5 minde lecture

Aménager une terrasse tendance écologique

terrasse écologique

L’un des nombreux intérêts d’une maison est de posséder un extérieur, ce qui peut vous permettre de profiter des rayons du soleil de bien des manières. Aujourd’hui, la tendance est à l’éco-responsabilité : et si vous aménagiez votre terrasse pour en faire un petit paradis respectueux de l’environnement ?

Quels matériaux choisir pour sa terrasse écologique ?

Préparer le terrain pour sa terrasse

Avant toute chose, si vous voulez éviter que votre terrasse ne se déplace ou ne s’affaisse à cause de fortes chaleurs, du gel ou du dégel, mieux vaut prévoir une base. Pour ce faire, plusieurs techniques sont envisageables, même si toutes supposent de creuser pour que l’installation se situe sous la ligne de gel.

Vous pouvez choisir d’installer un lit rocheux, l’option la plus simple, surtout que celui-ci peut-être naturel et, dans ce cas, ne nécessite pas de dépenses supplémentaires.

Il est aussi possible d’enfoncer profondément des pieux dans le sol pour ensuite les visser, une tâche un peu plus complexe à réaliser au moyen d’un levier : si la terre est caillouteuse, vous devrez faire appel à un professionnel.

Enfin, les deck-blocks (aussi appelés pattes d’éléphants) peuvent eux aussi servir de base à votre structure : ils ne demandent pas beaucoup de travaux mais ils exigent de la précision pour leur mise à niveau et risquent de s’enfoncer dans le sol voire, à terme, de se tasser.

Enfin, si vous habitez en ville, les terrasses en bois sur plot (sans structure souterraine) permettent de préserver la perméabilité du sol et l’écosystème souterrain, mais l’ensemble est moins robuste et a des chances de s’affaisser.

Pour quel plancher opter?

Si, pour réaliser le plancher de votre terrasse tendance écologique, il vaut mieux éviter le PVC, très polluant, les essences tropicales, ou le béton qui utilise beaucoup d’eau et reste moins isolant que le bois, plusieurs options s’offrent à vous malgré tout. Le bois reste le choix le plus évident. Léger, écologique s’il vient de forêts gérées durablement, isolant, il est en outre esthétique. Attention cependant, différentes catégories ont été établies et vous permettent de juger de sa résistance aux intempéries et à l’eau (de la classe 1, la plus abordable, qui exclut tout contact aqueux à la classe 5, la plus onéreuse, qui offre une imperméabilité parfaite et supporte même l’eau salée). Le pin et le mélèze, de classe 3, représentent de bonnes alternatives si vous ne les faites pas entrer en contact avec un sol non-ferme. Des planches de bois recyclé (bambou, hévéa) sont également en vente, elles aussi respectueuses de l’environnement. De plus, pensez à vernir vos planches de bois naturel : cela leur apportera une protection supplémentaire et leur permettra de rester en bon état plus longtemps.

Avec les lames en composite mêlant fibres de bois et plastique recyclé, le problème de l’étanchéité ne se pose pas. Elles ont une durée de vie plus longue, existent en plusieurs couleurs, se nettoient très facilement, mais sont moins esthétiques.

Enfin, notons l’existence de planches en plastique 100% recyclés : certes, votre terrasse ne sera pas biodégradable, mais avec ce matériau, vous participerez à la circularité de ce polyéthylène auquel on peine à donner une nouvelle vie.

Quelle décoration permettra à votre démarche de rester écologique ?

Mobilier: idées à retenir

La première piste écologique et économique que vous pouvez suivre est celle du recyclage. Avec quelques palettes, des coussins de sol colorés, des bidons, de la peinture et de l’huile de coude, à vous la décoration originale, bohème et respectueuse de l’environnement.

Des meubles neufs en bois (teck non traité ou cèdre) ou en plastique recyclé peuvent également agrémenter votre terrasse sans que son bilan carbone n’explose.

La décoration

Pour ombrager votre terrasse, un voile fera parfaitement l’affaire. En effet, là encore moins onéreux qu’une pergola ou qu’un store et bien moins néfaste pour l’environnement, il apportera lui aussi une touche de fantaisie à votre décoration.

Quant aux lumières, pourquoi ne pas acheter des lampes solaires, quelques guirlandes en tissu ou bien en papier ? Les unes comme les autres sont tendances et donneront une ambiance cosy à votre petit coin de paradis une fois la nuit tombée.

Sans oublier la végétation !

Bien sûr, pour aller au bout de votre démarche éco-responsable, il faudra vous entourer de plantes vertes. Si tout végétal permet de mieux respirer et absorbe le dioxyde de carbone ambiant, quelques astuces sont à retenir. Ainsi, il est bon de savoir que les fleurs violettes attirent les papillons et les abeilles ; elles feront en outre éclore un peu de couleur autour de vous. Pensez également à installer des plantes aromatiques et des fleurs odorantes dont les effluves ne pourront que rendre encore plus charmante votre terrasse. De plus, si vous avez de la place, aménager un petit potager hors-sol, ou même en hauteur, achèvera de faire de votre extérieur un endroit respectueux de l’environnement. Petit bonus : vous pourrez déguster vos propres légumes, cultivés sans pesticides !

Il n’est donc pas difficile d’aménager son extérieur en gardant en tête son impact environnemental : le tout est de se poser les bonnes questions et d’avoir de l’idée. Bon goût et écologie ne se sont jamais aussi bien entendus !

Vous avez un projet de rénovation pour votre maison ?

Nos partenaires peuvent vous aider, demandez votre devis en ligne gratuitement.

Vous aimerez aussi

Réagir à l'article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    Formulaire de contact

    Confiez-nous votre projet ou collaborons ensemble.

    Vos informations personnelles

    Suivant

    Sujet de votre demande d'information

    Ce site est protégé par reCAPTCHA, cette fonctionnalité est soumise aux règles de confidentialité et aux conditions d'utilisation de Google.