Vous avez décidé de modifier l’architecture intérieure de votre maison en ouvrant une pièce ? La cuisine ouverte, très tendance en ce moment, est souvent plébiscitée par les acheteurs. Mais parfois l’habitation ne se présente pas comme on le voudrait et l’ouverture reste à créer complètement. Voici quelques conseils pour parvenir à bien mener cette opération, de la préparation du chantier aux finitions.

Pourquoi changer une cloison ?

Une cloison permet de séparer les différentes pièces de la maison selon leur fonction. Aujourd’hui, les propriétaires ou futurs acheteurs privilégient des espaces décloisonnés et lumineux afin de profiter d’un grand espace de vie. Vouloir ouvrir sa cuisine sur son salon pour bénéficier de plus de moments ensemble en famille devient monnaie courante.   

Généralement épaisse de 5 à 10 cm, il est possible de modifier la cloison assez aisément cette lorsqu’elle n’est pas utile pour supporter la structure de la maison. Attention cependant à bien identifier la nature de la cloison ! Contrairement à un mur porteur, une cloison sonne creux. Toutefois, dans certaines maisons anciennes, une cloison peut devenir semi-porteuse par le temps. Pour ne prendre aucun risque, faites appel à un bureau technique ou à un professionnel du bâtiment qui pourra vous aiguiller sur les opérations à mener.  

Comment modifier ou abattre une cloison ?

Les précautions à prendre :

Plusieurs mesures de précautions sont à appliquer pour gérer convenablement des travaux de cet ampleur. En effet, le fait d’abattre ou de modifier une cloison n’est pas anodin. Plusieurs éléments sont à prendre en compte pour ne pas risquer d’endommager gravement les installations de votre habitation. Commencez d’abord par identifier la présence de tuyaux d’eau ou les réseaux électriques qui pourraient se trouver dans la cloison. Pour cela, rien de plus simple : regardez s’il y a des interrupteurs, des prises, des fils électriques ou bien aidez-vous d’un détecteur de métaux. Une fois que vous avez géré l’installation électrique, vous pouvez vous atteler à la préparation du chantier. Veillez à :

  • enlever tous les meubles situés dans la zone concernée
  • protéger le sol avec une bâche et calfeutrer les endroits pouvant être exposés à la poussière
  • coupe l’eau, le gaz et l’électricité
  • enfiler une combinaison de protection, mettre un casque et des lunettes de protection

Vous devrez adapter vos outils suivant la nature de la cloison. Pour des cloisons en briques, vous aurez besoin d’une scie sabre. Une scie égoïne est à privilégier dans le cadre d’une cloison en plâtre et plaques de plâtre. Pour finir l’opération avec un peu plus de précisions, l’usage de la massette ou du burin est préconisé.

Modifier une cloison

Si vous désirez créer une ouverture dans une cloison (passe plat ou passage de porte), vous pouvez commencer par prendre les cotes correspondantes. Une fois les mesures déterminées, vous pouvez procéder au tracé sur la cloison même. N’hésitez pas à vous aider d’un niveau à bulle. Une cloison qui est devenue semi-porteuse peut nécessiter un étayage par la pose d’un linteau qui viendra soutenir la structure à la place de la cloison.

Procédez ensuite à la découpe, de préférence de bas en haut afin de faciliter la chute des gravats. Pour terminer l’opération, fixez des baguettes de finitions sur les bord découpés afin de constituer un cadre qui vient habiller l’ensemble.

Abattre la cloison

L’abattage de la cloison réclame un peu plus de temps et de patience. Vous pouvez commencer la démolition à l’aide d’une masse ou d’une scie. Les finitions se font grâce à une massette ou un burin pour plus de précisions. Lorsque la majorité de l’abattage est effectué, procédez au rattrapage au sol et au plafond : la différence de niveaux doit être égalisée, parfois simplement grâce à un coup de ponçage. Au plafond, terminez par un raccord d’enduit puis de peinture. Au sol, installez une barre de seuil pour camoufler la différence entre deux paliers ou deux revêtements de sols.

À ce stade, vous avez fait le plus dur ! Il ne vous reste plus qu’à évacuer les gravats et nettoyer le chantier !

[Conseil du pro] Pour vos travaux de rénovation et notamment la finition plaques de plâtre : faites appel à un professionnel !

Article rédigé par Camille Esneault en avril 2019.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

logo tendance-travaux blanc ActualitésÀ proposLexiqueEmploiNous contacter

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?