Vous avez craqué pour ce vieux meuble en bois acheté dans la brocante du coin, mais lorsque vous rentrez chez vous, vous n’avez aucune idée de l’endroit où vous allez le mettre ? Un petit relooking pour lui trouver une place chez vous s’impose ? Tous nos conseils pour lui redonner une seconde vie.

Redonner son aspect d’origine

Quand on vient d’acquérir une belle pièce ou que l’on a hérité du meuble de sa grand-mère, l’envie de le transformer intégralement n’est pas forcément là. Pourquoi ne pas garder le cachet intact du meuble tout en le modernisant un peu ?

Pour les meubles ayant subi les assauts de termites ou autres insectes, une première étape consiste à traiter le bois à l’aide de produits spécialement conçus pour protéger le meuble durablement. Rebouchez également les petits trous à l’aide d’une pâte à bois choisie dans la teinte la plus proche du bois d’origine.

Lorsque le meuble est verni ou teinté, il possède souvent cette couleur marron foncé typique des meubles anciens. Mais l’étape du décapage peut bel et bien réserver de bonnes surprises. Cette phase peut se régler d’un simple coup de ponçage d’abord avec du papier abrasif  à gros grain puis une finition au grain fin, toujours dans le sens des fibres. En revanche, lorsque plusieurs couches de vernis recouvrent le meuble, cela peut nécessiter l’application d’un décapant. C’est un produit à manipuler avec précautions (gants, masque, vêtements longs…), mais très utile pour venir à bout des vernis anciens très récalcitrants.

Si vous souhaitez garder le meuble avec son bois d’origine, non recouvert, il suffira simplement de le protéger avec un vernis incolore. C’est une finition indispensable lorsque le meuble est susceptible de recevoir des éclaboussures, comme une table de salle à manger ou un meuble de salle de bain.

Changer la couleur

Un meuble ancien ne veut pas forcément dire vieillerie. Un simple coup de couleur et vous pouvez vous retrouver avec un meuble dans la tendance déco.

Vous pouvez choisir de repeindre le meuble entièrement ou bien par petites touches avec seulement quelques éléments : le plateau, les pieds de table ou les tiroirs par exemple. L’étape de la peinture vient après celle du ponçage mentionnée plus tôt, et peut nécessiter une couche d’apprêt. Poncez alors le meuble en amont, puis appliquez la couleur en plusieurs couches de peinture.

La tendance est aux couleurs pastels pour les chambres d’enfant et aux teintes plus osées (vert ou bleu) pour la salle à manger. Bon nombre de peintures ont besoin d’un temps de séchage minimum de 6h entre les couches pour un résultats optimal. Une fois la seconde couche sèche, vous pourrez appliquer un vernis mat afin de protéger la peinture des chocs ou des éclaboussures éventuels.

Choisir des accessoires qui font la différence

Parfois, il n’est pas nécessaire de tout changer pour disposer d’un meuble revalorisé. Un seul élément suffit parfois à apporter une touche plus moderne. Changer les poignées peut s’avérer pertinent pour un meuble très ancien. De simples poignées en laiton ou coquilles accordent le meuble dans la tendance industrielle. Les meubles pour chambre d’enfant sont particulièrement propices à la customisation avec du papier peint. Le motif “liberty” se marie, par exemple, très bien avec un vert d’eau. Pour les fauteuils, pensez à remplacer le tissu pour un textile à motifs dans l’air du temps.

[Conseil du pro] Amoureux du vintage, vous avez aussi craqué pour une maison ancienne ? Faites appel à Technitoit pour la rénovation toiture et façade.

Article rédigé par Camille E. en juillet 2019.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

logo tendance-travaux blanc ActualitésÀ proposLexiqueEmploiNous contacter

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?