6 minde lecture
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

PAC air/air ou air/eau, laquelle choisir ?

Vous avez fait le choix de la pompe à chaleur (PAC) pour chauffer votre maison et remplacer votre vieille chaudière ? Voici tous nos conseils pour vous aider à choisir parmi les différents types de pompe à chaleur.

Le principe d’une pompe à chaleur

La pompe à chaleur récupère les calories contenues dans l’air extérieur et les compresses pour créer de la chaleur grâce à un fluide caloporteur, aussi appelé fluide frigorigène.

L’air est ainsi récupéré par une unité extérieure à la maison et transmis au compresseur de la PAC pour réchauffer le fluide caloporteur, puis à un échangeur de chaleur dans le cas d’un modèle air eau, ou directement aux ventilo-convecteurs qui diffusent l’air dans le cas du modèle aérothermique.

Concernant la PAC air-eau, le fluide frigorigène chauffé par le compresseur vient ainsi chauffer dans l’échangeur l’eau du circuit de chauffage (au sol ou en radiateurs). Une fois le fluide refroidit, celui-ci retourne à la pompe à chaleur pour être de nouveau compressé et chauffé grâce à l’air extérieur, le tout dans un circuit fermé qui fonctionne en permanence.

La PAC air-air possède un fonctionnement similaire, mais légèrement différent. En effet, le fluide frigorigène passe directement dans les splits et les ventilo-convecteurs diffusent la chaleur du circuit. Le système fonctionne aussi bien l’hiver que l’été, il peut donc faire office de climatisation réversible.

Alors quel type de pompe à chaleur choisir pour son logement ?

Le Coefficient de Performance Énergétique

Avant d’investir dans une PAC, quel que soit son mode de fonctionnement, vous devez comprendre le Coefficient de Performance Énergétique, appelé COP (Coefficient of Performance en anglais).

Cet indicateur exprime l’efficacité énergétique d’un équipement de chauffage. C’est le quotient de la quantité de chaleur produite par rapport à la quantité d’énergie consommée.

Par exemple, pour 1 kWh d’électricité utilisé, les pompes à chaleur restituent en moyenne 3 kWh de chaleur.

Pour en savoir plus, nous vous invitons à lire cet article sur le COP.

La pompe à chaleur air/air

La PAC air/air sera la meilleure solution pour remplacer une solution de chauffage électrique radiant (les grille-pains). Elle s’installe très simplement et nécessite de poser des splits (jusqu’à 4), aussi appelées unités intérieures, dans les pièces à chauffer.

Avec un COP (Coefficient de Performance) avoisinant les 3, c’est-à-dire 1 kWh d’électricité consommée pour 3 kWh de chaleur produite, c’est une solution résolument économique et écologique. Par ailleurs, la fonction réversible de la pompe à chaleur air air est très appréciée pour le confort fourni été comme hiver.

L’été, la pompe à chaleur est réversible (ou plus précisément, inversible) pour amener de l’air frais dans la maison. Le fonctionnement est similaire, mais au lieu de passer le fluide caloporteur dans un compresseur pour le réchauffer, celui-ci va passer dans un détendeur, ce qui aura pour effet de le rafraîchir.

climatisation réversible
Source : Europe-energie.com

Les splits peuvent également avoir la fonction d' »échanger » l’air. En diffusant l’air frais, l’unité intérieure va aspirer en même temps l’air chaud. La PAC air/air va donc réguler la température de la pièce tout en filtrant l’air.

Attention cependant, elle ne joue pas le rôle d’une VMC (Ventilation Mécanique Controlée) qui reste nécessaire au renouvellement de l’air dans la maison et dans la lutte contre l’humidité.

Enfin, la pompe à chaleur air/air nécessite un entretien annuel comme tout système de chauffage central.

