6 minde lecture
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

Quatre bonnes raisons d’investir dans l’immobilier

investir dans l'immobilier

Pour un investissement rentable sur le long terme, l’immobilier reste une valeur sûre. Proposant une variété de stratégies, ce secteur séduit n’importe quel profil d’investisseur. Avant de choisir le type d’investissement qui vous convient, il faudra prendre en compte quelques critères, notamment le capital, les objectifs et le mode de financement. Pour vous aider à franchir cette étape importante de votre vie avec hardiesse, découvrez comment investir dans l’immobilier.

Se constituer un patrimoine

L’immobilier investissement reste sûr. En optant pour ce secteur, vous achetez quelque chose de tangible, de solide et qui peut durer pendant longtemps. De plus, votre bien pourrait s’apprécier au fil du temps. Dans l’immobilier, les risques de dépréciation sont moindres sauf en cas de dégradation importante du bâti ou encore de la transformation de l’environnement.

Il arrive que le marché immobilier subisse des variations sur une période de 10 à 15 ans. Toutefois, il ne perd pas complètement sa valeur. Au contraire, la valeur vénale de votre bien peut augmenter en moyenne de 3 à 5 % chaque année. Pour rappel, la valeur vénale désigne le prix du patrimoine lors de sa mise en vente à un moment donné. En effectuant quelques travaux pour mieux l’adapter aux nouveaux modes de vie, vous pourriez encore apprécier votre bien.

Faut-il investir dans l’immobilier ? Se construire un patrimoine en investissant dans l’immobilier se présente comme une solution pour assurer son avenir et celui de sa famille. Vous pouvez aussi transmettre vos biens à toutes les générations futures. Grâce à un placement dans l’immobilier, vous pourriez mettre votre bien en location pour percevoir des loyers ou l’utiliser comme résidence principale.

Préparer sa retraite

Valeur refuge, l’immobilier est un excellent moyen de bien préparer sa retraite. Lors de votre retraite, afin de ne pas trop ressentir la baisse de revenus, investir dans l’immobilier améliore considérablement votre quotidien. D’autant plus que les dépenses de santé sont plus chères et que vous souhaitez passer du temps à faire des activités de loisirs. Vous avez ainsi besoin de plus d’argent.

À condition d’investir dans l’immobilier jeune, l’emprunt vous sera remboursé lors de votre retraite. Si vous ne voulez plus dépenser votre argent pour payer le loyer, faites-en votre lieu de résidence. Vous y logerez durant vos vieux jours. Vous avez aussi la possibilité de le mettre en location pour profiter du loyer et créer des revenus supplémentaires. Les risques qu’ils comportent sont moindres si le bien était sélectionné avec soin.

Faire fructifier son argent

Pourquoi investir dans l’immobilier ? Acquis à un bon prix, un bien immobilier est un excellent investissement. Il vous permet de bénéficier d’une bonne rentabilité. Sachez que les offres n’arrivent pas à suivre les demandes locatives qui augmentent continuellement. Face au nombre de familles monoparentales qui accroît constamment, les logements disponibles ne sont pas suffisants. Cette forte demande pourrait donc vous encourager à investir en immobilier plus particulièrement en locatif.

L’investissement immobilier présente plusieurs alternatives. Vous pouvez l’adapter aux différentes phases de la vie. Il vous est même possible de le liquider facilement selon vos besoins. Tout dépend de vos objectifs. Plusieurs choix s’offrent à vous : monuments historiques, résidences avec services, bien neuf ou ancien… Il y a aussi la SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) avec une gestion simple. La « pierre papier » vous permet d’acquérir des parts au sein d’une société dont la vocation est d’investir dans l’immobilier locatif. C’est la SCPI qui se charge de choisir et d’acheter les biens, d’effectuer des travaux, de trouver des locataires et de recevoir les loyers. Sous forme de dividendes, les loyers sans les charges sont partagés aux membres.

Dans le cas où votre budget est assez serré, vous pourriez choisir une gestion locative simple. Les espaces de stockage, les parkings ou les caves sont des bonnes idées.

Il y a également la nue-propriété lors d’une succession ou d’une vente immobilière. À l’aide de ce concept, les nouveaux propriétaires de logement procèdent au démembrement de propriété entre un nu-propriétaire et l’usufruitier.

Gagner de l’argent

Afin de bien gérer votre finance, il est indispensable de développer votre intelligence financière. Écrit par Robert Kiyosaki, le livre intitulé « Père riche, père pauvre » peut vous guider. Cette intelligence financière vous apprend à mieux gérer vos finances, à mieux épargner, à bien dépenser et à investir correctement. L’auteur vous invite ainsi à considérer les actifs générant des revenus et les passifs ne rapportant rien tout en se dépréciant. Grâce à votre intelligence financière, vous aurez la capacité de créer des actifs et acheter plus tard des produits passifs.

En pratique, vous devriez donc investir dans l’immobilier afin de percevoir des loyers et d’acheter ce que vous désirez comme une belle voiture par exemple. Un investissement immobilier vous permet de posséder un actif qui vous est rentable et vous assure une indépendance financière. N’hésitez pas à consulter un conseiller investissement immobilier pour vous aider à savoir comment bien investir en immobilier.

Réduire ses impôts

En vide ou en meublé, une mise en location d’un bien neuf ou ancien pour faire un investissement permet de réduire ses impôts et d’accroître sa rentabilité. Si vous investissez dans l’immobilier loué vide, les intérêts de l’emprunt et les travaux pourraient être déduits de vos loyers. À condition que la totalité de ces charges soit supérieure aux loyers, un déficit foncier va être déduit des autres revenus imposables tandis que vos impôts seront réduits. Par ailleurs, il y a aussi la loi Denormandie pour un logement ancien rénové, la Loi Pinel destinée à l’immobilier neuf mise en location. Pour pouvoir bénéficier de ces dispositifs, certaines conditions sont à remplir.

Le LMNP ou Loueur en Meublé Non Professionnel propose une imposition de 50 % à partir des recettes locatives. Mis à part de déduire les intérêts de l’emprunt et les travaux réalisés, les charges liées à l’amortissement du logement sont également déduites à l’aide de ce régime. Il est donc possible que les recettes locatives ne soient pas imposées. Avec ce statut, le déficit généré peut être déduit des revenus globaux.

Vous avez un projet de rénovation pour votre maison ?

Nos partenaires peuvent vous aider, demandez votre devis en ligne gratuitement.

Vous aimerez aussi

Réagir à l'article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Formulaire de contact

    Confiez-nous votre projet ou collaborons ensemble.

    Vos informations personnelles

    Suivant

    Sujet de votre demande d'information

    Ce site est protégé par reCAPTCHA, cette fonctionnalité est soumise aux règles de confidentialité et aux conditions d'utilisation de Google.