5 minde lecture
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

5 conseils pour éviter la déperdition de chaleur dans la chambre

déperdition chaleur chambre

Le confort thermique d’une maison est essentiel pour le bien-être de tous ses habitants. Il est donc important d’éviter toute forme de déperdition de chaleur pour assurer ce confort. Ces pertes thermiques impactent négativement la facture d’électricité, ce qui ne permet pas au ménage de faire des économies. Ces quelques conseils vont vous permettre de contourner la déperdition de chaleur dans la chambre.

Réaliser un bilan thermique de la chambre

Une chambre avec une température ambiante offre toujours un meilleur confort. C’est l’une des conditions nécessaires pour parfaire la qualité du sommeil. Pour savoir si une pièce est victime d’une perte de chaleur, il convient d’établir un bilan thermique. Les déperditions thermiques sont les échanges d’air entre l’intérieur et l’extérieur de la chambre.

L’établissement de ce bilan permet de connaître la performance thermique d’une pièce. Grâce à ces résultats, vous serez informé de l’état de la chambre et d’y apporter les améliorations requises. Ces travaux de rénovation concernent surtout l’isolation. Pour faire le bilan thermique d’une maison ou d’une chambre en particulier, l’idéal est de faire appel à un thermicien qualifié. Il saura mener avec efficacité les travaux nécessaires pour évaluer la performance thermique du bâtiment.

Réviser l’état des menuiseries

Les menuiseries jouent un rôle important pour le confort du logement. 10 à 15 % des pertes thermiques proviennent des portes, fenêtres et baies vitrées. Une chambre mal isolée est facile à identifier à cause du changement de température à l’intérieur par rapport à l’extérieur. Ainsi, les menuiseries en mauvais état sont source de perte de chaleur. Il faut alors les entretenir et choisir des matériaux isolants performants.

Les fenêtres double ou triple vitrage sont parfaites pour isoler une chambre, surtout dans les régions froides. Les portes à multiples vitrages sont aussi conçues spécialement pour apporter une isolation renforcée. La menuiserie en bois est également un très bon choix en termes d’isolation. Le bois est un matériau qui ne conduit pas la chaleur ; au contraire, il est assez chaleureux.

Corriger la ventilation du bâtiment

Dans le but d’avoir un air sain circulant dans un bâtiment, il est indispensable d’avoir une ventilation performante. En ouvrant de temps en temps vos fenêtres, l’air s’échappe facilement, mais le froid entre également. Il vous faut alors une ventilation mécanique contrôlée qui extrait l’air humide de manière très efficace. Elle permet de renouveler l’air à l’intérieur en permanence tant qu’elle est allumée. Il est à noter que la chaleur circule en même temps que l’air.

En effet, une VMC en mauvais état peut être à l’origine d’une déperdition thermique. Elle peut occasionner une fuite d’air chaud ce qui diminue considérablement la chaleur à l’intérieur de la pièce. Dans ce cas, la solution c’est d’opter pour une VMC double flux. Elle évacue l’air pollué en intérieur et apporte de l’air pur venant de l’extérieur. C’est un système qui permet de renouveler l’air sans pour autant laisser partir la chaleur.

Vérifier l’isolation du toit

Les déperditions thermiques se situent en grande partie au niveau de la toiture. Pour l’identifier, des courants d’air peuvent provenir du toit causant des moisissures et des tâches sur les murs. C’est un signe que la chaleur s’échappe en raison de l’isolation en mauvais état du toit. Il faut alors rénover l’isolation de votre toit avec des solutions bien adaptées.

L’isolation par l’extérieur est très pratique pour isoler le toit. Elle consiste à installer des isolants sous les ardoises ou sous les tuiles. La toiture comporte également des combles perdus. Ces derniers nécessitent d’être isolés pour éviter les pertes de chaleur dans une chambre. L’isolation par soufflage est la meilleure solution pour isoler vos combles aménagés.

Assurer une bonne isolation des murs

Les murs mal isolés génèrent également des déperditions de chaleur surtout dans une chambre. L’isolation des murs peut être de l’extérieur ou de l’intérieur. Pour donner plus de performance thermique à votre maison, encore une fois, c’est l’isolation thermique par extérieur qui est recommandée. En effet, elle permet de mettre en place une enveloppe calorifuge à votre logement, tout en réduisant les ponts thermiques. Ce qui n’est pas du tout faisable avec une isolation thermique par l’intérieur.

Par ailleurs, peu importe la technique d’isolation que vous choisissez pour vos murs, l’essentiel est de savoir limiter les ponts thermiques. Toutefois, cela ne signifie pas pour autant que vous ne devez pas privilégier la circulation de l’air.

Vous avez un projet de rénovation pour votre maison ?

Nos partenaires peuvent vous aider, demandez votre devis en ligne gratuitement.

Vous aimerez aussi

Réagir à l'article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    Formulaire de contact

    Confiez-nous votre projet ou collaborons ensemble.

    Vos informations personnelles

    Suivant

    Sujet de votre demande d'information

    Ce site est protégé par reCAPTCHA, cette fonctionnalité est soumise aux règles de confidentialité et aux conditions d'utilisation de Google.