4 minde lecture
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

Comment financer des travaux ?

fb3ce4d0c9b40ba56540484f2a17c9c9.jpg

Vous avez le projet d’effectuer des travaux chez vous : Cuisine, piscine, isolation, fenêtres, embellissement, extensions… Malheureusement, tout le monde ne dispose pas d’un budget disponible pour les financer intégralement. C’est pour cette raison que la plupart des foyers font appel à des organismes de financement pour débloquer les fonds nécessaires. Nous allons voir qu’il existe un certain nombre de solutions en fonction du type de travaux que l’on souhaite réaliser.

Obtenir un crédit auprès d’un organisme de financement

La manière la plus simple de financer des travaux chez soi quand on n’a pas le budget disponible tout de suite, c’est de demander un prêt de travaux auprès d’un organisme de financement. Il s’agit d’un prêt affecté dont les fonds sont déblocables sur facture. D’autres prêts à la consommation peuvent être utilisés pour financer des travaux et les fonds pourront être utilisés sans avoir besoin de justification.

Comment augmenter sa capacité d’emprunt ? 

Aujourd’hui, pour réussir à trouver un prêt de travaux plus facilement, il est conseillé d’optimiser sa capacité d’emprunt. Pour cela, il faut trouver le moyen d’augmenter son reste à vivre. L’une des solutions qui s’offrent aux emprunteurs, c’est de baisser les mensualités de ses autres prêts en faisant appel à un organisme de regroupement de crédits. Le principe est simple, un organisme rachète l’ensemble de vos crédits afin d’étaler les échéances sur une durée plus importante. Non seulement cela permet de simplifier la gestion de ses comptes en regroupant toutes ses échéances sur une seule ligne de crédit, mais cela permet également de réduire ses charges mensuelles pour augmenter sa capacité d’emprunt.

L’éco-prêt à taux 0

L’éco-PTZ est un prêt qui a été mis en place par la loi afin d’aider des particuliers à financer des travaux visant à améliorer les performances énergétiques de leur habitat. Pour commencer, il peut financer des travaux d’isolation, des installations d’équipement, des travaux d’amélioration des performances énergétiques en général, ou la réhabilitation d’un système d’assainissement non collectif. Jusqu’au 31 décembre 2023, il sera possible de demander deux PTZ pour un même logement (éco-PTZ et éco-PTZ complémentaire).

Obtenir des aides à la rénovation de l’habitat

Toujours dans le cadre du dispositif législatif mis en place pour inciter les particuliers à investir dans les travaux de rénovation de l’habitat, certaines aides ont été mises en place. Elles concernent des travaux spécifiques qui permettent d’améliorer l’isolation d’une maison, d’un appartement, ou d’augmenter les performances énergétiques d’un logement. D’abord, il existe des aides de l’ANAH (agence nationale de l’amélioration de l’habitat), qui permettra de financer des travaux visant à améliorer le confort et les performances d’un logement. Ensuite, le certificat d’économie d’énergie. Enfin, il est possible d’obtenir des aides de la part des collectivités territoriales. Pour cela, n’hésitez pas à consulter un représentant de votre région, de votre département ou bien à vous adresser à votre mairie afin de connaitre les différents dispositifs qui existent. Ils varient en effet en fonction des territoires.

Les travaux d’amélioration de l’habitat permettent de rendre son logement plus confortable et d’économiser de l’énergie. C’est donc un investissement très rentable, surtout si l’on arrive à les financer plus facilement.

Vous avez un projet de rénovation pour votre maison ?

Nos partenaires peuvent vous aider, demandez votre devis en ligne gratuitement.

Vous aimerez aussi

Réagir à l'article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    Formulaire de contact

    Confiez-nous votre projet ou collaborons ensemble.

    Vos informations personnelles

    Suivant

    Sujet de votre demande d'information

    Ce site est protégé par reCAPTCHA, cette fonctionnalité est soumise aux règles de confidentialité et aux conditions d'utilisation de Google.