Fabrication des ardoises

Aujourd’hui encore, la toiture est le premier élément de protection de votre habitation. Pendant des millénaires, l’Homme a cherché de multiples solutions pour se protéger sous un toit parfaitement étanche. Les recherches de nos ancêtres servent toujours de base à nos constructions récentes !

De la peau de bête à la couverture moderne

Déjà durant la Préhistoire, l’Homme se protégeait grâce à des peaux de bêtes. Il confectionnait ainsi des couvertures de fortune en utilisant les matériaux naturels à sa disposition. Le chaume, la paille ou le bois servaient alors à s’abriter. La plus ancienne toiture répertoriée jusqu’à présent date de plus de 40 000 ans en Sibérie : une peau de mammouth recouvrait une hutte.

Peu à peu, la couverture s’est modernisée et les Hommes se sont adaptés. Par exemple, les Romains ont travaillé d’arrache-pied pour faire de nouvelles découvertes. On leur doit les premières techniques de fabrication de briques, d’ardoises et de tuiles. Mais ces matériaux étaient complexes à réaliser puisqu’ils nécessitent une cuisson dans des fours spécifiques. Ils ont peu à peu été oubliés après la chute de l’Empire romain.

Au cours du Moyen-âge, les toitures en paille et en bois ont favorisé les risques d’incendies destructeurs et meurtriers. Les toitures plates ont alors peu à peu fait leur apparition.

Des spécificités régionales

Au fur et à mesure des époques, les modes de vie ont évolué et l’Homme est devenu plus sédentaire, favorisant ainsi le développement de différents types de couverture, selon les régions.

Dans le Nord, l’Ouest et le Centre de la France, l’exploitation de blocs de schiste ardoisiers dans les mines a permis de couvrir les maisons d’ardoises naturelles, réputées pour leur solidité.

PHOTO ARDOISIERES

D’autres régions françaises ont plébiscité les tuiles en terre cuites ou en béton. Leur forme varie alors selon la zone géographique. On parle de tuiles canal dans le Sud de la France, façonnées à l’origine sur la cuisse d’une femme. Dans l’Est, elles seront plutôt plates et au bord inférieur arrondi. En Bourgogne, à l’instar des hospices de Beaune, les tuiles plates peuvent être vernies de couleur. Il existe même des tuiles en bois, appelées « tavaillons » que l’on retrouve dans les régions montagneuses comme les Pyrénées, le Jura ou les Alpes.

Quelles que soient les techniques et les matériaux utilisés, la toiture se doit d’être parfaitement étanche pour assurer son rôle de protection de l’habitation. Elle doit donc être entretenue régulièrement.

[Focus] Avant de modifier votre couverture, renseignez-vous auprès de votre mairie pour connaître le Plan Local d’Urbanisme qui peut vous obliger à respecter certains types de toiture.

[Conseil du pro] Lorsque votre toiture est ancienne, elle peut se fragiliser à cause des intempéries, de l’apparition de mousse, de lichens et de noirs de pollution. Il est recommandé de la rénover tous les 10 ans pour une rénovation complète, avec l’application d‘un hydrofuge. Faites donc appel à un professionnel pour protéger durablement votre maison.

Article rédigé par Marie Dubuc en avril 2018.

Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

logo tendance-travaux blanc ActualitésÀ proposLexiqueEmploiNous contacter

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?