4 minde lecture
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

La peinture anti-bruit est-elle efficace ?

peinture anti bruit

La peinture anti-bruit est privilégiée par ceux qui vivent dans des endroits bruyants. Si son efficacité par rapport au blocage du bruit fait douter, son esthétique fait l’unanimité auprès de ceux qui l’ont déjà utilisé. La performance acoustique de la peinture anti-bruit est à vérifier si vous souhaitez améliorer votre confort dans votre intérieur.

Les caractéristiques d’une peinture anti-bruit ?

Comme son nom laisse supposer, la peinture anti-bruit est un revêtement qui permet de limiter les nuisances sonores. Ce type de peinture a été inspiré de la neige et de sa capacité à réduire les ondes sonores. Il s’agit d’une peinture acrylique, c’est-à-dire qu’elle est créée à partir de base aqueuse. Ce qui signifie aussi qu’elle contient des microbilles de verre. Ce sont ces dernières qui forment une barrière qui stocke l’air. C’est donc grâce à ce phénomène que le son n’arrive pas à traverser les murs et se propager dans les pièces.

La peinture anti-bruit existe en deux grandes catégories :

  • La sous-couche qui crée un double coussin d’air.
  • La couche de finition qui est généralement blanche ou mate, mais qui peut aussi être proposée en différentes teintes.

La particularité de la peinture anti-bruit est qu’elle est non-jaunissante et peut parfaitement être lavée. Et pour ceux qui utilisent uniquement la sous-couche, il est tout à fait possible de la recouvrir avec n’importe quelle autre peinture. Même avec du papier peint, elle reste toujours efficace.

Mode de fonctionnement de la peinture anti-bruit

Comme pour le cas de n’importe quel autre revêtement, la peinture insonorisante peut être appliquée sur toutes les surfaces. Toutefois, c’est seulement son apparence qui est similaire à une peinture classique parce que sa composition est totalement différente. Les microbilles de céramique ou de verre qui la constituent permettent de former une quantité d’air qui prend l’image d’une mousse très fine.

L’application de la peinture anti-bruit se fait exactement comme celle de la peinture traditionnelle. Elle peut être appliquée sur les murs extérieurs et intérieurs (pour isoler les pièces entre elles) et sur le plafond afin d’emprisonner les bruits de chaque étage. Outre l’isolation phonique apportée par la peinture anti-bruit, elle dispose de bien d’autres atouts. Pour ce qui est de la réduction du bruit, il a été prouvé que cette couverture limite le niveau sonore de 3 à 15 dB en fonction des fréquences.

Les atouts de la peinture insonorisante

Plusieurs avantages sont offerts par la peinture anti-bruit grâce à ses caractéristiques spécifiques. Dans un premier temps, elle ne dégage pas autant d’odeur que certains types de peinture. Voilà pourquoi la peinture anti-bruit est idéale pour les pièces à vivre. Aussi, elle est adaptée aux travaux de rénovation légers dans la maison ; il n’est pas nécessaire de déménager au moment d’appliquer la peinture.

Par ailleurs, l’isolation phonique est celle qui est surtout évoquée par rapport à l’utilisation de la peinture anti-bruit. Toutefois, elle est également une meilleure alliée pour améliorer l’isolation thermique. En effet, les utilisateurs ont pu constater une réduction de la déperdition de chaleur de 20 % grâce à la peinture anti-bruit. Afin de garantir un tel résultat, il faudra appliquer deux couches de cette couverture, surtout sur les plafonds. Cela permet de bloquer les bruits entre les étages.

Les pièces adaptées à la peinture anti-bruit

La peinture insonorisante peut être appliquée dans tous les logements, mais elle est surtout idéale pour les habitations victimes de nuisance sonore. Ce revêtement est en mesure de réduire le bruit jusqu’à 50 %, quel que soit le niveau de nuisance dans votre région.

Les pièces à vivres et les chambres sont celles qui ont surtout besoin de cette peinture afin de maximiser le confort. En effet, dans les pièces de repos, le calme et la sérénité doivent être priorisés. Il est donc primordial d’adapter le nombre de couches à appliquer en fonction des pièces. Pour les logements qui sont composés d’étages qui doivent être insonorisés, cette peinture apporte une grande aide. Les bruits de pas sont amortis par les coussins d’air que forme la peinture.

À titre informatif, il est beaucoup plus efficace d’appliquer la sous-couche anti-bruit avant de couvrir la surface avec deux autres couches de peinture anti-bruit. Ainsi, le résultat sera plus optimisé.

Vous avez un projet de rénovation pour votre maison ?

Nos partenaires peuvent vous aider, demandez votre devis en ligne gratuitement.

Vous aimerez aussi

Réagir à l'article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    Formulaire de contact

    Confiez-nous votre projet ou collaborons ensemble.

    Vos informations personnelles

    Suivant

    Sujet de votre demande d'information

    Ce site est protégé par reCAPTCHA, cette fonctionnalité est soumise aux règles de confidentialité et aux conditions d'utilisation de Google.