5 minde lecture
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

La préparation du terrain avant de semer le gazon

green lawn

L’aménagement d’un jardin demande une bonne préparation et ne doit pas se faire au hasard. Il est important de bien préparer le terrain avant d’ajouter la semence dont vous avez besoin. Cela ne devrait pas prendre beaucoup de temps si vous préparez bien l’opération. En tout cas, la préparation du sol permet d’assurer la qualité de pousse de votre gazon.

Commencez par nettoyer le terrain

La première chose à faire pour assurer la préparation du terrain est de le nettoyer efficacement. Vous devrez par exemple couper les herbes hautes qui pousseront sur le terrain. Vous devriez aussi vous débarrasser des cailloux ainsi que des pierres qui peuvent s’y trouver. Cela est aussi valable pour les souches d’arbre qui doit être enlevé correctement. Le nettoyage est aussi le bon moment pour préparer la pose d’un système d’arrosage automatique.

Il faut en outre prévoir un système de drainage si le terrain est encore humide. En tout cas, il vous est conseillé de contacter un spécialiste dès le début du projet pour éviter les mauvaises surprises. Il faut faire attention à bien nettoyer le sol avant de passer au désherbage et obtenir un sol propice pour semer du gazon.

Pensez à bien désherber le terrain

Vous devez à tout prix désherber le sol avant de le labourer. Vous pouvez alors éliminer en premier lieu les mauvaises herbes trop hautes. Vous pouvez utiliser une débroussailleuse pour réaliser cette opération. L’intervention peut en outre se faire à la main dans certaines situations. Cela est particulièrement le cas si vous avez un petit terrain avec peu de mauvaises herbes.

L’utilisation d’un désherbant systémique est outre conseillée pour travailler sur une grande surface avec une forte quantité de mauvaises herbes. Vous avez aussi la possibilité d’utiliser une toile de paillage si vous comptez intervenir quelques mois avant le jour de la semence. Vous pouvez parfaitement intervenir 6 mois à l’avance. La toile ne devrait pas laisser passer la lumière une fois qu’elle est bien installée. Il est possible de tondre les mauvaises herbes si elles ne sont pas très nombreuses.

Amendez ensuite le sol

Amender le terrain vous évitera d’avoir un sol difficile à travailler avant et après la semence. Un terrain trop lourd peut aussi favoriser l’humidité stagnante. Il vous est alors conseillé de l’amender avec du terreau et du compost, mais aussi du sable de rivière. L’opération doit permet aussi de traiter un terrain sableux. Vous pouvez alors vous servir d’une tourbe ou d’un terreau ainsi que de la terre argilo-calcaire.

Utilisez d’un autre côté du fumier et du terreau de feuilles pour maitriser la quantité de calcaire dans le sol. Vous éviterez ainsi de laisser filer l’eau ainsi que les nutriments dans le terrain. Il faudra aussi assurer le contrôle de l’acide qui peut favoriser l’apparition de mousse si elle est trop élevée. Il suffit d’utiliser de la chaux ou de la dolomie pour régler le problème.

Pensez aussi au nivellement

Cette étape consiste principalement à aplanir le terrain une fois qu’il est parfaitement propre. L’opération consiste à éliminer tout ce qui peut retarder et empêcher la germination de vos semences. Vous devez alors vous débarrasser de tous les trous ainsi que les bosses qui peuvent se présenter sur le terrain. Vous enlèverez aussi les dernières traces de racines et de cailloux avec cette intervention.

Il vaut mieux utiliser une griffe pour obtenir le résultat que vous attendez. Cet outil permet même d’émietter les mottes pouvant se présenter sur le sol. N’oubliez pas de tasser la terre après le nivellement. Cela peut se faire par piétinement si le terrain n’est pas assez grand. Vous aurez en outre besoin d’un rouleau dans le cas contraire. L’objectif est d’avoir un sol stable et propice pour l’épanouissement de votre gazon.

Vous pouvez enfin procéder au semis

Il ne reste plus qu’à semer les graines de votre gazon une fois que le sol est parfaitement préparé. Il est plus judicieux d’utiliser un râteau ou un balai à gazon pour cette étape. Cela permet d’assurer le ratissage du terrain tout en le griffant. Vous arriverez aussi à répartir les graines de manière uniforme en utilisant l’un de ces outils.

Vous allez pouvoir tasser légèrement le terrain pour finir la semence. Vous obtiendrez ainsi un sol stable parfaitement stable tout en faisant attention à ne pas laisser vos empreintes. Un rouleau à gazon peut s’avérer efficace dans ce genre de situation. Il faudra ensuite entretenir le gazon régulièrement pour prendre soin de votre pelouse.

Vous avez un projet de rénovation pour votre maison ?

Nos partenaires peuvent vous aider, demandez votre devis en ligne gratuitement.

Vous aimerez aussi

Réagir à l'article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    Formulaire de contact

    Confiez-nous votre projet ou collaborons ensemble.

    Vos informations personnelles

    Suivant

    Sujet de votre demande d'information

    Ce site est protégé par reCAPTCHA, cette fonctionnalité est soumise aux règles de confidentialité et aux conditions d'utilisation de Google.