comment faire la rénovation d'un plancher

C’est décidé, vous allez agrandir la maison par les combles. Reste toutefois une inconnue : le plancher est-il à la hauteur ? Voici comment l’évaluer et surtout comment s’y prendre pour refaire ce plancher, si important, avant d’avancer plus loin dans les travaux.

Évaluer la faisabilité

Au préalable de tout projet, il faut s’interroger sur sa faisabilité. En cas de précipitation dans les travaux, vous risquez de vous confronter à quelques désagréments, voire à l’abandon du projet.

Lorsqu’on change la destination d’un plancher, celui-ci n’aura plus les mêmes contraintes techniques. Et quand on réalise des combles aménagés, ces pièces peuvent être amenées à supporter des poids plus importants comme des cloisons, une baignoire, un jacuzzi, une machine à laver ou une table de billard. En outre, si cette pièce est destinée à une chambre d’enfant, pensez qu’il peut parfois être turbulent, et surtout qu’il grandit, avec des loisirs qui peuvent aussi être bruyants ! La création d’un plancher nécessitera donc un calcul de charge préalable. Cet exercice doit être réalisé par un professionnel, expérimenté en la matière.

Selon l’ancienneté de l’habitation, il s’avère quelquefois que la structure (plancher bois) a été affaiblie par des fuites d’humidité ou par des insectes xylophages voire des champignons. Vérifiez l’état de cette structure et en cas de doute, faites appel à un professionnel.

N’oubliez pas que l’accessibilité à ces combles est un point essentiel. L’accès doit être aisé, sûr et permettre le passage des meubles et autres objets encombrants et parfois lourds. La réalisation d’un escalier nécessite la création d’une trémie, ouverture pratiquée dans le plancher.

Pensez enfin qu’entre la hauteur du plancher, le revêtement de sol, les finitions (plaques de plâtre) et l’isolation sous toiture, il faudra que vos combles soient suffisamment hauts pour être aménagés. Il est conseillé une hauteur (moyenne) sous plafond de 1,80 m minimum.

Un renforcement localisé du plancher peut donc être nécessaire. Il s’agit de travaux importants incontournables pour reprendre les efforts supportés par la charpente

Comment renforcer la structure du plancher

Dans la majorité des cas, le plancher est constitué de poutres en bois (solives). Si leur écartement est supérieur à 40cm, leur renforcement s’effectue avec la pose de lambourdes (traverses). Ce sont des pièces de bois qui se fixent (clous ou vis) entre les solives. Posées tous les 30 à 45 cm, elles peuvent, par la même occasion, rattraper l’irrégularité du sol, pour le rendre parfaitement plan. Ne négligez pas cette étape, car ces solives sont la base de votre plancher sur lequel reposera tous les éléments de vos combles !

Vous pouvez profiter du renforcement de ce plancher pour lui apporter un confort thermique et surtout acoustique, limitant ainsi les bruits d’impacts (de pas et de chute, entre autre).

Plusieurs possibilités :

  • une dalle sèche (comme la vermiculite ou les granulats d’argile) posée sur le support sain puis compactée, avant d’être recouvertes. Cela nécessite toutefois un support (panneau bois ou autre)
  • des panneaux isolants rigides posés directement sur les solives et lambourdes. Ils sont légers, faciles à manipuler, et se mettent en oeuvre facilement.
  • une bande résiliente, membrane antivibratoire, entre la solive et le plancher de dalle

Selon les cas, il faudra prévoir des canalisations pour l’électricité, la plomberie et surtout la protection du passage d’un conduit de fumée (s’il est opérationnel) afin de limiter sa température de surface à 50°C maximum.

Une fois le plancher renforcé, soit vous posez directement un parquet flottant soit vous devrez prévoir un plancher en dalles de particules agglomérées (le plus économique). Vous terminerez alors votre plancher avec votre revêtement préféré …

Prévoir les finitions

Le plancher est maintenant opérationnel pour recevoir ses premiers ornements. À commencer par le revêtement de sol qui s’accordera avec le type de pièce aménagée. Ainsi, le parquet ou le stratifié s’adaptent à tous les types de pièces et donnent une atmosphère chaleureuse. Pour les pièces d’eau privilégiez le carrelage ou un revêtement PVC, plus faciles à entretenir.

Enfin, n’oubliez pas de prévoir les plinthes, les passages de câbles et la pose des prises de courant au moment de l’installation du revêtement de sol.

Quelques conseils complémentaires dans notre article sur l’aménagement de combles.

[Conseil du pro] Pour éviter la pose d’un isolant acoustique, certains revêtements apportent une meilleure efficacité phonique, tels que la moquette ou certains sols plastiques. Au moment de l’achat, regardez bien l’étiquette, elle doit mentionner les performances acoustiques du produit.

[Focus] En plus de vous proposer l’isolation sous-toiture de vos combles et la finition plâtre, Technitoit vous accompagne aussi dans le choix et la pose de revêtement de sol (stratifié, parquet contrecollé) ainsi que de peinture murale. Demandez un rendez-vous auprès de nos conseillers Technitoit.

Article rédigé en juillet 2014 et mis à jour en juillet 2018.

Tags:
4 Commentaires
  1. Christophe Carlier Il y a 4 années

    Je vous remercie de ce partage d’information. Nous sommes en train de rénover quelques parties de notre maison. C’est du travail dur ! Nous voudrions aussi rénover notre plancher de combles aménagés. Vous avez bien expliqué qu’il faut évaluer la faisabilité et comment renforcer la structure du plancher. Nous pensons que nous allons faire la plancher en bois. Nous avons d’autres rénovations à faire. Souhaitez-nous bonne chance !
    -Chris

  2. sablage plancher montreal Il y a 3 années

    Merci pour votre article et vos conseils pour renforcer la structure du plancher. En effet vous avez raison c’est du travail Christophe, avez-vous commencez à refaire votre plancher de bois?

  3. Maya Il y a 1 année

    S’occuper de ses combles est vraiment très important merci beaucoup pour ce partage 😀

  4. […] pouvez renforcer les plafonds en l’isolant thermiquement et acoustiquement, comme solution alternative à l’isolation […]

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

logo tendance-travaux blanc ActualitésÀ proposLexiqueEmploiNous contacter

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?