7 minde lecture

Comment faire pousser un avocat ?

comment faire pousser un avocat

Activité ludique pour tous les âges, pourquoi ne pas essayer de faire germer ce joli noyau d’avocat plutôt que de le mettre à la poubelle ?

C’est à la fois une manière d’avoir une petite plante gratuite, mais aussi de s’amuser à faire pousser quelque chose de ses propres mains.

Comment faire pousser un noyau d’avocat soi-même : on vous dit tout !

Comment faire pousser un avocat à partir de son noyau ?

Laissez-nous vous guider pas à pas pour savoir comment faire pousser un noyau d’avocat même quand on n’a pas la main verte ! De la germination à la mise en terre, voici comment avoir votre propre avocatier chez vous.

Faire germer un noyau d’avocat

La première étape pour faire pousser un noyau d’avocat est de tout faire pour qu’il germe. Pour cela, il devra se retrouver dans les bonnes conditions.

S’il est possible de faire germer un avocat directement dans du terreau, c’est une méthode qui a nettement moins de réussite que de passer par la germination dans l’eau.

La méthode la plus connue repose quasiment entièrement sur un petit objet que nous avons tous dans les tiroirs de notre cuisine : des cure-dents. Pour faire pousser un noyau d’avocat sans dépenser un seul euro, voici donc comment procéder :

  • Retirer délicatement le noyau de l’avocat : il faut pour cela couper l’avocat avec précaution en évitant au maximum de faire des entailles sur le noyau ;
  • Nettoyer entièrement le noyau ;
  • Identifier la partie haute et basse du noyau : la partie haute est plus pointue et la partie basse est plus large ;
  • Planter des cure-dents sur environ 5 mm au milieu du noyau : vous aurez généralement besoin de trois cure-dents, mais n’hésitez pas à en mettre un quatrième si votre noyau est lourd ;
  • Poser le noyau et ses cure-dents sur un verre rempli d’eau (les cure-dents permettent de prendre appui sur le verre) : la pointe du noyau doit être tournée vers le haut et environ la moitié inférieure du noyau (2 cm au moins) doit être immergée dans l’eau.
avocat noyau 2

Vous devrez ensuite changer l’eau tous les deux jours environ. Préférez faire germer votre noyau d’avocat à l’intérieur dans un endroit chaud et lumineux.

Astuce : vous pouvez placer un petit bout de charbon de bois dans l’eau de votre verre pour éviter que l’eau ne croupisse.

Remarque : il existe également dans le commerce des coupelles à germer (ou coupelles de germination pour hydroculture) qui vous rendront la tâche encore plus aisée. Plus besoin de cure-dents, il suffit de poser cette petite coupelle sur un récipient d’eau !

Que faire une fois que mon noyau d’avocat a germé ?

Après vous être attentivement occupé de votre noyau d’avocat, vous avez peut-être eu la chance de voir apparaître quelques racines, voire un début de fissure sur la tête du noyau. Si c’est le cas, félicitations ! Vous avez réussi à faire germer votre avocat ! Ce procédé peut prendre six à huit semaines.

La tige va petit à petit se développer en hauteur. Même si cela vous fend le cœur après tous ces efforts, il est important de couper la moitié de la tige une fois qu’elle a atteint une quinzaine de centimètres, cela permettra de stimuler la pousse de votre noyau d’avocat.

Astuce : l’arrosage se fait aussi par les feuilles ! Vaporiser de l’eau non calcaire sur les feuilles de votre avocat pour que votre plante soit en meilleure santé.

Quand mettre en terre mon noyau d’avocat ?

Se pose alors la question de la mise en terre maintenant que votre noyau d’avocat commence à ressembler à une véritable plante.

Nous vous conseillons de passer à l’étape du pot une fois que la tige de votre noyau d’avocat atteint une vingtaine de centimètres. Le noyau devrait alors être bien fissuré verticalement pour être ainsi prêt à être planté !

