Une eau trop dure (autrement dit trop calcaire) peut provoquer le dysfonctionnement de nos appareils ménagers et détériore nos canalisations. Bien que sans effet sur la santé, connaître la dureté de l’eau permet de choisir la meilleure stratégie pour garder électroménager et canalisations en bon état.

Entre la mise en place de bonnes pratiques et l’acquisition d’un adoucisseur d’eau, voyons ensemble comment gérer efficacement et définitivement ce problème courant dans les logements.

Estimer la dureté de son eau

Dureté de l’eau : c’est quoi ?

La dureté d’une eau est sa teneur en sels de calcium et de magnésium. Elle se mesure en degrés français (°f) : 4 mg de calcium ou 2,4 mg de magnésium par litre d’eau correspondent à 1°f. Plus la valeur est élevée, plus l’eau sera dure. La dureté de l’eau ne remet pas en question sa qualité. Une eau même très dure reste potable.

L’eau de mon robinet est-elle dure ?

Évaluer la dureté de son eau est simple, des kits à base de bandelettes à tremper dans l’eau se trouvent facilement en magasin de bricolage ou sur Internet. Voici quelques repères simples pour vous y retrouver (source Engie) :

  • Taux inférieur à 15 °f : l’eau est douce ;
  • Taux compris entre 15 et 30°f : eau moyennement dure à dure ;
  • Taux supérieur à 30°f : eau très dure.

En France, en fonction des régions, les eaux varient de douces à très dures, mais dans la grande majorité des cas l’eau sera moyennement dure à dure.

Les conséquences d’une eau dure

Sans conséquences sur la santé, une eau trop dure risque de causer de multiples désagréments :

  • Les canalisations entartrées ;
  • Les appareils électroménagers qui fonctionnent moins bien et tombent en panne ;
  • Un linge rugueux nécessitant plus d’adoucissant ;
  • Un voile blanc sur la vaisselle ;
  • Assèche la peau ;
  • Fragilise les cheveux en les rendant cassants.

L’adoucisseur d’eau

Pour remédier à ces inconvénients, faites installer un adoucisseur d’eau (voir ce comparatif). C’est un dispositif qui vous permet de résoudre vos problèmes d’eau dure de manière durable et que vous pouvez associer à quelques gestes simples pour diminuer la présence de tartre.

Il est constitué d’une cuve contenant une résine chargée en sodium à laquelle vous connectez votre source d’alimentation en eau. L’eau circule dans la cuve où la résine va capter le trop-plein de calcium et de magnésium, et le remplacer par du sodium. L’eau ainsi adoucie est ensuite envoyée dans le réseau d’eau de votre logement.

Régulièrement, la résine, qui s’est déchargée en sodium et surchargée en calcium et magnésium, doit se régénérer. La plupart du temps automatique, cette opération consiste à décharger la résine du calcaire et la recharger en sodium en faisant circuler un mélange d’eau et de sel (une saumure). Cette étape fait partie de l’entretien annuel et nécessite que vous soyez raccordé au tout-à-l’égout pour évacuer les eaux issues de cette opération.

Ce dispositif s’installe en amont de votre circuit d’eau, et vous permet de disposer d’une eau adoucie à tous vos points de consommation. En abaissant le taux de calcaire de l’eau, vous diminuez la quantité de tartre dans vos canalisations et dans vos appareils électroménagers. De même, votre linge est plus doux en sortie de lavage et votre vaisselle retrouve son éclat. Vos cheveux retrouvent toute leur souplesse et finie la peau sèche et qui tire après la douche.

Les bonnes pratiques pour lutter contre le tartre

Avec ou sans adoucisseur d’eau, quelques habitudes simples vous permettent de préserver vos canalisations et appareils électroménagers :

  • Entretenez vos appareils électroménagers : l’eau chaude a tendance à solidifier le calcium et former du tartre, vous devez donc nettoyer régulièrement les résistances de vos appareils comme le lave-vaisselle, les bouilloires ou un lave-linge avec un simple vinaigre blanc ou un produit antitartre ;
  • Réglez votre thermostat d’eau chaude entre 50 et 55 degrés : avec une température plus élevée, vous favorisez la formation de calcaire dans vos tuyauteries et dans vos chauffe-eaux sans apporter de confort supplémentaire. En plus, cela vous fera faire des économies d’énergie. Attention cependant à conserver une température haute pour éviter la formation de bactéries dangereuses pour la santé.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?