8 minde lecture

Les dangers d’une forte humidité et comment les combattre

image combattre humidite dangers comment forte

L’humidité peut faire de gros dégâts dans un logement. Que ce soit sur le bâti ou sur la qualité de l’air. Qu’elle soit due à de la condensation, à des infiltrations, à des remontées capillaires ou encore à une fuite, l’humidité doit être prise au sérieux dans une maison. L’inconfort, les mauvaises odeurs et la moisissure pourraient vite rendre l’habitation insalubre. Alors, comment reconnaître un problème d’humidité et le traiter avant qu’il ne soit trop tard ?

Comment se caractérise une forte humidité ?

L’humidité excessive dans une maison ne tarde pas à se faire remarquer, car elle affecte considérablement le bâtiment. Lorsqu’un logement subit une augmentation anormale du taux d’humidité, il présente les signes suivants, qui doivent entraîner une réaction rapide pour enrayer le problème :

  • le décollement de la peinture des murs de l’appartement ou de la maison,
  • la présence d’auréoles et de tâches sur les murs,
  • la présence de lichens, de champignons et de mousses,
  • la présence de rouille sur les objets en métal,
  • la présence d’odeurs de moisissures.

En dehors de ces signes, vous pouvez aussi constater que les joints commencent à se désagréger progressivement. À un niveau plus avancé d’humidité, vous remarquerez également dans certains cas un gonflement du bois des menuiseries du logement.

La présence d’une forte humidité dans un logement peut être due au défaut d’évacuation de la vapeur produite à l’intérieur, à cause d’une ventilation déficiente. Elle peut aussi être causée par une remontée de liquide depuis le sol ou la cave, qui s’infiltre par capillarité dans les murs et affecte la maison. Enfin, une fuite d’eau non détectée dans le système de plomberie, même minime peut faire de gros dégâts sur long terme.

Il peut aussi s’agir d’une infiltration de liquide depuis l’intérieur, à travers un ou plusieurs murs de la maison. Quelle que soit l’origine de cette forte humidité, il est nécessaire d’agir aussitôt pour empêcher l’évolution des différents signes détectés.

image combattre humidite dangers

Les solutions pour lutter contre une humidité élevée

Un taux d’humidité trop élevé dans votre maison peut entraîner des conséquences néfastes, non seulement sur la construction, mais aussi sur la santé des habitants. Par conséquent, lorsque la mesure de l’hygrométrie donne un résultat supérieur à la normale, il faut réagir automatiquement. Il s’agira de mettre en œuvre certaines solutions rapides et efficaces pour corriger ce problème avant qu’il ne produise des conséquences graves.

Renforcez l’étanchéité des murs extérieurs

La forte humidité étant parfois due à une infiltration d’eau de l’extérieur vers l’intérieur, vous devez veiller à l’étanchéité des murs de votre maison. En effet, lorsque ces derniers sont anormalement perméables à l’eau, il faut les renforcer pour empêcher celle-ci de les imprégner. Pour cette raison, la première étape consiste à obtenir un devis pour un traitement de l’humidité des murs en faisant appel à un professionnel.

Une fois les failles identifiées dans le mur, le professionnel en rénovation procédera à leur correction en fonction du problème identifié. Parfois, il peut s’agir d’y ajouter une couche d’enduit imperméable pour empêcher l’eau de s’infiltrer de l’extérieur vers l’intérieur. D’autres fois, une réfection complète sera nécessaire si le mur a atteint un état d’endommagement trop avancé. Quel que soit le problème identifié, une entreprise professionnelle en rénovation et en traitement de l’humidité saura vous aider à trouver les solutions pour le corriger.

Aérez l’intérieur de votre logement

Les problèmes d’humidité peuvent aussi s’installer à cause d’un manque d’aération à l’intérieur de votre logement. En effet, lorsque l’air ne circule pas normalement, l’humidité produite par le métabolisme humain, les douches, et la cuisine, ne peut pas être évacuée. Par conséquent, elle s’accumule à l’intérieur du logement et commence alors à apparaître les signes d’une forte humidité.
Particulièrement en hiver, de la condensation va se former sur les parties les plus froides de l’habitat comme les vitres, mais aussi les angles de plafond par exemple. Un logement mal isolé et mal chauffé est donc particulièrement sujet à ce type de désagrément.

Lorsque le manque d’aération est identifié comme la cause d’humidité élevée, il vous suffit de mettre en place une routine d’aération pour régler le problème. Il s’agira de commencer par ouvrir les fenêtres de votre logement pendant 5 à 10 minutes par jour, pour permettre le renouvellement de l’air ambiant. Cette habitude doit être développée, surtout dans les pièces comme la cuisine et la salle de bain parce qu’elles sont les plus sujettes à l’humidité.
Mais le mieux est encore de faire installer une VMC dont le rôle est précisément de réguler le taux d’humidité de l’air intérieur.

