Comment travailler le métal

Vous avez des travaux à effectuer et pour cela, vous avez besoin de travailler du métal. Voici toutes les étapes pour réaliser cette opération comme un pro.

Le traçage

La première étape est de savoir tracer et découper le métal. Ce travail demande une grande précision et du soin. De plus, il faut l’exécuter avec les outils adéquats.

Les outils

  • Une règle graduée en acier de 50 cm de long.
  • Une équerre métallique.
  • Une fausse équerre permettant de tracer des angles variés.
  • Un compas à pointes sèches permettant de tracer des cercles ou des lignes parallèles.
  • Un pointeau pour marquer les emplacements des trous à percer, et une pointe spéciale pour tracer sur le métal.
  • Un crayon gras du type de ceux qu’utilisent les photographes pour écrire sur les films.

La technique

Pour tracer une ligne droite, posez votre règle sur la plaque de métal en l’appuyant d’une main, puis, avec la pointe à tracer, tirez un trait en appuyant légèrement pour marquer un léger sillon dans le métal.

Pour tracer des lignes parallèles, utilisez le compas à pointes sèches en le réglant suivant l’écartement voulu, puis appuyez une des branches contre la règle et tirez le compas vers vous en appuyant légèrement.

Pour tracer un angle droit, placez la partie la plus épaisse de l’équerre contre le bord de la plaque métallique et tracez votre trait contre la lame de l’équerre. Même principe pour les angles divers avec la fausse équerre. Si la lame de l’équerre n’est pas assez longue, posez votre règle métallique sur cette dernière et tracez.

Le pointeau sert à faire un avant-trou dans lequel viendra se placer la tête du foret et l’empêchera de déraper au moment où vous allez percer la tôle. Déterminez l’emplacement du futur trou, tenez d’une main le pointeau vertical et frappez d’un coup sec avec un gros marteau.

Le sciage

Il s’effectue avec une scie à métaux dont la nature de la lame dépend des métaux à scier et des conditions d’utilisation. « Selon la nature du métal que vous sciez, il faut employer la plus grosse denture possible et, dans tous les cas, avoir au moins trois dents en prise sur la section du métal à scier afin d’éviter les risques de casse des dents. » explique Marc Lhuillier, responsable Travaux chez Deco-et-ambiances.fr.

Il faut utiliser une plus grosse denture pour scier des métaux tendres que pour des métaux divers, à section égale.

Pour bien scier une pièce métallique, la lame doit être correctement placée sur sa monture et bien tendue. 

Bloquez la pièce dans un étau aussi près que possible de la coupe pour éviter toute vibration, tenez la scie de façon qu’elle se trouve dans le prolongement de votre avant-bras et adoptez une cadence de sciage régulière en donnant des petits coups brefs en arrière pour attaquer la coupe. 

Appuyez sur la scie lors du mouvement avant et relâchez la pression en arrière, mais sachez qu’il vaut mieux scier lentement avec une forte pression que rapidement sans appuyer. 

Pour obtenir une coupe parfaite, il faut attaquer le sciage sur un angle faible. Si on attaque le sciage sur un angle vif, on risque de casser la lame. 

Le perçage

Pour percer le métal, le bricoleur utilise une perceuse électrique sur laquelle il monte des forets à métaux en acier rapide — spécialement conçus pour ce genre de travail — plus courts que ceux qu’on utilise pour percer le bois. Il faut utiliser des forets type « Peugeot » pour perçage de tous les aciers jusqu’à 100 kg/mm2 et les métaux tels que laiton, cuivre, bronze, aluminium, ainsi que plastique et stratifié. 

Les vis à métaux ont en général des têtes fraisées; il faut donc, avec une mèche plus grosse que celle qui est utilisée pour percer le métal, fraiser la surface pour que la tête de la vis affleure à la surface.

Le limage

Le limage droit est un mouvement dans lequel on pousse la lime dans le sens de sa longueur d’une manière parfaitement droite ou légèrement en biais sur la pièce qu’on lime. 

Le limage alternatif dans lequel on saisit la lime à chaque extrémité pour la pousser et la tirer sur la surface de la pièce. 

Le limage au tour dans lequel on appuie la lime sur la pièce qui tourne dans un trou. Pour effectuer cette opération, il faut placer l’étau à la hauteur du coude. Pour effectuer des travaux importants de limage lourd, il faut placer la pièce plus bas. Si le travail est délicat, la pièce doit être limée à hauteur des yeux.

Prise en main

Dans le cas de limes destinées à être saisies des deux mains, la manière consiste à prendre le manche et à le placer contre la partie charnue de la paume en dessous de l’articulation de l’auriculaire, le pouce étant placé parallèlement à la poignée sur le dessus, les autres doigts remontant vers le ciel. On saisit la pointe entre le pouce et les deux premiers doigts de l’autre main.

Action

Le bon mouvement, facile à acquérir avec de l’entraînement, consiste à accompagner la lime sur la pièce en la déplaçant suffisamment pour éviter la formation de sillons. 

Lors du mouvement de retour, la lime ne doit pas toucher la pièce sauf dans le cas de métal tendre, mais il ne faut alors exercer qu’une légère pression qui ne doit pas être supérieure au poids de la lime. 

Dans le cas du limage alternatif, il faut prendre la lime à chaque extrémité et lui faire faire un aller et retour en diagonale sur la pièce. Ce limage donne une finition plus soignée que le limage droit. 

On se sert généralement d’une lime Mill normale bâtarde, mais pour enlever une grande quantité de matière, on utilise une lime à main ou plate, à taille croisée, qui permet d’aller plus vite. Finissez le travail avec une lime à taille simple. 

Pour limer une pièce au tour, il faut constamment déplacer la lime dans un mouvement latéral ou glissant qui lui permet de se nettoyer et élimine les ondulations et les rayures à la surface de la pièce.  

Astuce pratique :

  • Quand vous sciez un tube en métal, tournez-le dans le sens inverse du mouvement de la scie, environ quatre ou cinq fois en lui faisant faire des quarts de tour.
  • Pour ne pas risquer d’abîmer une fine feuille de métal en la sciant, prenez-la en sandwich entre deux morceaux de bois maintenus dans l’étau pour lui éviter de vibrer. 
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Informations sur les champs obligatoiresMandatory field information

Veuillez noter que les réponses aux cases munies d’un astérisque sont obligatoires et nécessaires au traitement de votre demande. L’absence de réponse à un champ obligatoire est susceptible de compromettre le bon traitement de votre demande.

Les informations personnelles portées sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par la société BEN TOUCH DIGITAL Société A Responsabilité Limitée – 5 rue Gutenberg - 49130 LES PONTS DE CE. Nous ne traiterons ou n’utiliserons vos données que dans la mesure où cela est nécessaire pour assurer le traitement de vos demandes et pouvoir vous recontacter. Conformément à la loi informatique et liberté du 6 janvier 1978 modifiée et au règlement européen 2016/279 du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, de portabilité et d’effacement de vos données ou encore de limitation du traitement. Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant. Vous pouvez sous réserve de la production d’un justificatif d’identité valide exercer vos droits en contactant BEN TOUCH DIGITAL Société A Responsabilité Limitée – 5 rue Gutenberg - 49130 LES PONTS DE CE.

Enfin, nous vous informons de l’existence de la liste d’opposition au démarchage téléphonique Bloctel, sur laquelle vous pouvez vous inscrire (https://conso.bloctel.fr/).

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?