8 minde lecture
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

Comment savoir si vous êtes éligible aux aides à l’installation d’une pompe à chaleur ?

pompe a chaleur

L’installation d’une pompe à chaleur (PAC) est une solution économique et écologique pour améliorer le confort thermique dans votre logement aussi bien en hiver qu’en été. Cependant, l’achat d’un tel équipement représente généralement un investissement conséquent. Ce paramètre peut pousser certains particuliers à abandonner leur projet de pose de pompe à chaleur. Pourtant, les travaux d’installation d’une PAC donnent droit à plusieurs aides, qui sont parfois cumulables et qui permettent de réduire l’effort financier initial des propriétaires. Il est donc possible de profiter de ces aides après avoir vérifié si l’on est éligible.

Pour vous chauffer, vous avez le choix entre de nombreuses options d’équipements, et d’appareils qui se distinguent les uns des autres par leur efficacité, leurs consommations d’énergie et leurs coûts. Parmi toutes ces options, la pompe à chaleur est une des plus avantageuses. Elle est, en effet, économique, confortable, facile d’utilisation et écologique.

Il existe des pompes à chaleur de différents types, mais elles fonctionnent toutes sur le même principe.

Dans un objectif d’efficience énergétique, d’économie et d’amélioration de la qualité de l’habitat et dans une optique de protection de l’environnement, l’État a mis en place de nombreuses aides financières pour l’installation par les particuliers de pompes à chaleur.

Ces aides ne concernent que certains types d’installations et leur octroi est soumis à des conditions d’éligibilité que le demandeur doit remplir.

Qu’est-ce qu’une pompe à chaleur ?

La pompe à chaleur est une installation qui capte les calories dans l’environnement, à l’extérieur de votre maison, les conduit à l’intérieur et les diffuse sous forme de chaleur. La pompe à chaleur ou PAC peut capter ces calories dans l’air, dans le sol ou dans l’eau. Elle est constituée de plusieurs éléments dont des capteurs disposés au contact de l’air, de l’eau ou du sol, d’une pompe et d’un élément qui diffuse la chaleur. 

Selon le milieu dans lequel la chaleur est captée et le mode de diffusion de la chaleur, on distingue trois types principaux de pompes à chaleur : 

  • La pompe à chaleur air/air : elle capte la chaleur dans l’air et la transmet à la maison sous forme d’air chaud pulsé ou soufflé.
  • La pompe à chaleur air/eau : elle capte la chaleur dans l’air et la transmet à un circuit d’eau qui alimente les robinets d’eau chaude et les radiateurs de chauffage.
  • La pompe à chaleur eau/eau : elle capte la chaleur dans la nappe phréatique ou les cours d’eau et les lacs et la transmet à la maison à travers un réseau d’eau chaude.

Ce fonctionnement de la pompe à chaleur est donc ingénieux et comporte de nombreux avantages : protection de l’environnement, économie et confort.

Pourquoi installer une pompe à chaleur ?

Dans le cadre d’une amélioration de votre confort thermique, solliciter l’intervention d’un installateur de pompe à chaleur vous permet de bénéficier d’une énergie propre et renouvelable. En effet, c’est dans l’air, le sol ou l’eau que cet équipement va puiser toutes les calories dont il a besoin pour produire de la chaleur.

Il utilise donc des ressources propres, renouvelables et gratuites. Ce qui représente un argument de taille pour justifier l’acquisition et l’installation d’une pompe à chaleur. De plus, l’usage de cet outil vous permet de contribuer à la réduction de la consommation des énergies fossiles et de leurs rejets de gaz à effet de serre.

Ensuite, il convient de noter le fait que la pompe à chaleur permet de réaliser des économies pouvant aller jusqu’à 60% de la facture annuelle de chauffage. Et pour profiter de tout cela, il existe des aides financières qui permettent d’installer le PAC sans se ruiner.

Pour faire des économies d’énergie

La pompe à chaleur est un moyen de chauffage très économe en énergie. Son mode de fonctionnement permet de restituer plus d’énergie qu’elle n’en consomme. En effet, si une pompe à chaleur consomme 1 kWh d’électricité, elle restitue au moins 3 kWh en chaleur diffusée dans la maison ou utilisée pour la production d’eau chaude. Les pompes à chaleur sont considérées comme étant efficaces si elles restituent au moins 4 kWh en chaleur pour 1 kWh consommé, et c’est le cas de toutes les PAC commercialisées aujourd’hui.

Cette efficacité est indiquée par l’indice COP ou coefficient de performance pour les pompes à chaleur air/eau ou le SCOP pour coefficient de performance saisonnier pour une PAC air/air.

