Avec la baisse des températures, la facture de chauffage augmente parfois très vite ! Le confort thermique et la consommation énergétique sont d’ailleurs les deux premières causes d’insatisfaction des Français liées au logement (selon le baromètre Qualitel d’octobre 2017). Réduisez vos dépenses énergétiques et améliorez votre confort en optimisant l’isolation thermique de votre habitation, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur de la maison.

Isoler par l’intérieur dans les combles ou sous la toiture

Près de 30% des pertes d’énergie proviennent de la toiture. Il est donc plus que nécessaire de bien isoler ses combles (aménagés ou non) et sa toiture. En cas de combles perdus, vous pourrez utiliser la technique  par soufflage où l’isolant sera projeté sur toute la surface au sol, supprimant ainsi les fortes variations de température entre l’été et l’hiver.

Des panneaux en plastique alvéolaires ou biosourcés peuvent également être utilisés, ainsi que des rouleaux de laine minérale (de verre ou de roche). Ils seront alors positionnés sous les rampants de la toiture en cas de combles aménagés ou habitables. Ces travaux peuvent être réalisés depuis l’intérieur de la maison ou bien par l’extérieur en ôtant la couverture.

Conservez l’espace habitable en isolant par l’extérieur

Après la toiture, la majorité des pertes énergétiques d’une maison proviennent des murs (entre 20 et 25 % selon l’ADEME). L’isolation des murs n’est donc pas à négliger !

L’isolation des murs par l’intérieur semble être une solution pratique et rapide. Toutefois, elle aura pour conséquence de réduire la surface habitable des pièces concernées. Préférez donc une isolation par l’extérieur, avec des panneaux qui seront recouverts ensuite d’un enduit de finition ou d’un bardage

N’oubliez pas les portes et fenêtres

Les caractéristiques techniques de vos fenêtres auront une incidence importante sur leur performance thermique. Préférez du double ou du triple vitrage, qui limitera les pertes de chaleur en hiver et la nuit, tout en réduisant les nuisances sonores tout au long de l’année. Choisissez également des protections extérieures et autres volets qui assureront une isolation supplémentaire des ouvertures qui seront utiles en toute saison. Fermez les volets la nuit en hiver pour conserver la chaleur et en journée l’été pour garder la fraîcheur de la maison.

Quelle que soit la solution d’isolation envisagée, ces travaux vous permettront de valoriser votre maison, notamment en cas de revente. Pensez-y !

[Focus] Avant de réaliser les travaux d’isolation, commencez toujours par une analyse thermique : le Diagnostic de performance énergétique (DPE) pour identifier l’origine des déperditions d’énergie. Renseignez-vous également sur le Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE), l’éco-PTZ et les aides éventuelles dont vous pourriez bénéficier.

[Conseil du pro]  Technitoit réalise les travaux d’isolation thermique à l’intérieur et à l’extérieur des habitations. Contactez un conseiller dès à présenter pour étudier la solution d’isolation la plus adaptée à votre maison.

Article rédigé par Marie DUBUC en novembre 2017

Tags:
2 Commentaires
  1. […] Source : Réduire ses dépenses énergétiques avec l’isolation thermique […]

  2. Alice Il y a 1 heure

    Bonjour,

    Merci pour l’article et les conseils ! Avec cet hiver, je crois qu’il est temps d’apporter quelques rénovations sur l’isolation de notre maison.

    A bientôt !

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

logo tendance-travaux blanc
ActualitésÀ proposLexiqueEmploiNous contacter

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?