Les travaux pour valoriser sa maison

Vous êtes propriétaire depuis de nombreuses années et vous souhaitez valoriser votre maison en pensant à une éventuelle revente ? De nombreux travaux peuvent être envisagés pour attirer les futurs acheteurs et donner plus de valeur à votre habitation. Détaillons les points à étudier.

La performance énergétique

En cas de vente, vous devrez fournir à l’acquéreur un diagnostic de performance énergétique obligatoire. Selon une étude du Conseil Supérieur du Notariat et de la Chambre des Notaires de Paris de fin 2017, un logement très énergivore pourra perdre jusqu’à 17% de sa valeur. La performance énergétique de votre maison est donc primordiale. Cette enquête démontre également qu’un passage à la catégorie énergétique supérieure pourra augmenter le prix de vente d’une habitation de 5% en moyenne. Il peut donc s’avérer nécessaire de revoir l’isolation de votre habitation, surtout si celle-ci est ancienne. Intéressez-vous aussi aux ouvertures : fenêtres et portes.

Enfin, un système de chauffage très coûteux et vieillissant peut être également un frein à la vente, car il nécessitera des frais de remplacement importants pour le futur acheteur. L’autoconsommation solaire peut être une bonne solution pour réaliser des économies. Couplez une installation de panneaux solaires à un système de chauffage avec récupération de l’air chaud pour faire baisser la facture énergétique, tout en valorisant votre maison.

L’aspect extérieur

Lorsqu’un futur acquéreur découvre votre habitation, il verra en premier lieu l’aspect extérieur de celle-ci. Toiture, façade et jardin sont donc à bichonner. Étudiez aussi les possibilités de démoussage de la toiture si celle-ci est ancienne et présente des traces de mousse et lichens. Pensez également à la rénovation de la façade si elle est comporte des micro-fissures, des traces d’humidité et de mousse. Vous donnerez alors un coup de jeune à votre maison, qui plaira d’autant plus à de futurs acquéreurs soucieux de ne pas réaliser de travaux.

Les normes en vigueur

Lors d’une vente immobilière, le propriétaire est tenu de réaliser plusieurs diagnostics obligatoires en complément de la mesure de performance énergétique. Les installations électrique et au gaz doivent ainsi être vérifiées, tout comme le système d’assainissement individuel et la présence ou non de plomb et de termites.

En cas de non-conformité, il n’est pas impératif de réaliser des travaux. Mais ces éléments pourront faire l’objet d’une négociation accrue du prix par les acheteurs potentiels.

L’électricité et la plomberie

L’électricité et la plomberie sont d’ailleurs des points de rénovation à bien étudier car leur coût peut rapidement devenir très important pour un futur acquéreur. Sans forcément rénover l’intégralité du système électrique ou des tuyauteries, pensez qu’il peut être utile d’investir dans un tableau électrique plus récent. Prévoyez également le passage de câbles pour de futurs agrandissements dans les combles, par exemple.

Côté plomberie, penchez-vous en priorité sur la suppression des éventuelles fuites et l’isolation thermique des tuyauteries, qui vous permettront par la même occasion de faire des économies.

L’assainissement

Lorsque la maison n’est pas raccordée à un système d’assainissement collectif (c’est-à-dire au tout à l’égout), elle doit disposer d’une installation spécifique. En cas de vente, le propriétaire doit fournir à l’acquéreur un diagnostic de cette installation. En cas de non-conformité, le futur acheteur disposera d’un délai de 1 an pour réaliser les travaux nécessaires à la mise en conformité.

Une habitation disposant d’un système d’assainissement non collectif récent et aux normes en vigueur est donc un point très positif pour sa revente. Cela aura forcément un impact sur son prix.

L’aménagement intérieur

Certains futurs acquéreurs aiment pouvoir réaliser eux-mêmes des travaux d’aménagement des combles, pour organiser l’espace comme ils le souhaitant. D’autres vont préférer acheter une maison clé en main, qu’ils pourront habiter immédiatement, sans travaux. Dans les deux cas, il peut s’avérer utile pour le propriétaire vendeur d’anticiper un aménagement en préparant l’isolation des combles.

Pensez également aux pièces d’eau comme les salles de bain ou la cuisine. Lorsqu’elles sont vieillissantes, elles dégagent une image qui ne va pas rassurer le futur acheteur. Il y verra rapidement une source de dépenses supplémentaires ou un nouveau levier de négociation du prix de la maison.

Enfin, un simple coup de peinture blanche dans les pièces aux murs défraîchis valorisera l’espace.

[Focus] De nombreuses émissions télévisées ont fait connaître le homestagging. Cette technique peut s’avérer très utile pour donner une image plus moderne et attractive à votre habitation, à moindre coût. Disposez des accessoires de décoration aux teintes douces, repeignez les façades des meubles de cuisine, etc. Les idées ne manquent pas !

[Conseil du pro] Évitez de réaliser vous-même les travaux de rénovation de votre habitation, si vous n’êtes pas du métier. En effet, des justificatifs peuvent être demandés par l’acheteur pour vérifier la bonne réalisation de ces travaux. L’assurance professionnelle de l’artisan couvrira également la rénovation par le biais de la garantie décennale. Faites donc appel à un professionnel comme Technitoit.

Article rédigé par Marie Dubuc en février 2018

Tags:
1 Commentaire
  1. […] Source : Quels travaux pour valoriser sa maison ? – Tendance Travaux […]

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

logo tendance-travaux blanc ActualitésÀ proposLexiqueEmploiNous contacter

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?