Installées sur les terrasses contre la maison, ou ailleurs dans le jardin, les pergolas bioclimatiques ont de plus en plus de succès, et font partie des travaux d’aménagement de plus en plus plébiscités.

Les pergolas bioclimatiques, apparues en Australie il y a une vingtaine d’années, sont de plus en plus populaires en France depuis les années 2010. Elles sont un moyen écologique de se créer une pièce supplémentaire. Elles se présentent la plupart du temps sous deux formes : soit adossées à un mur, en remplacement d’une véranda avec un store, soit montées sur des poteaux scellés dans le sol, isolées sur la terrasse. Elles permettent d’en profiter au maximum par tous les temps même lorsqu’il fait très chaud ou lorsqu’il pleut. On y va plus souvent que dans une pergola classique, sur une plus grande durée dans la journée, et sur une plus grande partie de l’année. C’est aussi un bon moyen de réguler la température de sa maison, et de faire des économies d’énergie. 

Pergolas bioclimatiques : comment elles fonctionnent

Elles ont une toiture équipée de lames en aluminium motorisées orientables. On peut changer l’inclinaison de ces dernières en fonction de ses envies, et de la météo. Cela se fait grâce à une télécommande. Une ouverture partielle, qui retient la lumière directe du soleil, permet de limiter la chaleur qui pénètre dans la maison, évitant d’avoir recours à la climatisation.

L’hiver, toutes lames ouvertes, elles laissent au contraire passer les rayons du soleil, ce qui les réchauffe, ainsi que la pièce attenante lorsqu’elle sont intégrées à la maison. Il pleut des cordes ? On se protège en mettant les lames isolantes en position fermée. À chaque fois, les économies d’énergie sont à la clé.

En France, les pergolas ont une surface moyenne de 25 m². Si la taille de celles du commerce ne vous convient pas, vous pouvez facilement trouver des fabricants qui les font sur-mesure, un peu plus chères. Pour ne pas avoir à se priver, on peut faire une simulation de crédit sur le site Macif. Après avoir choisi le type de crédit pour lequel on souhaite faire une simulation, il suffit de saisir le montant que l’on souhaite emprunter, et la durée. Ceci permet de connaître le montant total dû de son prêt et le montant de ses mensualités. Grâce à ce calcul, on trouve un prêt adapté à son budget pour réaliser ses travaux d’aménagement.

Différentes options selon son budget

On peut aussi varier les options. Pour l’hiver, on peut ajouter des volets roulants sur les côtés, et une rampe de chauffage à variateur intégré. Utilisés en mode cloison, des claustras à lames en aluminium orientables peuvent donner plus d’intimité et se protéger du soleil. Des rideaux motorisés peuvent aussi être inclus. Pour plus de confort, on peut aussi opter pour des toiles résistantes au vent et intégrées dans la structure. Il existe aussi des panneaux coulissants à lames, et des parois coulissantes vitrées avec ou sans serrure. Une pergola haut de gamme peut même être équipée d’un brumisateur ou un système de sonorisation.

Vous avez un budget limité et vous ne voulez pas faire de prêt ? Il existe aussi des structures en aluminium à monter soi-même en une journée (comptez quatre personnes pour le faire.)

Sachez enfin qu’il faut obtenir une autorisation de travaux de la part de sa mairie.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?