5 minde lecture
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

Gaz ou électricité : comment se chauffer de manière économique ?

chauffage économique

Avez-vous déjà entendu parler de la « précarité énergétique » ? De plus en plus de Français sont concernés par ce problème. Il s’agit en vérité de la difficulté à pouvoir se chauffer correctement à cause de revenus insuffisants ou d’un prix énergétique qui augmente constamment. Il a été constaté qu’en 10 ans, le coût du chauffage a augmenté de 20 %. Pour les foyers les plus modestes, le chauffage représente désormais l’un des plus gros postes de dépenses. Voici quelques astuces qui peuvent vous aider à faire baisser la facture pour ne pas avoir de mauvaises surprises lors de la réception de la régulation annuelle et du nouvel échéancier.

Comparer les fournisseurs

Depuis quelques années, le secteur de l’énergie n’est plus détenu par un monopôle. Vous avez tout à fait le droit de choisir votre fournisseur d’électricité ou de gaz en fonction des tarifs en vigueur. N’hésitez pas à comparer les fournisseurs d’énergie en ligne pour faire votre choix. Il vous suffit de remplir un questionnaire rapide : la superficie de votre maison, le nombre de personnes dans le foyer, votre nombre d’appareils électroménagers, etc. En quelques minutes, le comparateur va réaliser des devis chez tous les fournisseurs pour vous proposer le meilleur tarif. Pour faire des économies, il est recommandé de revoir ses contrats tous les ans. Vous êtes libre de résilier chez un fournisseur pour souscrire un nouveau contrat chez un autre si les prix sont plus attractifs.

Programmer sa consommation

Certaines personnes s’étonnent du montant de leur facture d’énergie, mais elles ne chauffent pas d’une manière optimale. En effet, lorsque vous êtes absent de votre domicile, vous pouvez couper votre chauffage. Grâce à un programmateur, vous pouvez gérer à distance votre consommation d’énergie. Vous pouvez remplir un planning pour indiquer les moments où vous êtes absent afin que le chauffage se coupe automatiquement et se rallume avant votre retour. Sachez que l’hiver, il n’est pas normal de pouvoir être en t-shirt et en short chez soi sans avoir froid. Ceci est contraire au respect de l’environnement et va obligatoirement faire grimper votre facture énergétique. Il est conseillé d’avoir une température qui ne dépasse pas les 21 degrés. Si vous avez froid, portez un pull. Votre portefeuille vous remerciera par la suite. Gardez à l’esprit qu’un degré supplémentaire va faire augmenter votre facture de 7 %.

Il faut savoir que toutes les pièces n’ont pas besoin d’être chauffées toute la journée. Dans une chambre, il est recommandé par les autorités de garder une température entre 16 et 19 degrés. Au-delà, vous risquez d’avoir des difficultés à vous endormir. La salle de bain n’a pas non plus besoin d’être chauffée. Vous pouvez ajouter un sèche-serviette ou allumer un chauffage d’appoint lorsque vous partez vous laver. Ne chauffez que vos pièces de vie.

Isoler son habitation

La plupart des surfacturations sont dues à une mauvaise isolation du logement. Si les murs sont frais l’hiver ou qu’il fait excessivement chaud chez vous l’été, il y a de fortes chances pour que votre maison soit mal isolée. Il en est de même si vous sentez le vent passer à travers vos fenêtres. Cela signifie que le chauffage va partir vers l’extérieur lorsqu’il sera allumé. Vous allez donc devoir augmenter votre consommation en gaz ou en électricité pour sentir un minimum de chaleur. Aujourd’hui, le gouvernement cherche à lutter contre les passoires énergétiques grâce au dispositif Ma Prime Renov. Vous pouvez remplir un dossier directement en ligne pour savoir si vous êtes éligible à cette prime pour pouvoir faire des travaux de rénovation chez vous.

Entretenir son installation

Une chaudière et des radiateurs mal entretenus vont avoir tendance à surconsommer. Avant chaque hiver, il est donc conseillé de faire venir un chauffagiste pour entretenir l’installation. Vous devez aussi penser à dépoussiérer régulièrement votre tuyauterie et vos radiateurs au moins une fois par mois surtout lorsque le chauffage fonctionne régulièrement.

De même, plusieurs fois par an, purgez vos radiateurs. En tant que particulier, vous pouvez tout à fait le faire vous-même. Il vous suffit de vous munir d’un tournevis pour ouvrir le radiateur et de laisser l’air s’échapper jusqu’à ce qu’une goutte d’eau tombe. Commencez toujours par le radiateur le plus éloigné de la chaudière.

Ces petits gestes ne prennent généralement que quelques minutes, mais peuvent vous faire gagner des dizaines d’euros sur la facture finale.

Aérer tous les jours

Contrairement à ce que l’on peut penser, aérer ne va pas rendre votre logement plus frais. Au contraire, ce geste peut vous aider à rester en bonne santé, à garder un air pur et à faire des économies de chauffage. En effet, si vous n’aérez pas, l’humidité va envahir votre logement. À cause de l’ambiance humide, vous ne sentirez plus la chaleur qui sort de vos radiateurs et vous allez naturellement augmenter la température. En aérant, l’air va devenir plus sec et vous n’aurez pas besoin de faire travailler davantage votre chaudière. Au moins deux fois par jour, pensez donc à couper votre chauffage et à ouvrir les fenêtres pendant au moins 10 minutes. Rassurez-vous, pendant ce court laps de temps, les murs n’ont pas le temps de se refroidir. Dès que vous allez refermer les fenêtres, vous retrouverez votre température habituelle.

Vous avez un projet de rénovation pour votre maison ?

Nos partenaires peuvent vous aider, demandez votre devis en ligne gratuitement.

Vous aimerez aussi

Réagir à l'article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Formulaire de contact

    Confiez-nous votre projet ou collaborons ensemble.

    Vos informations personnelles

    Suivant

    Sujet de votre demande d'information

    Ce site est protégé par reCAPTCHA, cette fonctionnalité est soumise aux règles de confidentialité et aux conditions d'utilisation de Google.