installer une pompe de relevage

La pompe de relevage est un équipement utilisé pour le pompage de liquide. Généralement immergé partiellement ou totalement, il sert à drainer l’eau afin d’en abaisser le niveau ou pour vider complètement une installation. Lorsqu’elle est destinée à un usage domestique et plus précisément pour l’assainissement domestique, la pompe de relevage permet de refouler les eaux usées issues des sanitaires, de la machine à laver, du lave-vaisselle, des lavabos, etc. Elle est surtout utilisée lorsque l’habitation ne peut pas accéder au tout-à-l’égout à cause de la topographie du terrain par exemple.

L’installation d’une pompe de relevage

Si votre maison est dans cette situation, il vous faudra installer une pompe de relevage qui peut être assortie d’une station de relevage enterrée ou en surface, dans un local dédié.

L’installation de la pompe de relevage peut relever d’une nécessité dans certaines habitations. Avant d’y procéder, il est important de comprendre le fonctionnement de ce type de pompe et surtout les étapes à respecter. L’utilisation de la pompe nécessite aussi un entretien régulier que nous vous recommandons.

comment fonctionne la pompe de relevage

Comment fonctionne la pompe de relevage ?

Contrairement à une pompe classique, la pompe de relevage n’aspire pas uniquement le liquide, mais le propulse également dans le tuyau de refoulement, en plus de le drainer d’un point à l’autre.

La pompe de relevage permet de mieux remonter les eaux usées d’un point à un autre et complète donc le système d’assainissement non collectif ou le réseau public d’évacuation lorsque le déplacement physique n’est pas possible. En pratique, la pompe est un élément de la station de relevage ou du poste de relèvement.

Ce type de pompe achemine les eaux usées ou chargées jusqu’à la station de relevage où elles sont stockées. Grâce à un clapet anti-retour situé au niveau de la canalisation d’arrivée, ces eaux ne peuvent plus être refoulées vers le logement. La cuve est équipée d’un ou plusieurs flotteurs qui permettent de déterminer facilement le niveau de l’eau dans le réservoir. Dès que le liquide arrive à une certaine hauteur, la pompe de relevage se déclenche automatiquement et aspire le liquide. Elle le propulse dans le tuyau de refoulement afin qu’elle puisse s’évacuer correctement. Ce faisant, elle garantit donc l’écoulement normal des eaux usées même lorsqu’il n’est pas possible de compter uniquement sur la gravité.

Pourquoi utiliser une pompe de relevage pour relever les eaux chargées?

Normalement, l’installation d’une pompe de relevage dans le système d’assainissement n’est pas indispensable. En effet, les eaux usées qui proviennent de la maison doivent pouvoir s’écouler naturellement par gravité et rejoindre le réseau d’assainissement public ou tout autre système de traitement autonome. C’est le cas également pour les eaux chargées ou eaux noires qui proviennent des toilettes.

Cet écoulement naturel peut toutefois être mis à mal lorsqu’il y a une différence de niveau entre la sortie des eaux usées et le réseau public ou individuel. Dès que la pente va dans le sens contraire de l’écoulement naturel, la gravité ne peut plus faire son œuvre et le liquide ne peut pas être évacué comme il se doit. Dans cette situation, la mise en marche d’une pompe de relevage s’avère donc nécessaire pour remonter les eaux chargées, et pour ce faire, le plus prudent est d’acheter votre équipement auprès d’un vendeur spécialisé.

Les eaux chargées sont particulièrement difficiles à pomper, car elles contiennent des matières solides et du papier. Avec une granulométrie de 50 mm, les eaux en provenance des toilettes présentent un risque accru de colmatage, d’où la nécessité de se servir d’une pompe de relevage à roue vortex ou dilacératrice qui broie les déchets solides avant de les envoyer vers le réseau collectif ou individuel.

Et la station de relevage dans tout ça ?

La station de relevage est un ensemble qui inclut la pompe de relevage, la cuve de stockage et le système de commande. Elle doit donc être mise en place au préalable, lorsque l’installation de la pompe de relevage des eaux des toilettes est nécessaire.

Notez que l’installation d’une station est indispensable surtout lorsque votre habitation ne dispose pas de regard, ce qui est assez rare. Effectivement, ce sont les habitations anciennes qui ne sont généralement pas équipées de ce dispositif.

De manière générale, la station de relevage doit être mise en place à l’intérieur d’un local où elle sera branchée électriquement ou bien enterrée. Elle doit également être placée avant la pente et le système d’épuration lorsque ceux-ci sont proches de la maison.