Utilisez des absorbeurs d’humidité

Les absorbeurs d’humidité peuvent vous être d’une grande utilité, surtout lorsque vous ne disposez pas encore des ressources pour corriger le problème à la base. Les absorbeurs d’eau que vous pouvez trouver dans le commerce sont encore appelés cristaux d’hydrophile et doivent être installés dans chaque pièce de l’appartement. À défaut de les acheter, vous pouvez aussi créer vos propres absorbeurs d’humidité à domicile. L’une des méthodes les plus efficaces, c’est le charbon de bois, un matériau poreux dont la capacité d’absorption est prouvée et attestée.

Comment mesurer le taux d’humidité dans votre maison ?

Le taux d’humidité d’une maison se mesure à l’aide d’un hygromètre, un appareil spécialement conçu pour évaluer la quantité d’eau dans l’air ambiant. Il s’agit d’un très petit appareil que vous pouvez facilement déplacer d’une pièce à l’autre de votre appartement. L’utilisation de l’hygromètre est facile : il suffit de le déplacer dans une pièce pour qu’il mesure le niveau d’humidité de cette dernière en quelques minutes.

Toutefois, il faut noter que le taux d’humidité (hygrométrie) varie en fonction de certains facteurs tels que la lessive, la douche, etc. Par conséquent, pour obtenir des valeurs réelles, il faut de préférence attendre quelques heures après la fin d’une activité productrice d’humidité. Il est également recommandé de ne pas placer l’hygromètre dans un endroit pouvant être influencé par une ouverture vers l’extérieur, un chauffage, ou une cheminée. Selon les spécialistes, le taux normal d’humidité dans une pièce doit varier entre 40 et 60 %, quelle que soit l’activité qui y est pratiquée.

En complément de l’hygromètre, vous pouvez aussi mesurer le taux d’humidité d’un logement à l’aide d’un humidimètre. Cet appareil sert quant à lui à mesurer le taux d’humidité d’un matériau poreux comme le bois, la brique, le béton, etc. Il est conçu sous forme d’un petit boîtier doté d’électrodes que vous devez mettre en contact avec le matériau.

Une fois l’électrode connectée, l’humidimètre décèle la présence d’eau dans le matériau concerné en identifiant les modifications de ses propriétés physico-chimiques. Toutefois, même si l’humidimètre peut être facilement manipulé par un particulier, l’interprétation de ses données nécessite l’intervention d’un professionnel. Pour cette raison, il est recommandé de faire appel à un expert en détection d’humidité pour effectuer un diagnostic.

En résumé, la mesure du taux d’humidité d’une maison nécessite l’utilisation d’un hygromètre et d’un humidimètre, qui fonctionnent de façon complémentaire. Tandis que l’hygromètre vous donnera des informations sur le pourcentage d’eau dans l’air ambiant, l’humidimètre vous permettra d’évaluer combien l’humidité a affecté vos matériaux.

Les effets d’une forte humidité sur votre maison et votre santé

Si l’humidité excessive doit être rigoureusement combattue, c’est parce qu’elle présente des effets néfastes sur le logement et la santé de ses occupants.

Les effets d’une forte humidité sur la maison

La forte humidité représente un véritable danger pour la maison parce qu’elle peut en abîmer le bâti et provoquer sa destruction prématurée. Elle fragilise en effet la structure de l’habitation et la rend donc plus vulnérable aux effets du vieillissement. Les peintures, enduits, papiers peints, puis le plâtre et le bois sont les premiers matériaux à se déformer et se tacher, voire se désagréger sous l’effet de l’eau. Les planchers et parquets peuvent aussi être lourdement affectés.

Les effets d’une forte humidité sur la santé

Plusieurs maladies peuvent être causées par l’augmentation anormale du taux d’humidité à l’intérieur d’un logement. Elles peuvent se présenter sous la forme de pathologies respiratoires telles que l’asthme ou la bronchite. Elles peuvent aussi prendre la forme de pathologies oculaires comme une conjonctivite, ou une irritation chronique des yeux. La forte humidité peut aussi causer des troubles musculaires (arthrose, rhumatisme …), des saignements du nez, des maladies auriculaires, ou encore des allergies.
C’est principalement la présence de spores de moisissures qui provoque ces réactions.

Les statistiques démontrent qu’à cause de leur faible système immunitaire, les enfants sont les personnes les plus exposées à ces différents risques de maladies. Leur présence dans une maison sujette à une forte humidité doit donc faire redoubler de vitesse pour corriger le problème, afin de les protéger.

Vous avez un projet de rénovation pour votre maison ?

Nos partenaires peuvent vous aider, demandez votre devis en ligne gratuitement.

Vous aimerez aussi

Réagir à l'article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    Formulaire de contact

    Confiez-nous votre projet ou collaborons ensemble.

    Vos informations personnelles

    Suivant

    Sujet de votre demande d'information

    Ce site est protégé par reCAPTCHA, cette fonctionnalité est soumise aux règles de confidentialité et aux conditions d'utilisation de Google.