comment trouver un emploi dans l'immobilier

Aujourd’hui, le domaine de l’immobilier et les professions qui sont similaires connaissent un réel engouement suite aux mesures prises pour endiguer de manière définitive la crise sanitaire. En ce qui concerne les professions affiliées au secteur de l’immobilier, elles sont subdivisées en différentes catégories de recrutement. Il y en a 3 à savoir : les métiers pour promouvoir l’immobilier, les métiers pour superviser une transaction immobilière.

Pour finir, il y a les métiers adaptés pour la gestion des biens immobiliers. Afin de choisir lequel de ces compartiments vous convient le mieux, il vous faudra en apprendre un peu plus sur ces professions. À la suite de cet article, vous découvrirez comment faire pour trouver l’emploi adapté à vos compétences.

Quelles sont les qualités nécessaires pour être éligible à un poste dans le domaine de l’immobilier ?

Au cours de ces dernières années, le milieu de l’immobilier a été confronté à une recrudescence pour ce qui est des recrutements qui y sont effectués. Cela ne s’explique pourtant pas vu que le secteur n’est pas du tout saturé pour ce qui est des postes disponibles à occuper. En faisant un tour sur www.recrutimmo.com vous vous rendrez rapidement compte du grand nombre de postes qu’il reste à pourvoir dans le secteur.

Avant de pouvoir prétendre à ces postes, il est important de détenir certaines compétences. En effet, vous devrez avoir : le sens de contact client, de très bons réflexes pour ce qui est des négociations et la capacité à travailler en équipe. En plus de ces qualités, il vous faudra posséder le sens du dialogue et le sens des responsabilités.

Vous devriez aussi être quelqu’un de très tenace et posséder une volonté de fer pour espérer vous en sortir. Veuillez noter que si vous possédez ces qualités mentionnées, il vous sera très aisé de trouver du boulot dans le secteur de l’immobilier. Vous trouverez une multitude d’offres d’emploi dans le domaine en ligne sur les sites disposés pour.

Petit rappel concernant les emplois du secteur de l’immobilier

Comme il a été mentionné plutôt, le domaine de l’immobilier est constitué de trois grands niveaux. À chacun de ces niveaux, vous trouverez des métiers spécifiques adaptés à différents types de situation. Découvrez-les ici :

Le niveau portant sur la transaction immobilière

Dans ce domaine, un trio sur mesure est formé grâce au négociateur immobilier, à l’agent immobilier et au notaire. Il faut noter que pour ce qui est de prospecter les terrains et les biens à vendre ou à faire louer, c’est le négociateur immobilier qui s’en charge. Juste après qu’il a accompli sa tâche, c’est au tour de l’agent immobilier de prendre fonction.

En effet, il aura à charge de mettre les biens en vente ou en location. Et pour finir, la gestion des actes de vente incombe au notaire. La plupart du temps, les tâches du négociateur immobilier semblent être pareilles aux tâches exécutées par l’agent immobilier. Tous deux, ils ont la possibilité de faire des recherches des terrains, d’effectuer des visites guidées, de réaliser l’estimation du coût d’un bien ou de rédiger le compromis.

Ils peuvent aussi servir d’intermédiaire entre les acteurs concernés par la transaction. Toutefois, il faut savoir que le négociateur peut être employé directement par un agent immobilier. De ce fait, il se rend sur le terrain avec l’habilitation de l’agent immobilier. De plus, retenez que les négociateurs peuvent être engagés par les directions immobilières des entreprises ainsi que par les promoteurs constructeurs.

Les agents immobiliers eux par contre peuvent dégoter un emploi au sein des compagnies d’agences immobilières. Concernant le notaire, il se charge de donner un statut officiel à un acte de vente. Pour être éligible à la profession notariale, un bac +5 au Centre national de l’enseignement professionnel notarial (CNEPN) devrait faire l’affaire.

Pour ce qui est de l’exercice de la profession de négociateur immobilier ou d’agent immobilier, un bac +2 serait suffisant. Par contre, concernant l’agent immobilier il est important qu’il possède la carte professionnelle qui est renouvelable tous les 3 ans. En plus, il devra être inscrit au registre du commerce.

Le secteur de la promotion immobilière

C’est dans cette catégorie qu’est retrouvé le promoteur immobilier. Il se charge de mettre à votre disposition des terrains déjà construits ou à construire. Généralement, ce sont des biens mis en vente ou en location. En addition à cela, il se charge de mettre à jour les appels d’offres afin de recruter les entreprises qui auront à charge la construction des bâtiments.

Il se charge également de faire la promotion ainsi que le commerce des programmes immobiliers. Afin de pouvoir postuler dans ce secteur il vous faudra détenir un bac +5 dans le domaine de la finance et droit immobilier. Le promoteur immobilier quant à lui prend fonction auprès des grandes entreprises immobilières. Si vous êtes à la recherche d’un professionnel qui pourra établir les lots pour la création d’un lotissement, il vous faudra contacter l’aménageur lotisseur.

Dans un premier temps, il se charge de définir les possibilités de division du terrain. Il est indispensable par ailleurs que le projet de lotissement qu’il présente soit viable. Il vous sera possible d’exercer ce métier si vous avez des compétences juridiques en géographie et en économie, soit tout au moins un bac +3.

Qu’en est-il du secteur de la gestion immobilière ?

Généralement, l’administrateur des biens a à charge la gestion locative des biens immobiliers. Par contre, le syndic de copropriété lui, prend en charge la gestion des parties communes, des finances ainsi que des équipements communs d’un bien immobilier. En ce qui concerne le juriste de l’immobilier, il s’occupe lui de rédiger les actes juridiques.

Toutefois, ce n’est pas tout puisqu’il s’occupe également de veiller à la tenue juridique des ventes et aussi des acquisitions bien évidemment. Il faut retenir que ce métier ne peut être pris en charge que par un professionnel du droit. Ainsi, il se doit d’avoir à son actif entre 4 ou 5 ans d’études universitaires dans le domaine du droit.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?