amelioration energetique

Qu’on l’appelle rénovation thermique, efficacité énergétique, l’objectif est le même : rendre votre logement moins énergivore et plus écologique donc « éconologique ». Dans un marché de l’entretien-amélioration des logements qui accuse les effets de la crise économique et financière depuis 2008, le segment de l’amélioration énergétique résiste bien.

C’est ce que révèle L’Observatoire Permanent de l’amélioration ENergétique du logement (OPEN) lancée par l’Ademe (agence de l’environnement et de la Maîtrise de l’Énergie) en 2006 dans sa cinquième étude pour juger des efforts faits par les ménages français pour améliorer les performances énergétiques de leurs logements, suite aux différentes mesures issues notamment du Grenelle de l’Environnement.

Voici un résumé sous forme infographique de cette étude de marché de la rénovation énergétique :

Etude Open Ademe 2010-2011

 

Les travaux effectués pour améliorer la performance énergétique

L’enquête a été réalisée sur 3 375 logements pour des travaux de rénovation énergétique OPEN. Ces travaux (OPEN) représentent moins de 50% de l’ensemble des travaux d’entretien ou de l’amélioration de l’habitat en 2010. Depuis 2006, les travaux de rénovation énergétique sont en constante augmentation. 

Répartition des travaux effectués pour améliorer la performance énergétique des bâtiments, logements : 

  • 34% : ouverture
  • 25% : système de chauffage
  • 16% : toiture
  • 15% : agencement
  • 10% : façade

Pour encourager la rénovation énergétique par des professionnels, le crédit d’impôt semble bien fonctionner. Il a une influence sur le recours aux professionnels de la rénovation énergétique sur les travaux d’isolation, la pose de menuiserie, la rénovation de toiture. 95% des améliorations énergétiques sont réalisées par des professionnels du secteur.

Pourquoi réaliser ces travaux de rénovation énergétique ? 

Toujours d’après l’étude de marché sur la rénovation énergétique en France, la motivation principale pour réaliser ces travaux reste les économies d’énergie. C’est pour 44% des personnes interrogées la motivation première, vient ensuite l’entretien et la réparation pour 23%, l’agencement pour 17%. Pour 8% des personnes interrogées, les travaux sont réalisés pour rendre leur logement habitable. 

Financements de la réalisation de travaux énergétiques

Les foyers qui ont engagé des travaux de rénovation pour faire des économies d’énergie, ont été, pour 1/3 motivés par le crédit d’impôt (proposé sur le matériel et la prestation). Les autres subventions et aides financières pour la rénovation énergétique ne représente pas un haut pourcentage des financements, elles restent encore des solutions de financement marginales. Outre les aides et les financements, c’est plus de 40% des travaux réalisés qui sont auto-financés par les foyers (épargne, héritage, revenus courant).

Conclusion de l’étude de marché sur la rénovation énergétique

Finalement, les incitations fiscales et autres aides financières, en période de crise, impactent la motivation des ménages à se lancer la rénovation thermique plus que pour d’autres travaux. L’appel à un professionnel reste privilégié surtout lorsqu’on souhaite réaliser des travaux nécessaires à l’efficacité énergétique.

[focus] Nous vous rappelons qu’avec Technitoit, vous pouvez bénéficier de notre savoir en matière d’isolation (intérieure ou extérieure), de menuiseries (PVC, Alu, Bois) et d’énergie (PAC, chauffe-eau thermodynamique, …). Un seul interlocuteur pour tous vos travaux de rénovation thermique !

Source Étude Open (pdf) : https://ademe.typepad.fr/files/2012-syntheseopen2011-2.pdf

1 Commentaire
  1. LEGAST Fabien Il y a 9 ans

    Très bonne synthese graphique

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?