rénover un toit avec amiante

Utilisé pour la toiture en fibro-ciment jusqu’en 1997, l’amiante est un fléau pour la rénovation. Dangereux pour la santé, ce matériau est à manipuler avec grande précaution. La présence d’amiante a été détectée dans votre toiture ? Pas de panique, cet article est là pour vous aider. 

Ce qu’il faut savoir sur l’amiante

Très utilisé au 20ème siècle, l’amiante est un composant isolant et très résistant aux intempéries, aux fortes chaleurs et au feu. Cela explique son succès dans le domaine de la construction.

Malheureusement, avec le temps, l’amiante se désagrège et devient de la poussière laissant échapper des fibres d’amiante (invisibles à l’œil nu). Ces fibres ont été prouvées toxiques car elles se déposent dans les poumons, après inhalation, et sont à l’origine de cancers. C’est pourquoi, depuis 1997, son utilisation est interdite, en France, dans la construction de maison.

Si votre maison a été construite avant cette date, il est important de faire un diagnostic pour être certain que vos matériaux n’en contiennent pas. Selon le Code de la Santé vous pourrez en trouver, entre autres, dans les faux-plafonds, vos conduits et canalisations et, le plus souvent, au niveau de votre toiture si elle est en fibro-ciment. Ce diagnostic est obligatoire pour tout propriétaire d’une maison datant d’avant 1997 qui décide de faire des travaux.

Si votre toiture contient de l’amiante, il faudra rapidement la nettoyer avant de penser à faire des travaux de rénovation comme le démoussage ou l’entretien et remplacement de vos tuiles.

Commenter traiter son toit ?

A cause des fibres d’amiante et de ses dangers, il n’est pas conseillé de réaliser un désamiantage seul sur son toit. Vous risquez d’en inhaler beaucoup et surtout de le laisser se propager aux alentours de votre maison.

Pour le nettoyage de votre toiture, toutes les étapes sont les mêmes que pour une toiture sans amiante. Cependant, le rinçage se fera à basse pression pour éviter de briser le ciment amianté. N’utilisez jamais de jet puissant type karcher, ni de produits abrasifs.

Si votre toiture doit être changée ou réparée à certains endroits, vous pouvez avoir recour à un désamiantage ou à l’application d’une surcouverture de votre toit. La surcouverture permet de ne pas changer de toiture tout en évitant la propagation des fibres d’amiante dans l’air. Cette alternative vous permet de bénéficier d’un toit comme neuf tout en étant protégé des problèmes liés à l’amiante. De plus, cela reviendra toujours beaucoup moins cher qu’un désamiantage et le changement d’une toiture.

Si votre toit comporte des parties percées ou abîmés, vous n’aurez pas d’autre choix que de le désamianter. Comme la surcouverture, cette partie doit être réalisée par un spécialiste. Ce dernier posera des protections sur votre maison avant de retrier le fibro-ciment sans répandre de fibres. Vous pourrez ensuite passer à la mise en place d’une nouvelle toiture totalement neuve et saine pour votre santé.

[Conseil de l’expert] Technitoit vous propose de nettoyer votre toiture amiantée en toute sécurité grâce à sa cloche amiante. Brevetée, elle empêche les fibres d’amiante de s’échapper pendant le processus de nettoyage.   

1 Commentaire
  1. Diagnostic amiante avant travaux Il y a 6 mois

    Confier la rénovation d’une toiture avec amiante à des experts est toujours conseillé afin d’éviter les risques car la manipulation de ce matériau est très dangereuse.

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?