7 minde lecture
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

Comment choisir son matériel électrique pour une rénovation DIY ?

matériel électrique pour rénovation

Installer l’électricité soi-même dans sa maison revient souvent bien moins cher que de faire appel à un professionnel. Cependant, un tel chantier nécessite une connaissance en profondeur des bases de l’électricité, mais aussi de l’expérience dans le domaine.

En effet, une installation électrique DIY mal gérée peut mettre en danger vos proches (électrocution, incendie…) et vous jouer des tours dans le futur.

Si vous êtes prêt à vous passer d’un électricien professionnel et que vous avez pleine confiance en vos compétences, certaines règles sont à respecter.

Rénover votre installation électrique

Si l’installation n’a pas été déclarée conforme avant la rénovation, vous pourrez dans la plupart des cas résoudre les problèmes vous-même. Néanmoins, des travaux d’électricité conséquents imposent de rénover complètement votre habitation, c’est-à-dire dénuder la maison et ne conserver que le gros œuvre.

Pour ne jamais rester sans électricité, procédez par étapes et utilisez l’ancienne installation jusqu’à ce que la nouvelle soit fonctionnelle !

Le schéma électrique

En réalisant un schéma électrique domestique, il vous faut réfléchir au matériel électrique dont vous aurez besoin. Procédez pièce par pièce en prenant en compte vos appareils électriques, l’emplacement du compteur, mais aussi le nombre de prises, d’interrupteurs et de points lumineux que vous souhaitez installer.

Attention : si un raccordement standard monophasé (230 V) suffit le plus souvent, les gros appareils électriques (à partir de 7 300 W) nécessitent un raccordement standard triphasé (380 V). C’est le cas par exemple des fours à induction, des saunas électriques ou encore des panneaux photovoltaïques.

schéma installation électrique

Le budget et l’équipement

Une fois votre schéma réalisé, vous pouvez définir votre budget et commencer à comparer les prix, en gardant toujours en tête la qualité des équipements.

L’alimentation électrique

Il s’agit de la partie alimentant votre installation électrique au niveau général.

Il vous faudra :

  • Une barrette et une cablette de terre ;
  • Un câble d’alimentation électrique principal ;
  • Un panneau de contrôle ;
  • Des embouts EBCP ou des fouets de raccordement ;
  • Un disjoncteur 500mA ;

Des embouts de câblage à collerette isolante.

Le tableau électrique

Le tableau électrique est l’organe central de toute installation électrique et prend la forme d’un boîtier, souvent à l’entrée des bâtiments.

Il vous faudra :

  • Un tableau ou coffret électrique ;
  • Un disjoncteur magnétothermique ;
  • Des interrupteurs différentiels ;
  • Des peignes de raccordement horizontaux ;
  • Un fil de raccordement destiné à l’alimentation intérieure du tableau.

La distribution des réseaux

Les réseaux concernent la circulation du courant électrique partant du tableau jusqu’aux organes terminaux.

Il vous faudra :

  • Une gaine ICTA vide ;
  • Un fil électrique H07V-U ;
  • Une boîte de dérivation ;
  • Une boîte d’encastrement ;
  • Une boîte DCL destinée aux luminaires.

L’appareillage électrique

Il s’agit des prises de courant, interrupteurs… Cette étape finalise votre installation électrique, alliant l’aspect technique au design.

Il vous faudra :

  • Un mécanisme ;
  • Un enjoliveur ;
  • Une plaque de finition ;
  • Des connecteurs automatiques ;
  • Un obturateur.

L’éclairage

Le confort domestique passe aussi par un bon éclairage, conciliant idéalement confort visuel et économie.

Il vous faudra :

  • Des douilles et ampoules de chantier ;
  • Des connecteurs automatiques.

Plus éventuellement :

  • Un élément de fixation de DCL ;
  • Une douille DCL ;
  • Un dissipateur de chaleur pour spot ;
  • Une douille GU10 ou GU5.3 pour spot LED ;
  • Un détecteur de mouvement.

La ventilation

Une bonne ventilation est primordiale dans une habitation, à la fois pour ses habitants et pour le logement lui-même.

Il vous faudra :

  • Une VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée) ;
  • Une gaine VMC isolée.