Cette économie d’énergie se répercute forcément en économies sur votre facture de chauffage et d’énergie annuelle.

Le caractère écologique de la pompe à chaleur est aussi à prendre en compte. Elle n’émet, en effet, aucun gaz à effet de serre et permet d’économiser les ressources naturelles et l’environnement en consommant peu d’énergie.

Pour sa facilité d’installation

L’installation d’une PAC est très facile, aussi bien dans un logement neuf qu’un logement en rénovation. Une pompe air/eau peut même être directement intégrée au circuit déjà existant d’eau chaude pour les robinets et les radiateurs de chauffage.

Pour le confort qu’elle offre

La PAC offre un grand confort pendant l’hiver, elle permet de chauffer rapidement et durablement chaque pièce, sans dégager de gaz ni d’odeur. En outre, une PAC air/air peut servir de climatisation en hiver en inversant la direction du flux. Elle capte alors la chaleur dans la maison et la rejette à l’extérieur.

Parce qu’elle est éligible aux aides financières

La PAC étant écologique, économique et efficace, elle bénéficie de nombreuses aides de l’État qui visent à encourager ces installations chez les particuliers.

Toutes les aides financières et leurs critères d’éligibilité

L’installation d’une pompe à chaleur est éligible à diverses aides financières de l’État, chacune est soumise à des conditions d’éligibilité particulières.

La prime “Coup de pouce économies d’énergie”

C’est une aide attribuée lors de la réalisation de certains travaux, dont l’installation d’une pompe à chaleur air/eau, eau/eau ou hybride. L’aide peut être demandée jusqu’au 31 décembre 2021 et est cumulable avec d’autres aides comme le l’éco-prêt à taux zéro et MaPrimeRénov’.

Elle est attribuée par certaines entreprises, dont les fournisseurs d’énergie, sans condition de ressources. Son montant diffère d’un foyer à l’autre, en fonction des revenus. Ainsi, pour un foyer à revenu modeste, l’aide est de 4000 euros, alors qu’elle est de 2500 euros pour les autres.

L’éco-prêt à taux zéro

Il est accordé aux propriétaires, locataires ou bailleurs sans condition de revenus. Il est possible de le demander jusqu’au 31 décembre 2021 pour la réalisation de divers travaux de chauffage, d’isolation et d’économie d’énergie, dont l’installation d’une pompe à chaleur.

L’installation doit être réalisée par une entreprise spécialisée certifiée Reconnue Garant de l’environnement (RGE). Seules les résidences principales construites depuis plus de deux ans sont éligibles à cette aide.

MaPrimeRénov’

Elle remplace l’ancien crédit d’impôt à la transition énergétique et peut être attribuée pour aider à financer les travaux d’isolation, de chauffage ou de ventilation, y compris l’installation d’une PAC. Les logements concernés sont les habitats collectifs ou individuels et son montant forfaitaire peut varier en fonction des travaux. Bien qu’elle ne soit pas soumise à des conditions de ressources, l’aide est d’un montant qui varie en fonction de 4 paliers de revenus.

Pour bénéficier de cette aide, les travaux doivent être réalisés par une entreprise certifiée RGE.

Le taux de TVA réduit

Les travaux favorisant les économies d’énergie au sein des habitations sont concernés par le taux de TVA réduit à 5,5% au lieu de 20%. Pour pouvoir demander cette aide, tous les équipements de la PAC, ainsi que les travaux de son installation doivent être facturés par l’entreprise. Si le montant de la facture est supérieur à 300 euros, une attestation spécifique doit être fournie.

Cette aide est accordée à tous les foyers, sans condition de ressources, pour des résidences principales ou secondaires, louées ou occupées par leurs propriétaires.. Pour en bénéficier, les travaux doivent être réalisés par une entreprise certifiée RGE qui utilise des matériaux et équipements répondant à des critères de performance énergétique.

Les aides locales

En plus de ces aides accordées par l’État et les fournisseurs d’énergie, certaines collectivités locales offrent des aides et subventions supplémentaires pour les foyers entreprenant des travaux d’économie d’énergie et d’amélioration de l’habitat. Pour en savoir plus, il faut se rapprocher de votre mairie

Vous avez un projet de rénovation pour votre maison ?

Nos partenaires peuvent vous aider, demandez votre devis en ligne gratuitement.

Vous aimerez aussi

Réagir à l'article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    Formulaire de contact

    Confiez-nous votre projet ou collaborons ensemble.

    Vos informations personnelles

    Suivant

    Sujet de votre demande d'information

    Ce site est protégé par reCAPTCHA, cette fonctionnalité est soumise aux règles de confidentialité et aux conditions d'utilisation de Google.