les différents type de toiture

Un dispositif impactant sur le confort des occupants dans un logement, la toiture est un élément qui assure l’étanchéité ainsi que l’insolation de la construction. Sachez qu’elle contribue également à faire ressortir l’architecture d’une maison. Sur le marché, il existe plusieurs types de toiture qui se caractérisent selon leur forme ou leur matériel de fabrication.

Une toiture en pente

Très répandue en Europe, la toiture en pente est la forme la plus efficace en matière d’évacuation des eaux de pluie. Par ailleurs, son inclinaison varie en fonction du nombre de versants, de la surface de l’habitation ou de la hauteur du pignon. Afin que le logement s’adopte à l’architecture des environs, le niveau de la pente peut être déterminé par les règles d’urbanisme au sein de la région. Comme il s’agit d’une toiture la moins chère sur le marché, la toiture en pente est disponible sous différentes formes.

Nous pouvons citer, par exemple, la toiture à deux pans ou à quatre pans. La première est une toiture en pente qui s’intègre à n’importe quel style architectural. Avec son apparence en V inversée, elle a la particularité de faciliter l’évacuation des eaux de pluie. Quant à la seconde forme, elle est identique à celle à deux pans, mais elle se caractérise par l’existence de deux versants en forme de trapèzes. En principe, la gouttière est placée autour de l’habitat sur ce type de charpente toiture. En matière de toiture en pente, sachez qu’il subsiste d’autres modèles tels que la toiture mansardée, mono pente ou encore à coyaux.

Une toiture terrasse ou plate

La toiture terrasse ou plate comporte un pan horizontal avec un niveau d’inclinaison de moins de 15 degrés. Bien entendu, elle permet également d’éviter l’entassement des eaux de pluie. Dépourvu de charpente, ce dispositif est composé d’une sorte de support porteuse faite en métal, en béton ou en bois. Grâce à ce type de toiture, il est même possible d’installer un toit végétalisé ou plusieurs panneaux solaires au-dessus de la maison. Par ailleurs, l’ajout d’une ouverture ou d’une entrée pour la lumière est également réalisable.

Au niveau de l’isolation, une toiture terrasse dispose généralement d’un pare-vapeur ainsi que d’un isolant thermique. Afin de gagner de la place à l’intérieur du logement, l’aménagement des matériaux isolants sera effectué par l’extérieur. Il ne faut pas oublier que parmi les types de toitures qui existent, ce modèle est le plus approprié pour les maisons dotées d’une architecture plus ou moins contemporaine. Toutefois, il peut aussi convenir aux constructions modernes.

Une toiture arrondie

Le modèle de toiture arrondie n’est pas encore très populaire. Elle est dotée d’un design un peu atypique puisque ce dispositif a une apparence, soit en courbure double, soit en courbure simple. Outre son aspect original, elle est idéale pour optimiser l’espace dans un comble. Quant aux matériaux de couverture compatible, ce sont la tôle, le bois ainsi que le zinc. Vu que sa construction est très complexe, le prix d’une toiture arrondie n’est pas abordable à tous.

À part le design en courbure simple ou double, il faut savoir que ce type de toiture peut se présenter sous d’autres formes, notamment en dôme, tourelle ou flèche. En général, ce toit est admiré par les personnes ayant beaucoup de créativité. D’une autre part, il permet aussi de récupérer aisément les eaux de pluie. Pour ce faire, il suffit d’y ajouter un tuyau et une gouttière. Afin de vérifier la qualité d’une toiture arrondie, il sera nécessaire de prendre en compte la charpente, l’écran sous-toiture, la couverture, l’évacuation et la couche d’isolant.

Les différents types de couverture toiture à travers le monde

Sans toit, une maison ne peut pas être décrite comme une vraie construction. À part le fait de protéger les occupants contre les intempéries, le vent ou le rayon de soleil, la toiture est un élément qui assure la décoration extérieure. Si vous voyagez dans certains pays européens ou américains, le type de charpente toiture le plus courant est la toiture en pente. Très prisé pour son caractère imperméable et robuste, ce dispositif est présent sur presque 70 % des logements.

En ce qui concerne les types de toitures au Québec, ils sont très variés, mais les plus répandus sont encore les toitures en pente. Dans quelques régions, il existe toutefois des bâtiments munis d’une toiture en terrasse ou arrondie. Dans les pays asiatiques, le type de charpente de toiture est parfois identique à la toiture arrondie. En Chine, par exemple, la plupart des constructions sont dotées d’un toit avec des extrémités courbées, ce qui donne l’impression de voir un toit suspendu. Au Japon, les toits sont en tuile et se présentent en forme de pente.

Quels sont les types de matériaux pour toiture ?

Il existe donc de multiples types de toiture, mais il est également indispensable de connaitre les différents matériaux utilisés. À titre d’information, le choix d’un matériel de couverture ne doit pas être fait à l’aveugle. En effet, il subsiste des normes et règles à respecter dans ce domaine. Actuellement, les couvertures de toitures les plus appréciées sont les tuiles et les ardoises. Ayant une durée de vie de plus de 50 ans, les tuiles sont conçues en béton. Quant aux ardoises, ce sont des éléments qui ont une performance thermique exceptionnelle.

Sur d’autres maisons, vous pouvez également apercevoir des toitures en métal. Souvent fabriquées en cuivre, zinc, plomb ou aluminium, elles ont l’avantage d’être à la fois résistantes et faciles à entretenir. Pour les logements en campagne ou hors de la ville, les toits en chaume sont les plus utilisés. Équipé d’une paille de blé, ce type d’isolation toiture peut supporter les intempéries.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?