Si vous êtes locataire, et surtout propriétaire, vous avez l’obligation d’assurer votre logement. Cependant, en fonction de la superficie, de votre localisation et des risques, la facture peut rapidement grimper et vous n’avez pas forcément envie de dépenser une fortune dans ce budget. Voici quelques conseils qui peuvent vous permettre de faire descendre la note tout en restant bien assuré.

Faire marcher la concurrence !

Le but d’une assurance est d’avoir le plus de clients possibles. Or, la concurrence est rude dans le domaine et il y a un vaste choix d’assurances différentes sur le marché. C’est un excellent point pour le client qui va pouvoir faire jouer la concurrence. Avant de souscrire un contrat, n’oubliez pas d’utiliser un comparateur d’assurance habitation pas cher.

Ce n’est pas tout, vous pouvez aussi vous permettre de négocier votre contrat individuel en demandant des garanties supplémentaires ou en demandant une réduction. Il n’a jamais été si simple de négocier avec les assurances. Dans tous les cas, ne vous arrêtez pas à une seule agence. Vous devez en faire plusieurs afin de comparer et de sélectionner la meilleure pour vos besoins et pour votre budget.

Prendre en compte ses véritables besoins

Si vous écoutez les assureurs, vous devez prendre un contrat qui couvre l’intégralité de votre habitation et tous les risques. Or, vous n’avez certainement pas besoin de tout surtout si vous êtes locataire. Sachez qu’un locataire n’a pas besoin d’assurer l’extérieur de la maison s’il a un jardin. En effet, le jardin doit être couvert par le propriétaire. De plus, ne surestimez pas la valeur de vos biens. Il ne sert à rien de prétendre avoir de l’électroménager haut de gamme. Cela ne va faire qu’augmenter la facture.

Si vous avez prévu des installations pour prévenir les risques, vous devez les déclarer auprès de votre assureur. Par exemple, si vous avez un système d’alarme, votre assureur peut diminuer vos mensualités parce que vous avez une protection contre les cambrioleurs. Il en est de même pour l’alarme incendie, une porte d’entrée renforcée et sécurisée ou encore la présence de caméras.

Mettre régulièrement à jour son contrat

Peu de personnes pensent à signaler les changements dans leur logement à l’assurance. Pourtant, vous avez signé un contrat pour une situation donnée et elle peut vite évoluer. Par exemple, si vous prenez la décision de creuser une piscine dans votre jardin, elle doit impérativement être assurée. En effet, s’il arrive quelque chose à votre piscine, l’assureur peut refuser de couvrir les frais. Le but n’est pas forcément d’avoir une facture moins élevée, mais surtout d’être couvert pour tous les éléments qui peuvent subir un sinistre.

Inversement, si vous faites le choix de démolir une partie de votre propriété ou qu’un membre de la famille quitte la maison, vous devez le signaler. Dans ce cas, vos mensualités vont automatiquement diminuer. En effet, si la surface de votre habitation est moins grande, il y a moins de risques et moins d’objets à couvrir.

Personnaliser son contrat

L’assureur va forcément chercher à vous faire payer plus en vous faisant souscrire à des garanties qui peuvent être inutiles pour vous. Par exemple, si vous êtes propriétaire, mais que vous n’avez pas de jardin.

Méfiez-vous aussi des doublons. Il se peut que votre assurance habitation fournit une assurance pour les enfants. Si vous en possédez déjà une, il est inutile de prendre cette option. En enlevant certaines garanties inutiles dans votre situation, vous pouvez faire des économies non négligeables.

Faire attention aux franchises

Généralement, les assureurs ne peuvent pas se permettre de payer tous les frais d’un sinistre. Vous allez donc devoir payer une franchise pour atteindre le montant de la facture. Lisez bien les conditions de votre contrat et les franchises qui vous sont applicables. Parfois, les assurances sont chères parce qu’elles vous font payer quasiment aucune franchise. C’est un calcul à faire : payer maintenant pour un éventuel futur sinistre ou devoir sortir une grosse somme quand cela va arriver. Vous avez le droit de demander une revalorisation de vos franchises.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?