La pompe à chaleur air/eau

La pompe à chaleur air/eau sera la meilleure solution en cas de système de chauffage préexistant, type radiateurs à bain d’eau ou d’huile alimentés par une chaudière au gaz ou fioul. C’est également le meilleur mode de production de chaleur pour avoir le chauffage au sol.

Comme mentionné précédemment, les calories de l’air extérieur sont captés par l’unité extérieure puis compressée. Le fluide caloporteur ainsi réchauffé achemine la chaleur dans un module hydraulique faisant office d’échangeur de chaleur. L’eau du circuit de chauffage va se réchauffer au contact du liquide frigorigène, puis alimentera les corps de chauffe.

pompe à chaleur air eau
Source : Europe-energie.com

L’énergie produite par la pompe à chaleur air-eau servira principalement à chauffer le logement, mais peut aussi produire de l’eau chaude sanitaire lorsqu’elle est couplé à un chauffe-eau.

Lorsqu’elle est bien dimensionnée à la surface de la maison, c’est une solution qui peut se révéler très économique pour la facture d’énergie et pour la préservation de l’environnement. En effet, les systèmes actuels de pompe à chaleur air eau sont très performants. Son efficacité énergétique (COP) est quasiment toujours supérieur à celui d’une PAC air-air, il peut atteindre les 7 sur certains modèles ultraperformants.

Par ailleurs, d’importants progrès ont été réalisés en termes de résistance aux basses températures en extérieur. Les pompes à chaleur air eau de dernière génération sont ainsi capables de produire de la chaleur même avec des températures extérieures négatives. La PAC air/eau peut donc affronter sans soucis températures en dessous de 0 °C en hiver.

Contrairement à sa consœur air/air, la version air/eau n’a pas de fonction réversible (mis à part quelques modèles très onéreux). En effet, les corps de chauffe (radiateurs ou planchers chauffants) ont beaucoup de mal à rafraîchir correctement une pièce avec de l’eau froide. Ils peuvent même créer de la condensation au sol ou près des murs, ce qui peut engendrer des problèmes d’humidité.

[Focus] Le taux de TVA a été réduit à 5,5% pour des travaux de rénovation sur les logements d’habitation achevés depuis plus de 2 ans.

[Conseil de pro] Qui dit chauffage économique dit isolation performante : les deux vont de pair. Opter pour une pompe à chaleur nécessite de se poser la question de l’état de son isolation afin de profiter des économies d’énergie.

Vous avez un projet de rénovation pour votre maison ?

Nos partenaires peuvent vous aider, demandez votre devis en ligne gratuitement.

Vous aimerez aussi

4 réponses

  1. PascalF à dit :

    ‘@service immobilier :
    Merci pour vos questions qui ne manquent pas d’intérêt
    Une pompe à chaleur en extérieur a une source de bruit de 39 à 43 dB
    Son installation est donc recommandable en ville, tout en vérifiant au préalable l’environnement proche (une fenêtre de voisin par exemple)
    Sa durée de vie dépend surtout de l’entretien qu’on lui donne. L’essentiel est de prévoir une maintenance annuelle

  2. Chauffage thermodynamique à dit :

    Vous avez raison la pompe à chaleur est un moyen de chauffage électrique thermodynamique économique d’utilisation, mais attention au dimensionnement du matériel et à son installation, seules véritables garanties pour éviter les futurs ennuis !

  3. marie à dit :

    Quelle marque est la plus fiable ?

  4. Pompe à chaleur : la solution de chauffage idéale à dit :

    […] pompe à chaleur (PAC) air-air va ainsi permettre de réchauffer la maison et, par ailleurs, de la climatiser en […]

Réagir à l'article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Formulaire de contact

    Confiez-nous votre projet ou collaborons ensemble.

    Vos informations personnelles

    Suivant

    Sujet de votre demande d'information

    Ce site est protégé par reCAPTCHA, cette fonctionnalité est soumise aux règles de confidentialité et aux conditions d'utilisation de Google.