La toiture est un des éléments les plus fragiles de la maison. Elle a un rôle protecteur contre les phénomènes extérieurs (vent, pluie, pollution) et thermiques pour retenir la chaleur. En période pré-hivernale, il s’avère opportun de vérifier l’état de la couverture pour éviter tout désagrément et pouvoir réagir à temps par la rénovation. Cette surveillance est nécessaire car une toiture en bon état permet de garantir la sécurité des membres du foyer.

Avant de vous engager dans des travaux de réfection, voici les 8 points à surveiller :

Avant de faire l’état des lieux

Pour mener un examen approfondi de la #toiture, ne prenez pas de risques et suivez ces quelques principes de sécurité. Ne soyez pas seul(e), attachez-vous, évitez de monter sur le toit et mettez des gants. Montez sur une échelle posée contre la #façade de la maison et examinez la toiture avec une paire de jumelles afin de saisir les défauts qui sont détaillés ci-dessous. Réalisez cette inspection au moins une fois dans l’année.

Examiner la couverture (faîtage et tuiles ou ardoises)

Le faîtage est l’ouvrage qui joint les deux parties du toit. Il doit assurer l’étanchéité de la couverture d’un bâtiment, ainsi que sa solidité, grâce aux tuiles ou aux ardoises. Vous devez vous assurer dans un premier temps des bonnes fixations de celles-ci, en observant les joints de mortier des tuiles faîtières.

En examinant votre couverture, il se peut que vous remarquiez des traces de porosité, de végétation ou de fuites d’eau. La stagnation d’humidité peut en effet favoriser le développement d’algues, de champignons ou de lichens. Ceux-ci peuvent fissurer les ardoises ou les tuiles, causant ainsi des infiltrations d’eau contribuant à affaiblir votre charpente.

Consultez notre article, pour plus d’infos sur les dégradations d’une couverture

Vérifier l’état des gouttières et regards

Regardez attentivement si vos gouttières et vos regards ne sont pas dégradés et s’ils évacuent correctement l’eau. Profitez-en pour y faire le ménage afin de retirer feuilles, branchages, et tout autre débris. Si vous remarquez des fuites au niveau des joints de gouttières alors qu’il pleut, réparez au plus vite pour éviter tout désordre au sol ou avec vos voisins.

Contrôler la cheminée et son conduit

La cheminée doit être propre et son conduit en bon état. Elle doit être correctement fixée et ne pas être rouillée. Si un effondrement s’est produit à l’intérieur de celle-ci, c’est le signe qu’elle doit être inspectée par un professionnel pour vérification.

Inspecter les éventuelles fuites d’eau

Il s’agit d’une observation à faire à l’intérieur de vos combles, au sein de la maison. L’emplacement de la fuite n’est pas automatiquement au même endroit que sur la toiture. L’eau peut ruisseler ou couler le long de la charpente ou des murs. La fuite peut venir d’une fenêtre ou d’une tuile/ardoise abîmée. Si ça ne semble pas être le cas, cela veut dire que votre toit n’est pas suffisamment étanche et qu’il a besoin d’être vérifié par un professionnel. Les infiltrations d’eau risquent en effet de profondément endommager la charpente de la maison.

Détecter les ponts thermiques et les infiltrations d’air

Les ponts thermiques sont des défauts d’isolation se situant à l’intersection de deux parois. Il s’agit de points de la construction où la barrière isolante est rompue. Les indices qui permettent de les repérer sont des traces de condensation, des zones d’humidité, des moisissures ou encore une différence de température locale.

Les infiltrations d’air quant à elles peuvent être tout simplement trouvées à la main en percevant les mouvements de l’air.

Les ponts thermiques et les infiltrations d’air, souvent proches l’un de l’autre, sont responsables d’importantes pertes énergétiques qui pèsent sur les factures de chauffage et donc l’environnement.

Consultez notre article «  Isolation et fuites thermiques, les points faibles de votre habitation ».

Repérer les défauts des charpentes : nuisibles, insectes xylophages, mérules…

Lorsque vous vérifierez votre charpente, portez attention à la présence d’insectes xylophages tels que les termites. Pour les repérer recherchez dans votre charpente des trous, de la sciure, des stries ou du bois bombé. En donnant des coups de marteau sur le bois, vous pourrez également voir s’il sonne creux ou non. Si c’est le cas, des insectes nuisibles ont sûrement réussi à s’infiltrer.

Essayez aussi de repérer les champignons lignivores comme la mérule (elle présente la forme d’une masse cotonneuse blanche ou jaune) qui se développent généralement dans des lieux anormalement humides. Le risque de ces champignons : affaiblir significativement la charpente.

Pour plus d’informations, retrouvez notre article « Diagnostiquer les défauts de la charpente »

Une bonne occasion de constater l’état de l’isolation

Toutes ces vérifications vous permettront non seulement de voir si une rénovation de votre toiture est nécessaire mais elles révéleront les défauts de votre #isolation. La pose d’un nouvel isolant est la meilleure solution pour réduire votre facture énergétique et ainsi préserver l’environnement. L’hiver approche, c’est le moment ou jamais d’y penser…

 

[Conseil du pro] Si vous faites le choix d’un professionnel, demandez-lui quelles sont les garanties proposées. C’est un gage de qualité. Par exemple, Technitoit propose à ses clients 10 ans de garantie sur les travaux de rénovation de toiture.

[Focus] Après avoir fait votre état des lieux, demandez une validation de vos observations auprès de l’un de nos techniciens. Il pourra vous proposer les solutions adaptées à vos problèmes de toiture et d’isolation.

Article rédigé par Yann P.

Tags:
4 Commentaires
  1. […] + d’infos sur le sujet […]

  2. […] plus, elle perle et entraîne dans son sillage tous les dépôts et poussières. Fini les lichens et les champignons ! Quand il pleut, le support se nettoie donc automatiquement et retrouve une seconde jeunesse : […]

  3. […] maison. Dans un premier temps vous pouvez vérifier si votre toiture nécessite une réfection. Un article de Tendance Travaux est là pour vous aider […]

  4. […] l’état de la couverture et des gouttières pour éviter les fuites et l’humidité dans la maison; […]

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

logo tendance-travaux blanc
ActualitésÀ proposLexiqueEmploiNous contacter

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?