investissement locatif

L’investissement locatif constitue une source de revenus assez rentable sur le long terme. C’est une idée qui séduit de plus en plus de monde, mais qui entraîne également son lot de formalités administratives. En effet, comme la plupart des placements immobiliers, il faut s’attendre à gérer également la fiscalité. Les impôts peuvent être parfois très élevés, de quoi décourager certains. Fort heureusement, il existe des astuces pouvant vous permettre de réduire votre facture fiscale.

En quoi un investissement locatif aide-t-il à réduire sa facture fiscale ?

L’investissement locatif repose sur l’acquisition ou la construction d’un bien dans l’optique de le louer. Il peut s’agir d’un immeuble, d’une maison, d’un appartement, d’un bureau, d’un bâtiment commercial, etc. Ce type d’investissements permet d’augmenter ses revenus. Il peut aussi aider en vue de la retraite qui entraîne une baisse d’environ 25 % des revenus. Il peut également servir au remboursement du bien acheté dans le cas où ce dernier aurait été subventionné.

Notez aussi qu’il existe plusieurs sortes d’investissements locatifs, mais opter pour des biens immobiliers neufs constitue une solution plus intéressante. Pour mener à bien un projet d’investissement locatif dans le but de réduire sa facture fiscale, il est d’ailleurs recommandé de consulter des experts comme Raizers Transactions pour des solutions et des conseils immobiliers sur mesure. Ces professionnels de l’immobilier vous accompagnent également depuis la préparation du projet jusqu’à son entière réalisation.

Par ailleurs, avec un placement immobilier, vous avez la possibilité de faire des partenariats. À cet effet, vous devez choisir des actionnaires potentiels capables de réaliser un bon financement pour avoir de meilleurs rendements. Il s’agit d’un type d’investissement immobilier assez avantageux.

investissement locatif facture fiscale

Pourquoi préférer investir dans le neuf ?

Ce genre d’investissement consiste à mettre en location des immeubles nouvellement construits. Il est très bénéfique sur de nombreux plans, notamment sur le plan fiscal, juridique et environnemental.

Plan fiscal

Un bien neuf vous fait bénéficier de la défiscalisation Pinel. En effet, l’État a mis en place une loi qui diminue vos impôts, si vous faites un investissement locatif neuf. Elle revient à louer le bien sur une période donnée (le plus souvent une période de 6 à 12 ans) pour profiter de cette réduction des charges fiscales. Ce taux s’élève à 21 % du montant du bien sur 12 ans, 18 % durant 9 ans et 12 % pendant 6 ans.

Ce privilège dépend de la situation géographique du bien neuf. Ce dernier doit aussi être mis en location sans le dépassement du plafonnement des loyers. En plus de la défiscalisation Pinel, vous vous retrouvez dispensé de toute taxe foncière durant deux ans, sous certaines conditions. Cependant, cet avantage peut être rejeté par la mairie pour diverses raisons.

Plan juridique

Le processus d’investissement dans un bien immobilier nécessite obligatoirement la présence d’un homme de droit. Très souvent, c’est le notaire qui est chargé de cette mission. Il s’occupe de la rédaction du contrat entre les deux parties (le vendeur et l’acheteur), de la gestion des conflits qui peuvent résulter de ce contrat, etc. Il est souvent payé par heure et ses frais peuvent être coûteux. Cependant, dans le cas d’un bâtiment neuf, ce montant est considérablement diminué. L’État a en effet fixé un taux de maximum 3 % de la valeur d’achat quand il s’agit d’un bien neuf et de 7 % si c’est un bien ancien. C’est une politique pour favoriser et mettre en exergue les nouvelles constructions.

Plan environnemental

L’investissement dans un bien ancien exige généralement des travaux de rénovation, ce qui aura probablement plus d’impact sur l’environnement. Financer un bien neuf vous évite un grand nombre de désagréments, notamment en matière de rénovation et de finances. De plus, vous aurez certaines garanties à votre actif. Un autre grand avantage de ces biens neufs est que ces derniers respectent les normes environnementales en vigueur. Cela étant, les factures énergétiques ainsi que la consommation d’énergie seront moindres.

Qu’est-ce qui fait grimper la facture fiscale ?

Une facture fiscale est un papier qui est remis à l’acquéreur lors de l’achat de son bien immobilier. Cette facture est subordonnée à des impôts qui sont calculés en fonction de l’intérieur du bien.

S’il s’agit d’un local déjà équipé, vous serez dans l’obligation de payer des taxes, ce qui induira également des taxes chez le locataire. Dans cette situation, vous avez la possibilité de mettre votre bien en location meublée professionnelle (LMP) ou en location meublée non professionnelle (LMNP). De plus, faire un financement sur un bien ancien est nettement plus coûteux que celui d’un bien neuf. Le calcul des impôts dans ce cas se base sur le dispositif Denormandie.

Quelques astuces pour réduire la facture fiscale

La réduction de votre facture fiscale passe d’abord par l’achat d’un bien neuf. Ensuite, optez pour la défiscalisation Pinel. Elle est la solution adaptée pour la réduction de vos impôts. En effet, ce dispositif peut vous permettre de réduire jusqu’à 63 000 euros sur vos taxes. Si vous êtes en LMNP, il y a un moyen profitable qui vous permet d’avoir un meilleur rendement.

Le dispositif Censi-Bouvard

Ce moyen diminue vos charges fiscales sur votre revenu le plus souvent appelé impôt sur le revenu (IR). Pour cela, il faut que votre prix d’investissement soit au maximum de 300 000 euros incluant les honoraires du notaire. Ce dispositif accorde un délai de 5 à 10 ans aux biens immobiliers pour leur affaissement et vous pouvez recouvrir la TVA sur ces derniers.

Le micro-BIC

Ce régime, connu aussi sous le nom de régime de la micro entreprise, vous fait bénéficier d’une réduction de 50 % sur vos loyers atteignant une somme de 70 000 euros.

Le régime réel

Ce régime vous dispense de beaucoup de charges : les taxes foncières, les intérêts d’emprunt si vous avez fait un prêt pour démarrer ce projet, les frais sur les garanties, etc. Si vous souhaitez quand même faire de la rénovation, vous bénéficierez également de certains avantages, car l’État apporte aussi une aide fiscale dans le but de promouvoir ce domaine. Il s’agit de la loi Denormandie. Elle prend en compte la réduction de l’IR sur les locaux anciens situés dans certaines zones (quartiers vétustes).

Seulement 222 villes anciennes ont convenu d’une revitalisation sur les immeubles. Ces biens doivent être ensuite mis en location. C’est une nouvelle loi qui vient compléter la défiscalisation Pinel. Elle agit exactement comme cette dernière, notamment pour les réductions à appliquer. La limite pour le financement est à 300 000 euros. Quel que soit l’investissement locatif que vous vouliez faire, ayez toujours un œil sur le plafonnement des niches fiscales.

Il existe donc de nombreux moyens pour réduire votre facture fiscale lorsque vous choisissez de réaliser un investissement locatif. À vous de déterminer la solution qui correspond le mieux à votre profil et à votre projet.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?