5 minde lecture
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

Comprendre les labels pour la maison

labels maison habitat

Face aux dispositifs permettant de déterminer la qualité d’un logement, il est assez compliqué de s’orienter. Entre les labels, les certifications et les réglementations, il existe de grandes différences qu’il faudra maîtriser. Le respect de toutes ces normes est primordial par rapport au bien-être des habitants de la maison. Ce qui implique qu’il faudra les comprendre afin de vivre dans un logement sain, sécurisé et avec moins de dépenses énergétiques.

La signification des labels maison

Parce qu’une habitation est constituée par plusieurs éléments à la fois, chaque domaine se doit de répondre à des normes. Les labels sont donc les dispositifs qui ont été mis en place pour assurer la qualité d’un domaine bien précis dans la maison. La qualité des matériaux utilisés dans la construction et la performance énergétique du logement sont les plus concernés par les labels. Pour ce qui est des performances énergétiques, les réglementations fixent un niveau maximum. Le label permet de déterminer les niveaux supérieurs à ces règlements.

Grâce aux labels, il est plus facile de rendre la maison plus performante sur le plan environnemental et énergétique. Il s’agit donc d’un repère auquel nombre de français accordent beaucoup d’importance pour assurer la qualité de vie dans leur logement.

Les différents types de labels habitat

Il existe plusieurs types de labels et ils se déclinent en fonction du domaine à garantir. Les labels énergétiques et labels écologiques sont les plus connus. Leur valeur se différencie également selon ces mêmes facteurs. En l’occurrence, il peut y avoir deux grandes catégories de labels :

  • Les labels qui sont délivrés par les organismes spécialisés dans la certification.
  • Les labels qui respectent seulement une charte, sans passer par la vérification d’un tiers. Avec ceux-ci, il convient d’être vigilant et de bien contrôler le mode d’évaluation.

Il existe encore d’autres moyens permettant de distinguer les différentes sortes de labels.

  • Les labels pour les maisons en construction : E+C, Effinergie et BEPOS, Bâtiment bio-sourcé
  • Les labels pour les maisons en rénovation : HPE rénovation, Effinergie rénovation et BBC Effinergie rénovation
  • Les labels et certifications qui peuvent être délivrés dans les deux cas, mais qui peuvent encore être complétés par ce deux précédents : NF Habitat, NF Habitat HQE

Plus de précisions sur ces labels

Pour pouvoir être labellisée avec les certifications NF Habitat et NF Habitat HQE, la maison doit répondre à certains critères. Dans cette optique, il faudra réaliser une construction et une gestion écologiques et assurer la santé ainsi que le confort des résidents. Que ce soit dans une nouvelle construction ou une rénovation, il est toujours possible d’obtenir ces labels si ces conditions sont respectées.

Les labels énergétiques sont fixés par la RT 2012 qui a été remplacée par le RE2020 et ils concernent l’isolation, la ventilation, l’éclairage, le type d’énergie renouvelable utilisée, etc. Pour ce qui est des labels en rénovation, ils répondent à la consommation conventionnelle d’énergie primaire. Il s’agit ici des labels HPE Rénovation, Effinergie rénovation et BBC Effinergie rénovation. Le premier stipule que le logement doit à une CEP inférieure ou égale à 150 kWhep/m2 par an. Et les derniers fixent une CEP inférieure ou égale à 80 kWhep/m2 par an. Ces normes et labels peuvent fluctuer en fonction de l’altitude et la zone d’implantation de la maison.

Les règlementations et certifications

Il est impossible de parler de labels sans évoquer les termes « réglementation et certification ». En effet, avec les confusions qui s’installent entre toutes ces appellations, il convient d’apporter plus d’explications. En l’occurrence, la réglementation est une norme imposée par la loi. Elle touche tous les types de logements (maison, appartement, etc.), qu’ils soient en construction ou en rénovation. Le domaine d’application des réglementations est très large, mais il est tout de même nécessaire de souligner que certains thèmes sont plus encadrés. Il s’agit ici de l’isolation, la ventilation, l’accessibilité du bâtiment, etc.

Pour ce qui est des certifications, elles sont conçues pour garantir la qualité supérieure des logements en question. La différence avec la réglementation et le label est que la certification est demandée volontairement. C’est le promoteur, le constructeur, le responsable de la rénovation ou le syndic qui peut réaliser cette démarche. Elle permet entre autres de prouver la qualité de la construction.

Vous avez un projet de rénovation pour votre maison ?

Nos partenaires peuvent vous aider, demandez votre devis en ligne gratuitement.

Vous aimerez aussi

Réagir à l'article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    Formulaire de contact

    Confiez-nous votre projet ou collaborons ensemble.

    Vos informations personnelles

    Suivant

    Sujet de votre demande d'information

    Ce site est protégé par reCAPTCHA, cette fonctionnalité est soumise aux règles de confidentialité et aux conditions d'utilisation de Google.