débouchage de canalisations

Depuis quelque temps, vous avez remarqué une remontée des eaux dans l’évier ou des odeurs désagréables dans la douche ? L’eau du lavabo s’écoule lentement ? Vos canalisations sont probablement bouchées. Une question se pose : qui doit payer l’intervention du plombier, le propriétaire ou le locataire ?

Obstruction des canalisations : les frais sont à la charge du locataire

Après la signature du contrat de bail, le locataire est responsable de l’entretien du bien immobilier (cirage du parquet, nettoyage des murs intérieurs, remplacement d’un interrupteur…) et des installations qui s’y trouvent :

  • Les canalisations ;
  • Le système de chauffage ;
  • La climatisation…

Ainsi, le débouchage de canalisations compte parmi les petits travaux d’entretien à la charge du locataire. Il lui appartient de régler les problèmes d’évier, de W.C et de baignoire bouchés. Une fois les frais payés par le locataire, il peut obtenir un remboursement total ou partiel si ce type de travaux est couvert par son contrat d’assurance habitation. Attention aux démarches à respecter lors de la déclaration du sinistre ! Elles varient d’un assureur à l’autre.

Canalisations vétustes : le propriétaire règle la facture

Si la fuite d’eau provient de la vétusté des canalisations, il appartient au locataire d’en avertir le propriétaire. Ce dernier doit réaliser les réparations nécessaires à ses frais. C’est le cas notamment lorsque les tuyauteries sont très anciennes ou très abîmées.

Le propriétaire doit également régler la facture si les problèmes de plomberie sont dus à une installation non conforme. Attention ! Le propriétaire peut réclamer une indemnisation au locataire si le bouchon provient d’une mauvaise utilisation comme le fait de jeter des couches ou des cotons-tiges dans le système d’évacuation.

Bouchon dû à une eau calcaire : qui doit payer ?

Deux cas de figure peuvent se présenter.

  • Vous venez de signer le bail

Vous avez récemment conclu un contrat de location sur un local commercial, une maison individuelle ou un appartement ? Si le dégorgement de vos canalisations a permis de détecter la présence importante de calcaire, avertissez le bailleur. Il doit payer les frais liés au curage du réseau, car le bouchon ne résulte pas d’un manque d’entretien de votre part.

  • Vous occupez les lieux depuis longtemps

Si vous êtes locataire depuis des mois ou des années, vous êtes responsable du débouchage de vos canalisations.

Qu’en est-il des tuyauteries des parties communes ?

Si vous habitez dans un appartement et si le bouchon de canalisation se trouve dans une partie commune, contactez directement le syndic de l’immeuble qui se chargera ensuite des travaux. Le coût de l’intervention sera réparti entre les copropriétaires.

En l’absence de réponse du syndic ou de personnes d’astreinte disponible (week-end, jour férié), adressez-vous au gardien de l’immeuble. Si après toutes ces démarches, vous n’obtenez aucune réponse, vous pouvez entreprendre les travaux. N’oubliez pas de conserver la facture et le bon d’intervention afin d’obtenir un remboursement des frais avancés.

Locataire, faites appel à un professionnel

Que ce soit pour un débouchage de canalisations à Paris ou en province, il est recommandé de solliciter l’aide d’un plombier. Certes, différentes astuces sont à votre disposition lorsque la bonde de douche, l’évier ou le lavabo n’évacue pas correctement l’eau. Toutefois, démonter le siphon, désobstruer les canalisations avec un furet ou dissoudre le bouchon avec de l’eau chaude et du vinaigre n’est pas toujours efficace. En effet, les solutions appropriées dépendent de l’origine du bouchon :

  • Accumulation de débris organiques ;
  • Objet tombé accidentellement dans les canalisations ;
  • Anomalie structurelle (cassure, fissure causée par la pénétration de racine, écrasement…) ;
  • Présence massive de tartre.

Pour éviter d’aggraver la situation, confiez les travaux à un professionnel possédant les connaissances et les outils nécessaires.

Quelques astuces pour prévenir les canalisations bouchées

Voici les bons gestes à adopter pour réduire au minimum les risques de vous retrouver avec des canalisations bouchées :

  • Ramassez les poils et cheveux dans le lavabo, la douche ou la baignoire.
  • Videz les assiettes et les poêles avant de les mettre dans l’évier. Les résidus alimentaires et les huiles de friture sont susceptibles d’obstruer les canalisations.
  • Mis à part le papier hygiénique, ne jetez rien dans vos toilettes. Surtout pas de lingettes !
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?