Donnez-lui alors un joli pot (avec un trou au fond pour éviter que l’eau ne stagne) et du bon terreau que vous devrez maintenir bien humide (arrosage une à deux fois par semaine en fonction de la saison). Vous pouvez alors simplement enterrer la partie inférieure du noyau en laissant la pointe à l’air libre.

L’avocatier aime la lumière du soleil en indirect et pourra même partir vivre dehors sur un rebord de fenêtre dans un premier temps par exemple. Mais si la température descend sous 10 °C, rentrez votre pot pour assurer la survie de votre avocatier.

Si vous souhaitez planter votre avocat en pleine terre, attendez de préférence le printemps quand les températures seront plus douces en évitant au maximum les risques de gelées.

Astuce : comment savoir si mon arrosage est suffisant ? Regardez la couleur des feuilles de votre avocat. Si elles sont jaunes, diminuez votre arrosage. Si elles sont brunes, intensifiez votre arrosage.

avocat germe 3

Pourquoi mon noyau d’avocat ne pousse pas ?

Malheureusement, faire pousser un noyau d’avocat ne marche pas à tous les coups. Voici quelques erreurs à éviter pour mettre toutes les chances de votre côté :

  • Mal nettoyer le noyau : les restes du fruit peuvent pourrir et empêcher la germination du noyau ;
  • Noyer votre noyau : il faut bien faire attention à immerger une petite partie de l’avocat sans qu’il baigne complètement, il en va de la survie de votre noyau ;
  • Trop d’ombre : si le soleil direct n’est pas souvent une bonne solution pour les plantes (les feuilles brûlent), l’ombre peut être dévastateur. Une pièce lumineuse est essentielle pour faire pousser un noyau d’avocat ;
  • Ne pas changer l’eau assez régulièrement : en particulier quand les racines commencent à sortir, il est important de renouveler l’eau régulièrement pour ne pas laisser baigner le noyau dans de l’eau croupie ;
  • Utiliser de l’eau froide : un noyau qui germe est fragile et les chocs thermiques sont à éviter. Utiliser de l’eau à température ambiante pour limiter ces risques.

Même si vous ne cochez pas l’une de ces cases, la nature est parfois simplement capricieuse. Vous n’aurez qu’à retenter l’expérience au prochain avocat que vous mangerez, après tout, ça ne vous coûte rien !

Quels sont les conseils inutiles pour faire pousser un noyau d’avocat soi-même ?

Après avoir échoué à faire pousser un noyau d’avocat, il est souvent courant d’aller chercher sur internet une dizaine de tutoriels pour voir où l’on a pu faire une erreur. Ainsi, on peut facilement tomber sur d’autres conseils pour la germination d’un noyau d’avocat.

Rassurez-vous, voici les conseils inutiles dont l’absence d’utilisation n’a certainement pas empêché votre noyau d’avocat de pousser :

  • Sécher le noyau avant de le mettre à germer : cette action est inutile ;
  • Laisser le noyau dans un coton humide ;
  • Éplucher le noyau.

Faire pousser un noyau d’avocat est une activité ludique que vous pouvez même faire avec vos enfants !

Votre petite plante ne donnera pas des fruits de si tôt, mais vous aurez au moins la fierté d’avoir fait grandir cette plante vous-même. N’abandonnez pas et soyez patient, des petites pousses finiront bien par pointer le bout de leur nez !

avocatier

Vous avez un projet de rénovation pour votre maison ?

Nos partenaires peuvent vous aider, demandez votre devis en ligne gratuitement.

Vous aimerez aussi

Réagir à l'article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    Formulaire de contact

    Confiez-nous votre projet ou collaborons ensemble.

    Vos informations personnelles

    Suivant

    Sujet de votre demande d'information

    Ce site est protégé par reCAPTCHA, cette fonctionnalité est soumise aux règles de confidentialité et aux conditions d'utilisation de Google.