3 minde lecture
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

Se protéger des moustiques avec le parefeuille

se protéger des moustiques avec le parefeuille

Après un hiver doux et des températures inhabituellement hautes, la question de la prolifération des moustiques se pose aujourd’hui. Déjà présents dans 53 départements en France selon Vigilance-moustiques, la saison des moustiques est bel et bien d’actualité. Une autre menace est d’autant plus préoccupante : le moustique tigre. Quelles sont les précautions à prendre ?

Comment se développe le moustique ?

Le moustique se développe très rapidement, grâce à sa faculté de reproduction importante. En effet, une femelle vient pondre à la surface de l’eau des œufs groupés par nombre de 50 à 200 ! Ne nécessitant que deux semaines en été pour se développer jusqu’à l’état de moustique adulte, on peut vite imaginer la facilité avec laquelle cette espèce croît.

Le moustique se plaît le plus souvent dans les eaux pluviales stagnantes et les eaux calmes, qui représentent un endroit idéal pour pondre.

Le moustique tigre ou aedes albopictus, se reproduit de la même manière, essentiellement en zone urbaine. Il possède une grande capacité d’adaptation à de nombreux environnements, ce qui pose aujourd’hui problème en raison de son expansion. Pouvant être vecteur de diverses maladies telles que la dengue, le chikungunya ou le zika, il représente une menace sérieuse.

https://lh3.googleusercontent.com/zIbTPRXePpLmKBJMCEziiSCBdB29yTt0kzam1Lm1RCAAR-itBj_Xg-TpWELxRETquipmWPHmwh-4tfiJJj4k3lCeXoEpFgSQZYDxo9M4h9DYXDkv5zMYT5mo4fSfAGmL6GpAuZsC
Carte du moustique tigre 2019

Pourquoi opter pour le parefeuille ?

Le parefeuille est un élément indispensable pour vos gouttières. Ce n’est pas seulement esthétique, mais aussi pratique.

À l’arrivée de l’automne ou lors de grandes bourrasques de vent, les feuilles, épines et autres végétaux viennent s’installer dans vos gouttières. Ils forment un amas compact qui retient l’eau en cas de pluie. L’eau s’écoule ainsi moins bien, faisant alors un parfait terrain de reproduction pour les moustiques. Pour remédier à cela, l’utilisation du parefeuille pour les gouttières est idéal. Constitué d’une plaque perforée, il vient empêcher les feuilles de pénétrer l’intérieur de la gouttière et ainsi limiter la stagnation de l’eau. L’amélioration de l’évacuation des eaux pluviales est une astuce nécessaire afin d’éviter une invasion des moustiques, et plus particulièrement du moustique tigre.

Les gestes complémentaires

En dehors de l’équipement de vos gouttières, la précaution la plus essentielle demeure l’élimination de toute source d’eau stagnante. Si vous disposez d’un réservoir d’eau de pluie, couvrez-le d’une moustiquaire, afin d’en limiter l’accès aux moustiques. Si vous avez un bassin d’agrément, il est recommandé d’y mettre des poissons qui mangeront les larves de moustiques. Enfin, jetez un œil sous vos lames de terrasse en bois, des flaques d’eau peuvent y subsister après la pluie.  

[Conseil du pro] Pour choisir un équipement adapté à vos gouttière, faites appel à Technitoit.

Article rédigé par C. Esneault en juin 2019.

Vous avez un projet de rénovation pour votre maison ?

Nos partenaires peuvent vous aider, demandez votre devis en ligne gratuitement.

Vous aimerez aussi

Réagir à l'article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Formulaire de contact

    Confiez-nous votre projet ou collaborons ensemble.

    Vos informations personnelles

    Suivant

    Sujet de votre demande d'information

    Ce site est protégé par reCAPTCHA, cette fonctionnalité est soumise aux règles de confidentialité et aux conditions d'utilisation de Google.