Plus éventuellement :

  • Une bouche d’extraction supplémentaire ;
  • Un aérateur autonome.

Le chauffage électrique

Le chauffage électrique est à la fois facile et économique à installer.

Il vous faudra :

  • Des sorties de câble ;
  • Des connecteurs automatiques rigides et souples.

Le certificat de conformité Consuel

Une fois votre installation électrique terminée, il vous faut contacter le Comité National pour la Sécurité des Usagers de l’Électricité, aussi appelé Consuel. Celui-ci seul pourra certifier que votre installation électrique obéit aux normes françaises en vigueur.

Il est possible de prendre contact en ligne, auquel cas un inspecteur viendra vérifier votre installation dans les trois semaines. Si tout est conforme, il vous délivrera une attestation Consuel.

Plusieurs catégories de certificats existent selon votre type d’installation : domestique, produisant ou stockant de l’énergie…

La dernière étape de votre installation consistera à comparer les offres d’électricité et choisir celle qui correspondra le mieux à vos besoins.

La norme NFC 15-100

La norme NFC 15-100 est destinée à protéger les installations et les personnes de tout éventuel risque électrique. La loi impose un quota minimum d’équipements en fonction des différentes pièces du logement afin de garantir au mieux le confort, mais aussi la sécurité des habitants.

Toutes les installations électriques, qu’elles soient domestiques ou non, doivent suivre la norme de sécurité électrique NFC 15-100 (aussi appelée norme C 15-100). Cela est tout autant valable dans le cadre d’une rénovation que d’une construction, et implique un ensemble de règles très strictes variant selon les pièces de votre logement.

La cuisine

Vous devez équiper votre cuisine d’au moins 6 prises électriques, dont 4 au-dessus du plan de travail. Cependant, si celui-ci mesure moins de 4 m2, 3 prises sont acceptées. Toutes ces prises doivent être alimentées par un circuit dédié.

À chaque appareil électroménager doit correspondre un circuit spécialisé. Un modèle de 32 A conviendra pour une plaque électrique ou une cuisinière, et prévoyez 3 circuits à 16A pour le four, le lave-vaisselle ou le lave-linge.

Un point lumineux doit être placé au plafond de votre cuisine, ainsi qu’à proximité de l’évier. Si une installation au plafond n’est pas possible, vous pouvez éclairer la pièce via deux points en applique.

En complément, un interrupteur doit être situé à l’entrée de la cuisine.

Le salon

Dans la pièce principale du logement, une prise électrique tous les 4 m2 est imposée. Si la surface du salon est inférieure à 28 m2, il vous faut installer au moins 5 prises au total. Au contraire, pour une surface supérieure à 28 m2, un minimum de 7 prises est obligatoire.

Une prise de communication doit être présente dans chaque pièce principale de l’habitation. Si celle-ci a une petite surface, il vous faudra en compter 2.

Un point lumineux commandé est imposé au plafond des chambres. Si ce n’est pas possible, lors d’une rénovation complète par exemple, vous pouvez assurer l’éclairage via deux appliques fixées au mur.

La commande d’éclairage doit également se trouver à l’entrée de votre pièce.

La chambre

Une chambre doit être dotée d’au moins 3 prises électriques, ainsi que d’une prise de communication.

Un point lumineux doit être installé au plafond, ou à défaut via deux appliques au mur.

La salle de bain

Une unique prise électrique est autorisée dans la salle de bain.

Comme les chambres, elle doit comporter un point lumineux placé au plafond.

Le couloir

Pour un couloir de plus de 4 m2, la pose d’une prise de courant de 16 A est imposée.

Le couloir doit disposer lui aussi d’un point lumineux.

Vous avez un projet de rénovation pour votre maison ?

Nos partenaires peuvent vous aider, demandez votre devis en ligne gratuitement.

Vous aimerez aussi

Réagir à l'article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    Formulaire de contact

    Confiez-nous votre projet ou collaborons ensemble.

    Vos informations personnelles

    Suivant

    Sujet de votre demande d'information

    Ce site est protégé par reCAPTCHA, cette fonctionnalité est soumise aux règles de confidentialité et aux conditions d'utilisation de Google.