normes chaussures securite

La chaussure de sécurité est un équipement primordial pour protéger efficacement les travailleurs contre les éventuels risques qu’ils encourent dans la pratique de leur activité professionnelle. Le choix d’une chaussure de sécurité doit se faire en fonction des besoins spécifiques de chaque travailleur. Il existe des normes qui facilitent fortement le choix des chaussures de sécurité adéquates en fonction de l’environnement de travail.

Les chaussures de sécurité et la norme EN ISO 20345:2011

Les chaussures de sécurité en France doivent obligatoirement respecter la norme EN ISO 20345:2011 afin d’être commercialisées légalement.

La norme ISO 20345 comprend plusieurs points :

  • Les exigences fondamentales des chaussures de sécurité;
  • Les exigences additionnelles;
  • Les exigences de résistance au glissement;
  • Les marquages des normes (SB, S1, S1P, S2, S2P, S3).

Les exigences fondamentales

Ce sont les exigences que les fabricants doivent obligatoirement respecter afin de pouvoir qualifier leurs produits de « chaussures de sécurité ». Des tests sont menés en situations réelles afin de contrôler les différents critères.

L’embout de protection : Il s’agit probablement de la caractéristique la plus importante des chaussures de sécurité. Ces dernières doivent être équipées d’un embout servant à protéger les orteils en cas d’une éventuelle chute d’un objet. L’embout doit être capable de protéger les orteils des chocs jusqu’à 200 joules – ce qui correspond à la chute d’un objet de 20 kg d’une hauteur de 1 mètre – et résister à une force d’écrasement de 15 kN (plus ou moins 1500 kg).

Les matériaux de fabrication : Les chaussures de sécurité doivent être produites avec des matériaux qui résistent à l’abrasion, aux déchirures et à la vapeur d’eau. Elles devront également être équipées d’une semelle qui améliore la résistance à la glisse et obtenir le marquage SRA ou SRB (voir ci-dessous les exigences de résistance au glissement pour plus d’informations).

L’ergonomie ainsi que le confort de la chaussure seront également testés pour répondre aux exigences fondamentales.

Les exigences additionnelles

Les exigences additionnelles sont optionnelles et ont été mises en place afin de répondre aux besoins spécifiques de chaque utilisateur en fonction de leur activité et de l’environnement dans lequel les chaussures seront utilisées.

FO : Résistance aux hydrocarbures de la semelle
P : Semelle résistante aux perforations
CI : Chaussure conçue pour mieux lutter contre le froid
A : Antistatique
E : Absorption des chocs au niveau du talon
AN : Protection des malléoles (os au niveau de la cheville)
M : Protection des métatarses (os longs du pied)
CR : Chaussure résistante aux coupures
HI : Chaussure résistance à la chaleur
WR : Chaussure imperméable

Les exigences de résistance au glissement

Il existe un type de marquages spécifique concernant la résistance au glissement de la semelle de la chaussure : SRA, SRB et SRC.

SRA : Les chaussures de sécurité avec le marquage SRA sont équipées de semelles antidérapantes qui ont été testées sur des sols en céramique recouvert d’eau et de détergent.

SRB : Le marquage SRB est attribué aux chaussures de sécurité dont la résistance au glissement a été testée sur une surface en acier recouverte de glycérine.

SRC : Ce marquage est attribué aux chaussures qui ont réussi les tests imposés pour le marquage SRA et SRB.

Les marquages des normes

Afin de faciliter le choix de la chaussure idéale en fonction du profil de l’utilisateur, il existe des marquages standardisés.

Norme SB

Le marquage SB correspond aux exigences fondamentales de sécurité. Les chaussures répondant à la norme SB sont pensées pour être antidérapantes sur sol sec et sur sol plat. Elles offrent ainsi :

  • Un embout de protection métallique (acier ou alu) ou non métallique (composite ou polycarbonate) sur la tige afin de protéger les orteils jusqu’à 200 J/15 kN ;
  • Une ouverture et fermeture à l’arrière de la chaussure ;
  • Des propriétés antistatiques (A) : propriété qui empêche ou limite la formation de l’électricité statique, permettant ainsi d’empêcher les départs de feu et les étincelles ;
  • Des semelles qui absorbent l’énergie au talon (E), réduisant ainsi la fatigue physique de l’utilisateur ;
  • Des semelles conçues pour résister aux hydrocarbures (FO), idéales dans les environnements exposés à de tels produits chimiques type raffineries, docks, garages automobiles, etc. ;
  • Des semelles anti­perforation (P) pour protéger le pied des vis, clous, chutes de bois et autres éléments perforants pouvant se trouver sur le sol d’un atelier par exemple.

Norme S1 – Protection de base

Chaussures de sécurité fermées à l’arrière répondant aux exigences fondamentales (SB) avec en plus les exigences additionnelles suivantes : propriété antistatique (A), absorption des chocs au niveau du talon (E) ainsi qu’une semelle qui résiste aux hydrocarbures (FO). Convient pour un environnement de travail sec avec un sol plat.

Norme S1P – Protection de base

Mêmes caractéristiques que le marquage S1 avec en plus une semelle résistante aux perforations (P). Convient pour un environnement de travail humide avec un sol à risque.

Norme S2 – Protection intermédiaire

Ce marquage comprend les mêmes caractéristiques que le marquage S1 avec en plus la tige hydrofuge (WRU). Convient pour un environnement de travail humide avec un sol plat.

Norme S3 – Protection supérieure

Chaussures de sécurité qui regroupent l’ensemble des exigences du marquage S2 avec en plus une semelle résistante aux perforations (P). Convient pour un environnement de travail humide avec un sol à risque.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?