Pour une habitation classique qui accueille entre 4 et 5 personnes, il sera nécessaire d’opter pour une station de relevage en 100 litres, tandis que pour une utilisation publique ou en collectivité, une cuve d’une capacité de 250 voire 500 litres est nécessaire.

La station doit aussi être dotée d’un clapet à retour à boule pour limiter le déclenchement de la pompe en évitant de perdre du volume utile dans la cuve.

Enfin, vous devez prendre soin de choisir une pompe pour eaux chargées avec des diamètres de passage adaptés à des particules comprises entre 40 et 60 mm sans colmatage.

Installer la pompe de relevage : la réglementation

L’installation d’une pompe de relevage pour l’évacuation des eaux-vannes en assainissement non-collectif est soumise à une autorisation que vous devez demander auprès du SPANC (Service Public d’Assainissement Non Collectif). Ce service octroie l’autorisation et procède également au contrôle de la bonne conformité de la station par la suite. Pour ce faire, vous devrez présenter un dossier détaillant l’objectif de l’installation et la nature de l’équipement à utiliser dans ce cadre.

L’installation d’une pompe de relevage dans une copropriété est également soumise à l’autorisation du syndic étant donné que le système est raccordé aux évacuations des eaux usées de l’immeuble et qu’il s’agit d’une partie commune.

Les étapes à respecter pour installer la pompe de relevage

L’installation de la pompe de relevage dans la station est une tâche qui est accessible à tous, pour peu que vous ayez l’habitude de bricoler. Pour être sûr d’obtenir un résultat probant, faites attention à bien respecter les étapes d’installation.

Vous devez en premier lieu vous équiper d’un tournevis cruciforme, de colliers, d’un casque de chantier et de gants.

Ensuite, commencez l’installation par la création des raccords au niveau des entrées, à l’aide des colliers métalliques. Il peut arriver que certaines entrées ne servent pas. Dans ce cas, vous devrez les boucher en utilisant des bouchons constitués de plastique et de joints.

Une fois les raccords installés, branchez le coude d’évacuation sur le support qui se trouve en haut de l’appareil en insérant fermement. Placez ensuite le raccord dont le diamètre correspond au tuyau en PVC d’arrivée d’eau au niveau du coude d’évacuation et fixez le tout avec un autre collier métallique. Encastrez le tuyau en PVC dans le raccord et faites de même pour les autres tuyaux afin qu’ils puissent rejoindre la pompe de relevage.

Vous pouvez à présent fixer la pompe de relevage à l’intérieur de la station et la raccorder au réseau électrique. Testez immédiatement votre station en vous assurant qu’aucune fuite ne survient lorsque vous tirez la chasse d’eau.

Bien entretenir la pompe de relevage

La pompe de relevage doit être entretenue régulièrement pour assurer son fonctionnement au quotidien. Au-delà de son aspect pratique, il faut savoir que l’entretien constitue une obligation prévue par la Loi sur l’Eau et les Milieux Aquatiques (LEMA) pour les habitants des maisons et appartements dotés d’un système d’assainissement non-collectif.

Ainsi, vous devez vous assurer de ne le mettre en marche que lorsque le niveau de l’eau est haut. Le mieux est d’opter pour une pompe automatique qui se déclenche dès que l’eau atteint un certain niveau dans la cuve. Pour prévenir les risques de surcharge puisqu’il s’agit d’un appareil électrique, vous pouvez y installer également un disjoncteur qui déclenche l’extinction automatique en cas de surcharge ou de court-circuit.

De même, pensez à vérifier régulièrement les filtres pour assurer qu’ils restent en bon état. Notez que vous pouvez installer un préfiltre et un filtre au niveau de la pompe pour que le dispositif élimine les grosses particules et retienne efficacement les déchets de plus petite taille.

La cuve doit être nettoyée en moyenne 1 fois par an lorsqu’elle est utilisée régulièrement. Pour ce faire, un ou 2 cycles de remplissage avec de l’eau claire peuvent suffire. Pour un nettoyage plus poussé, débranchez la pompe après les cycles de purge, puis videz la cuve. Nettoyez ensuite les parois et le flotteur à l’aide d’une brosse ou d’un jet d’eau. Profitez-en pour vérifier que les trous de dégazage ne sont pas bouchés et que les lieux de passage des câbles et des fils sont bien étanches. Terminez par un cycle complet à l’eau claire et remettez la pompe en marche.

Pensez également à vidanger la cuve avant et après chaque départ en voyage.

La pompe de relevage doit, par ailleurs, être préparée au gel à l’arrivée de l’hiver. Pour éviter que le froid n’affecte son fonctionnement, vous pouvez la remiser dans un local protégé ou l’enterrer dans le sol.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?