3 minde lecture

Quels sont les avantages et les inconvénients d’un poêle à granulés ?

fd95d30fe6f288d434adf55a4940ada1.jpg

Lorsque l’on souhaite changer de mode de chauffage, plusieurs solutions se présentent à nous. L’une d’entre elles nous intéresse particulièrement aujourd’hui : le poêle à granulés. Pourquoi est-il séduisant de l’installer chez soi ? Pourquoi tant de foyers l’apprécient à ce point ? A contrario, quels sont les désagréments liés à son utilisation ? Tendance Travaux fait le point avec vous.

Les avantages d’un poêle à granulés

Ce que l’on retient souvent d’un poêle à granulés, c’est que c’est un système qui fonctionne très bien ! En effet, dans la majorité des cas, le rendement d’un poêle du genre se situe entre 85 et 95% ! Par rapport au chauffage électrique, le plus répandu en France, sachez que ce dernier n’est efficace qu’à 38% environ (en comptant l’acheminement de l’électricité). Autre point intéressant : le coût d’utilisation d’un poêle à granulés s’avère particulièrement faible. D’ailleurs, après le bois, il s’agit du mode de chauffage le moins cher du marché… Tout en n’ayant pas les inconvénients d’une cheminée à feu de bois

En effet, un poêle à granulés est entièrement autonome : vous n’avez pas besoin d’ajouter du bois au fur et à mesure de la combustion et encore moins de couper vos bûches, voire de les stocker au fond du jardin (et donc, d’aller les chercher en plein hiver). La seule chose à faire, c’est de vérifier régulièrement qu’il reste des granulés. Enfin, n’oublions pas l’aspect écologique du poêle à granulés. Il s’agit tout simplement du mode de chauffage qui rejette le moins de CO₂ parmi tout ce qui existe actuellement (même si l’électricité est globalement issue du nucléaire en France).

Les inconvénients d’un poêle à granulés

Comme pour chaque mode de chauffage, il existe des inconvénients. Cependant, ceux du poêle à granulés sont assez minimes par rapport aux avantages qu’il apporte. La première chose à savoir, c’est qu’il est nécessaire de réaliser l’entretien du poêle à granulés. En effet, chaque année, un artisan spécialisé doit passer chez vous afin d’effectuer quelques vérifications, un nettoyage complet du poêle, ainsi qu’un ramonage du tuyau d’évacuation. Aussi, vous devrez, de votre côté, retirer les cendres régulièrement (au moins une fois par semaine).

L’entretien n’est pas le seul inconvénient d’un poêle à granulés. En effet, il est important de mentionner que le coût d’achat d’un tel mode de chauffage est relativement élevé. Cependant, ce n’est pas tellement un inconvénient et la raison en est évidente : il existe des aides de l’État mais aussi, et surtout, un retour sur investissement très rentable sur le long terme (surtout par rapport à l’électricité). Enfin, sachez qu’il est nécessaire de raccorder électriquement le poêle à granulés. Ce dernier pouvant être programmé, et surtout, ventilé (pour diffuser la chaleur à travers la maison), comptez environ 40-50 € par an en électricité avec un poêle à granulés standard. 

Vous savez désormais quels sont tous les avantages et les inconvénients du poêle à granulés. En regardant cela de plus près, on se rend vite compte que ce mode de chauffage est particulièrement intéressant si vous devez rénover votre installation de chauffage.

Vous avez un projet de rénovation pour votre maison ?

Nos partenaires peuvent vous aider, demandez votre devis en ligne gratuitement.

Vous aimerez aussi

Réagir à l'article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    Formulaire de contact

    Confiez-nous votre projet ou collaborons ensemble.

    Vos informations personnelles

    Suivant

    Sujet de votre demande d'information

    Ce site est protégé par reCAPTCHA, cette fonctionnalité est soumise aux règles de confidentialité et aux conditions d'utilisation de Google.