaces, en les comptant en trop.

Si l’on considère qu’aux moins deux couches de peinture seront nécessaires et que nous avons environ 100 mètres carrés entre le mur et le plafond, nous devrons couvrir un total de 200 mètres carrés de surface, donc dans le cas de surfaces lisses nous aurons :

  1. 200 divisé par 7 = 28,5
  2. 28,5 auxquels on ajoute 10% de sécurité = environ 32
  3. Il nous faut environ 32 litres.

Une fois que vous savez de combien de litres vous avez besoin pour l’ensemble du travail, vous pouvez acheter la peinture dont vous avez besoin, en fonction de la quantité contenue dans celles-ci.

Vous avez un projet de rénovation pour votre maison ?

Nos partenaires peuvent vous aider, demandez votre devis en ligne gratuitement.

Vous aimerez aussi

Réagir à l'article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Formulaire de contact

    Confiez-nous votre projet ou collaborons ensemble.

    Vos informations personnelles

    Suivant

    Sujet de votre demande d'information

    Ce site est protégé par reCAPTCHA, cette fonctionnalité est soumise aux règles de confidentialité et aux conditions d'utilisation de Google.